Test de graphisme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:05

C'était à présent si naturel pour l'Overlord d'invoquer des créatures que ce dernier se demandait à présent de temps en temps comment il avait été possible qu'à une époque il aie du mal avec de simples larbins ! A présent ses petites bêtes ne constituaient plus que de la piétaille pouvant être sacrifiées par centaines juste pour épuiser l'adversaire et ses munitions. Il connaissait plusieurs démons qui utilisaient d'ailleurs cette technique assez macabre. Le plus "célèbres" des Daedras utilisant des vagues et des vagues de pions pour submerger l'ennemi était le ''camarade'' Shorsheköv qui avait lancé sur la position d'un groupe de l'église (car oui ces fous étaient aussi des cibles pour les démons venant sur terre) pas moins d'un MILLION de sbires sur les barricades des ecclésiastiques. Une fois à court de carreaux, de javelots ou d'autres projectiles et avec leurs mages morts d'épuisements à force de lancer des sorts... Shorsheköv avait seulement fait avancer ses troupes et avait ramassé ce qui restait des défenseurs. Autant dire donc que pour l'Overlord, la vie de ses larbins ne valait pas plus que celle de la piétaille utilisé par l'autre démon et ces êtres devenant de plus en plus inutiles face aux nouveaux jouets de Daggon... Il ne fallait mieux pas être un larbin de nos jours.

Cet état de fait ne pouvait que troubler Biscornu le fidèle bras droit du démon : même si il avait un statut privilégie au sein de petites créatures stupides, il s'agissait quand même de ses frères et donc les voir massacrés sans raison le... Dérangeait un peu. Certes il restait fidèle à son maître démoniaque mais il aurait surtout souhaité trouver un moyen de rendre les larbins indispensable aux yeux du maître de la horde. L'idée lui vint quand ils explorèrent les champs à la recherche d'un terrain d'expérimentation pour les vanquishers qui obsédaient littéralement l'Overlord : il pourrait bien utiliser des croisements avec des autres êtres capturés par le démon voir même d'autres invocations aux caractéristiques spécifiques. Le démon l'avait déjà fait (par exemple avec ses waargs) mais jamais il n'avait essayé ça sur ses sbires de base. Pour motiver le démon en armure, Biscornu lui rappela à l'esprit les résultats obtenus par son illustre père, Belikios. Un peu d'énergie démoniaque insufflée à de simples larbins bruns les avaient changés de manière drastique. Les créatures avaient grandies, s'étaient forgés une carapace aussi solide qu'une armure d'acier et avait gagnés en intelligence alors pourquoi ne pas faire de même avec ses larbins à lui ? Alors qu'un groupe conséquents de sbires progressait dans les champs, le démon à leur tête, ce dernier prit la parole pour couper la harangue de son précieux subordonné :

-J'ai compris mon bon Biscornu et je sais pourquoi tu me parles de ça ! Ceci dit, vous restez des larbins ! Vous obéissez aux ordres et cela vaut aussi pour toi... En attendant, j'ai quand même des projets pour toi et tes semblables alors je ne vais pas vous gaspiller jusqu'aux derniers soit sans craintes...

Voyant que son bras droit la fermait enfin, le colosse poursuivit son avancée et jeta un coup d'œil à deux autres personnes qui l'intéressait : Shilae et Veld. Il avait prit ces deux là avec lui en vue d'essayer à nouveau de les lier. Les premiers essais avaient été peu concluant, la fusion ne se passant pas bien et manquant même de déclencher des explosions magiques incontrôlables. C'était pour cette raison qu'il s'était isolé du donjon : de gros boum et autres dégâts n'auraient pas été au goût d' Oni qui lui aurait (encore)fait des remontrances. S'isolant, le colosse s'agenouilla en position du lotus et se laissa aller à ses émotions. Bien entendu, ce fut la haine qui répondit présent, la haine envers les humains mais aussi envers certains de ses semblables. Cette émotion fut tellement forte qu'elle ressortit de son corps sous forme d'une brume sombre autour de lui. Cela ne changea rien en soit mais tout cette colère fut comme une balise pour des créatures inattendues... Des anges... Mais pas n'importe lesquels ! Levant les yeux après plusieurs minutes de méditation furieuse, le démon en armure vit une belle femme aux ailes d'aigles noircies se poser devant lui, juste à côté d'une de ses jumelles parfaite en tout point.

Daggon pouvait sentir d'ici la malveillance et la corruption de ces deux anges qui ne tardèrent pas à confirmer ses impressions en parlant de manière bien synchrone :

-Toi, démon, nous sentons ta colère... Elle est si belle ! D'ici nous avons l'impression de respirer à pleins poumons le bouquet du meilleur vin au monde !

Gloussant de manière si synchronisée que c'était troublant, les deux créatures levèrent en même temps le nez puis perdirent leur bonne humeur : quelque chose semblait approcher et ce n'était pas pour leur plaire. Se redressant et préparant ses armes, le colosse hocha la tête vers la jumelle de gauche pour lui signifier son soutien : qui que soit le nouvel intrus, il allait avoir une sacrée puissance tournée contre lui dés son arrivée... Après tout, si la haine pouvait attirer d'autres créatures maléfiques, elle pouvait aussi servir de balise pour une créature de lumière en quête de purification et d'assainissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:06

Gaëlle


Le donjon Kanabo... Les sphères célestes avaient vent de toutes les affaires qui se déroulaient dans le vaste monde et le nom de cette tour ne passait pas inaperçu puisqu'elle était impliquée de manière directe ou non dans de nombreuses affaires aux conséquences plus ou moins importantes, mais également parce qu'elle était l'oeuvre et abritait une des archange primordiaux, déchu de ses fonctions... Et c'était afin de la voir, retrouver sa vieille amie, et enfin accomplir sa tâche que Gaëlle avait rejoint le plan d’existence des mortels, un portail s'ouvrant dans les cieux pour lui faire quitter son monde de lumière et rejoindre celui où les ténèbres ou la clarté se mêlaient. Elle se laissa tout d’abord tomber, comme à chaque fois afin de laisser son corps se réhabitué aux sensations physique, au vent qui lui fouettait le visage, au froid ou à la chaleur, avant de lui demander de se réveiller et d'agir, de déployer ses ailes afin de réellement voler... Elle avait appris à savourer tout cela, on le lui blamait des fois, mais ses expériences sur terre lui avait appris à abandonner son sérieux et sa morgue et à profiter des choses quand elle le pouvait... Sauf bien sûr lorsqu'il s'agissait de s'acquitter de son devoir

Cependant cette fois quelque chose vint perturber cet éveil paisible, une sensations malsaine... Quelqu'un était empli de haine et il était tout proche, suffisamment pour qu'elle ressente alors que ses pouvoirs , même scellés par la volonté divine, ne soit pas encore pliement éveillé. Il y avait quelque chose d'autre, un ressenti bien familier... La marque que laissait la corruption. Gaëlle interloquée, décida alors de s'intéresser à la chose. Elle était apparue non loin du donjon et rien ne pressait, alors elle pouvait bien s'enquérir de ce qui avait lieu. Qui plus est même s'i elle avait une mission particulière à accomplir on lui avait bien fait comprendre qu'elle ne fallait pas pour autant qu'elle délaisse sa tâche première, le châtiment de ceux le méritant... Ainsi une fois que son corps y fut prêt elle vola rapidement vers le lieu d'où semblait émaner ces sombres sensations , dissimulant sa présence en volant par dessus les arbres, jusqu'à se retrouver au dessus du lieu d'émanation. Alors elle prit un peu de recul... puis jaillit des cieux, chargeant depuis la voûte du monde la terre et apercevant alors les responsables de cela. Un démon et, pire encore, deux anges déchus... Mais d'un genre différent à celle qu'elle était venu voir.

Premièrement il s'agissait à l'origine d'anges mineurs, donc bien moins puissants que la maîtresse du donjon, mais qui plus est leur déchéance n'était pas dû aux mêmes raisons.non ces dernières n’avaient pas eu simplement un désaccord avec les directives divines, elles les avaient sciemment bafouées et avait commis le mal par pur plaisir. Leur corruption n’était pas une punition, mais un choix de vie... Et pour de tel être le châtiment étaient sans appel.  Gaëlle ne se posait pas de questions sur quel était le danger ou la menace. Elle n'était pas arrogante, mais elle  avait être à même de défaire de pareils êtres et, qui plus est, si cela devait mal tourner, les dieux lui rendraient son pouvoir, à moins qu'elle n'ait commit une faute à leur égard... De par leurs natures les déchues semblaient avoir perçues sa présence et avait dégainée les armes, sans s'élever dans les airs afin de tenter de l'intercepter. Qu'à cela ne tienne...

Gaëlle avait dégainée son épée dans un chuintement aiguë, mais même si elle savait la manier il ne s'agissait pas de son arme principale, cette dernière, c'était les dons qui lui permettait de châtier autrui, un châtiment qui bien souvent suffisait à mettre court au combat. Ainsi elle rejoignit le sol juste en face de ses congénères malfaisantes. Ces dernières ne tardèrent pas à réagir, tentant de profiter du léger temps de réception pour s'en prendre à Gaëlle à l'aide de deux lames d’ombres qu'elles avaient composées avec leur énergie magique. La première Gaëlle la dévia sans peine avec sa lame, mais l'autre toucha sa peau, visant une parcelle de cette dernière qui n’était pas protégé... Mais son armure n’était pas l'acier, mais la foi et ainsi les ombres constituant l'arme se dissipèrent en s'opposant à l'essence du divin, laissant sa manieuse désarmée... C’était au tour de Gaëlle de frapper.

"...Vous avez bafoué l'honneur de vos frères, vous avez bafoué les droits de nombre d 'être vivant... Mais pire encore, vous avez insulté les dieux. Votre châtiment est d'être condamné à rester au sol pour autant d'années que d'individus que vous avez fait souffrir ! Que les dieux vous pardonnent au terme de votre punition."

Alors une lumière aveuglante irradia du corps de l’ange, formant une sphère qui engloba les anges déchues, avant de s'estomper, comme absorbé par Gaëlle, et dévoilant alors les corps inconscient des châtiées, qui avaient perdus leurs ailes. L'archange avait accompli son devoir concernant ces deux êtres, mais il en restait un troisième, bien plus puissant. Le démon vers qui elle se tourna, lentement... Pour lui c'était moins évident. Bien qu'étant ses ennemis originels, elle ne pouvait châtier le infernaux simplement au  nom de leurs origines et la colère pouvait parfois être justifié... Oh bien sûr elle le reconnut, Overlord, chef de la horde et fils de Belikios, un être abject en son temps, mais qui avait déjà été puni pour ses exactions et bien que son nom était revenu de temps à autres il n'avait rien commis de suffisamment... Malfaisant tout simplement pour que Gaëlle s’intéresse particulièrement à son cas... Peut être que l'heure pour cela était venu.

"Salutations maître de la horde... Je suis Gaëlle, archange du châtiment. Je connais votre histoire, vos crimes et la punition que vous avez déjà subi. De ait je ne suis pas venu pour vous, mais pour autant je m'interroge. Je ressens votre colère, votre courroux et de fait je vous le demande, vers qui est il dirigé ? Et pour quelles raisons étiez vous aux côtés de ces déchues ?"

Sa voix n'était nullement accusatrice ou bienveillante, du'ne neutralité absolue, elle leva tout de même sa lame, la pointe étant levée le seigneur infernal, afin de le mettre en garde. Ainsi l'archange faisait preuve d’une certaine prestance qui semblait innée chez elle lorsqu'il s'agissait d'accomplir son devoir.

"Et ne me me mentait pas... Je le saurai, dans tout les cas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:10

*Voilà encore une invitée indésirable... Ne peut-on donc plus faire le mal en paix dans ce secteur*

Souriant à cette remarque très ironique, le seigneur noir se redressa en attendant que l'autre présence se manifeste plus directement. Et pour cela il n'eut pas à attendre longtemps : fendant les cieux tel un ange vengeur-ce que cette entité devait être-une silhouette féminine descendit promptement vers les monstres rassemblés. Les deux anges corrompues qui avaient été attirées par l'Overlord entamèrent le combat et le démon observa cela en silence et avec une sacré dose d'amusement : le combat allait lui révéler beaucoup de choses. La première serait bien entendu les puissances respectives des anges noirs et de l'autre ange. La seconde allait être aussi la possibilité que l'ange puisse renvoyer directement les démon en enfer : lui n'en avait cure mais cela pourrait limiter un bon nombre d'option pour lui et ses sbires. Voyant le style aérien et gracieux qui se dégageait de la silhouette en armure, le démon comprit aussi qu'il se ferait l'effet d'un balourd à côté d'elle : oh, il frapperait bien aussi fort qu'elle mais il manquait de vitesse... Et sa résistance dans tout ça ? Egale. Mais pas pour longtemps. Grommelant entre ses dents en voyant ses anges corrompues tomber comme des mouches, le colosse plissa ses yeux oranges : décidément il détestait ces maudits emplumés !

Se redressant de toute sa taille en mettant sa hache de guerre qui semblait vibrer d'impatience sur son épaule cuirassée. Entendant le discours de l'ange du châtiment, Over manqua de rire : que ce que ça pouvait bien lui faire ? Pourtant il serra les dents et ne laissa rien échapper dans un premier temps. Laissant s'écouler les secondes où ils se jaugèrent du regard, le colosse finit par dire avec un calme qui prouvait  qu'il n'était ni impressionné, ni irrespectueux envers son vis à vis :

-Cette affaire ne regardait que moi être céleste sachez cependant que je ne cherchais pas particulièrement à attirer ces deux créatures là précisément. Quand à ma colère... Elle est dirigée vers les humains et surtout vers l'ordre du poing d'argent qui a ruiné mon domaine et massacré tout ce qui m'était cher il y a de cela longtemps... Les vieilles rancunes sont tenaces comme on dit.

Penchant légèrement la tête sur le côté, le Daedra observa plus attentivement le physique de l'ange en face de lui : bon, au moins, au vu des muscles légers mais forts qu'il apercevait... Cette femelle ne devait pas juste rester là à se rouler dans les nuages et à jouer de la harpe toute la sainte éternité ! Un combat entre elle et lui risquait fort d'être dantesque. Enfin peut-être que la créature n'était juste pas venue pour ça... Il restait encore à attendre sa réaction à ses paroles. En attendant cela, le maître de la horde laissa les souvenirs lui affluer : ce chevalier Wallace... Il l'avait d'une certaine façon vaincu en combat singulier et cela l'enrageait : certes il y avait des circonstances derrière comme la trahison d'une de ses compagnes et la destruction de l'orbe mais cela restait quand même une ''tâche'' dans sa carrière de seigneur noir. Ses ancêtres devaient d'ailleurs lui en tenir rigueur même si Belikios ne lui avait rien dit lors de leurs rencontre. Grognant, le grand démon en armure se demanda si aujourd'hui pourrait se révéler être le jour d'une nouvelle défaite, d'un éclatante victoire... Ou de rien du tout.

Quoi qu'il en ressorte de toute façon, le démon savait qu'il avait trouvé une nouvelle source d'alliés potentielle : ces deux anges déchues ne pouvaient être les seules et si jamais la colère agissait comme une balise sur elles... Et bien il allait être simple de s'en fabriquer une armée. Tapotant ses doigts sur sa hache, le maître de la horde observa une nouvelle fois Gaëlle et se demanda qu'elle allait être sa réplique sans doute cinglante à ses mots prononcés peu avant... Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:10

Au moins le démon semblait savoir quelle était sa place, ne se montrant ni agressif, ni insultant et surtout donnant à l'ange les explications qu'elle attendait. De fait l'ange sembla s’apaiser un peu écoutant attentivement ses propos, sa plaidoirie, qui paraissait à ses yeux plus que crédible au vu des antécédents du maître de la horde. Ainsi elle abaissa sa lame et les traits de son visage s'adoucirent alors qu'elle s'approcha un peu, sans guère se soucier de ses congénères déchues étendues au sol, détaillant le maître de la horde des pieds à la tête avant de lui adresser un sourire et répondre à ses dires.

"Hm, je veux bien vous croire messire infernal, ces êtres sombres sont aisément attirés par les sentiments qui le sont tout autant, sans regard sur les circonstances qui les amène. Cependant permettez moi de vous contredire, cette affaire me concernait directement dans le sens ou, de par leurs actes passés ces êtres devaient être châtiés...Et les prendre à votre service auraient été un acte aggravant le châtiment qui vous menace. Car en effet si vos crimes passés ont été pardonné au vu de la punition que vous a infligé Le sire Wallace et les hommes du cœur d'argent, que votre haine est toléré, il y a eu de nombreuses discussions sur vos... Expériences... La manière dont vous traites les corps et les âmes de vos ennemis afin de renforcer vos troupes. Pour ma part j'ai toléré cela, pour la simple raison que vous serviez le donjon Kanabo, mais accueillir ces anges déchues parmi vous... Ce sera franchir les bornes. Ne le prenez pas comme une menace, de toute façon vu votre place dans le monde à moins que les dieux m'en donnent l'ordre je ne pourrai pas vous châtier.. Mais vos nouvelles recrues si, et comme vous le regrouperez il me sera aisé de les trouver pour les punir. Je pense que vous pouvez comprendre que c'est mon devoir et que rien ne m'empêchera de l'appliquer, non ?"

Sa voix n'était nullement sur un ton de reproche, au contraire elle parlait très doucement, d'un ton presque maternelle, comme si elle faisait la leçon à un enfant... Et c’était effectivement ce qu'Overlord était à ses yeux. Oh il était ancien et puissant, mais il n'était qu'une frêle pousse comparé à elle, même si présentement elle n'était pas en possession de tout ses pouvoirs. Le nombre de fois où il avait vu le soleil se lever était à peu près équivalent au nombre de roi qu'elle avait vu s'élever et mourir. Le nombre d'âme qu'il avait consumé n'était qu’une goutte comparé au nombre de celles qu'elle avait châtié durant son existence... Pourtant ce n’était pas non plus de la condescendance, au contraire une sorte de compréhension. Le démon ne pouvait avoir connaissance de toutes les lois divines et des jugements qui pesaient sur son être... Puis finalement au bout de quelques secondes son visage changea du tout au tout ,passant de l'attitude maternelle à une autre, plus joyeuse, demandant d'une voix curieusement guillerette.

"Cependant si je suis descendu sur terre, ce n'est pas pour régler ce genre d'affaire. Je dois me rendre au donjon Kanabo, ou je sais que vous vivez. Je dois y rencontrer Oni Ni Kanabo. Par aillerus je vous prie de ne pas vous défier de moi à ce sujet. Bien que nombre de mes congénères soient dans le camps des humains, il s'agit des nages les plus jeunes bien souvent, je n'ai pour ma part nul partie pris dans ce conflit. Par ailleurs même si je voulais du mal à Oni elle possède des pouvoirs qui sont présentement de loin supérieur aux miens, de fait je ne pense pas être une menace pour le donjon. Par conséquent, accepteriez vous de m'y accompagner ? Je pourrai m'y rendre en quelques battements d'ailes, mais je préfère éviter de me faire par trop remarquer..."

Le problème était surtout que parmi les habitants du donjon nombreux étaient ceux qui avaient commis également des crimes allant à l’encontre du divin... Mais bien qu'elle le désirait il serait préférable que l'archange n'applique pas les châtiments qu'ils devaient subir, tout du moins pas avant d'accomplir ce qu'elle devait à Oni...et elle comptait sur Overlord pour pouvoir l'amener là bas bien qu'elle précisait.

"Me rendre ce service ne vou autorisera cependant pas à enrôler des anges déchues, nous sommes d'accord ? Par contre je pense qu'Oni Ni Kanabo vous en sera très reconnaissante..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:10

Le démon jaugeait toujours du regard l’archange du châtiment : elle ne semblait pas véritablement agressive et de plus elle ne faisait pas preuve de l’arrogance coutumière des anges croyant que, parce qu’ils venaient du paradis, savaient tout sur tout. Ceci dit, ce n’était pas pour autant que l’ange se montrait plus que compréhensible envers ses expériences. Si d’un certain point de vue il pouvait se mettre à la place de l’archange et comprendre ses paroles à propos des anges déchus : il en aurait fait de même si un Daedra aurait été pactisé avec un ange. Cette pensée le troubla pourtant au plus haut point pour la simple et bonne raison que son père s’était bien lié avec une représentante du royaume céleste… Plutôt particulier comme situation non ? Lui-même allait-il suivre le même chemin ? Non, son père ayant toujours été  assez… Excentrique, disons ça comme ça, il n’était pas improbable qu’il fasse des surprises dans ce genre mais Daggon par contre… C’était une autre paire de manches. Etant lui aussi une énigme chez les démons, l’Overlord sentait qu’il allait aller de surprise en surprise au fil du temps et avait déjà un paquet de preuves pour affirmer cela. Si la venue d’une archange pour lui parler était déjà un événement que peu de démons pouvaient se vanter d’avoir subit, le colosse lui se disait qu’il avait déjà vu plus extraordinaire. Après tout, n’avait-il pas vaincu deux dragons (Rex et le dragon de cendres) et il y avait encore tant d’autres exploits inhabituels pour un démon qu’il pourrait en faire un roman.

Ceci  étant dit, le démon n’en gardait pas moins à l’esprit qu’il restait face à l’archange et que donc laisser ses pensées s’égarer ne pouvait pas être une option actuellement. Refixant ses yeux sur elle en écoutant son dialogue, l’Overlord trouva soudain son maternel très dérangeant. Il était peut-être plus jeune qu’elle et de loin mais quand même. Enfin, ce ne fut pas spécialement le ton qui le dérangea le plus mais un étrange souvenir qui lui percuta l’esprit comme un boulet de canon et qui balaya la scène actuelle. Se revoyant enfant, à peine en couches et il entendit sa mère… Qui avait une voix plutôt similaire. C’était ridicule ! Il se souvenait déjà à peine de son visage mais alors se souvenir de sa voix et du ton qu’elle avait ? C’était impossible ! Secouant la tête, le démon en armure vrilla ses yeux orange sur le visage de Gaëlle mais ne dit rien : qu’aurait-elle comprit de toute façon ? Il n’allait quand pas lui dire ‘’arrêtes de me parler ainsi on dirait ma mère’’ ! Bonjour le quiproquo monstre qui en aurait suivit ! Au lieu de cela, le cerveau de l’Overlord se reconnecta au moment où elle lui demanda de l’inviter au donjon… Bon dieu mais elle avait volé trop près du soleil ou quoi ? C’était de la folie ! Ce serait comme ouvrir le portail au loup qui attend sagement pour dévorer les moutons ! Ne pouvant s’empêcher de glousser sous le coup d’un fou rire difficilement contrôlable, le colosse regarda la silhouette féminine de l’archange et réussit à dire en reprenant son sérieux :

-Êtes-vous folle ? Bon dieu mettez-vous à ma place ! Pour moi vous faire entrer comme ça au donjon serait comme ouvrir l’enclos à bétail alors qu’une meute de loup patiente à côté ! Je ne pense pas, contrairement à vos dire qu’Oni apprécie ça.

Faisant les cent pas, le démon en armure regarda une nouvelle fois l’archange et une petite voix insidieuse lui dit d’obéir… Non sans prendre des précautions. Soupirant et enlevant un instant son heaume qu’il donna à un larbin proche, Daggon se pinça le nez entre deux doigts et finit par ajouter :

-Même si je sens que c’est une mauvaise idée, j’accepte de vous conduire au donjon MAIS vous devez me confier votre arme et me promettre que rien n’arrivera aux habitants du donjon.

Cette sensibilité à leur égard était encore une chose nouvelle mais le maître de la horde avait une fonction, un travail…. Et il tenait à bien le faire. Tendant la main, le démon la regarda et fronça les sourcils en sentant une nouvelle fois le souvenir de sa génitrice dont il se souvenait si peu lui hanter l’esprit : est-ce que l’archange du châtiment y était lié d’une manière ou d’une autre ? Son père s’était montré plus qu’évasif à ce sujet aussi Daggon soupçonnait-il que sa mère fut morte, tuée par ses semblables mais il n’en savait rien. Osant ce qu’il n’aurait pas pensé pouvoir faire, le colosse se racla la gorge et demanda à l’archange du châtiment :

-Dites moi Archange, avez-vous déjà châtié l’une des vôtres pour s’être… Lié à un démon ? Je n‘ai jamais rien apprit sur la disparition de ma mère, Alessa et je me demandais si… Elle était morte de la main de siens.

Le pavé était lancé, la réaction et la réponse de Gaëlle ne changerait pas son admission au donjon si elle se pliait aux demandes de l’Overlord précédemment formulées mais la disposition que lui allait avoir envers l’emplumée pourrait s’en retrouver grandement modifiée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:11

... Le rire du démon perturba un peu l'archange... Elle comprenait bien sûr pourquoi les mortel riaient, elle même en était capable, mais...Qu'est ce qui pouvait amener cet infernal à s'esclaffer ? Finalement ce fut lui même qui lui en apporta la réponse, émettant une opinions qui étonna quelque peu son interlocutrice. Néanmoins elle ne'en dit rien, refusant de s'offusquer aussi rapidement et le laissant poursuivre. A raison puisque rapidement il accepta de l'accompagner jusqu'à la tour, sous certaines conditions  quelque peu restrictives mais auxquelles elle accepteraient de se plier...

"... Si la folie m'avait prise il serait probable que votre monde aurait connu ou connaîtrait présentement une catastrophe comme il n'en a que peu vu, donc je vous rassure infernal, ma santé mentale est parfaite. Quant à votre allusion...Elle est des plus mal venues. Seuls les montres les plus sots croient que les dieux leurs sont entièrement hostiles. Certes un certains nombre favorisent ce conflit car il leur apporte des fidèles, mais ce dans les deux camps et s'ils avaient dû prendre parti cela ferait longtemps que les humains ou les monstres auraient été détruits. Enfin je conclurai par le fait que le donjon accepte bien des anges mineurs et des humains dans ces rangs, dont certains ont commis certaines exactions, dont un des plus notables a tué nombre de vos semblables démon et pourtant est...Toléré dans l’enceinte du donjon, alors pourquoi pas moi qui ne vous ait nullement nuit ? Qui plus est si je voulais vous faire du tort, j'aurai cherché à pénétrer discrètement dans le donjon, ce qui, croyez moi, m'aurait été des plus aisés."

Nul arrogance ou suffisance dans ses dires, elle savait dire la vérité et n'en avait aucun doute. tout ce qu'elle faisait en somme c'était exposer des faits, peu importait qu'ils conviennent ou pas au démon. De toute façon il avait accepté de la guider, et il serait mal venu de se défiler maintenant.. Enfin encore restait il à satisfaire ses exigences, alors elle fit voleter son épée dans sa main, la rattrapant par la lame, sans en souffrir visiblement et en lui tendant la poignée.

"Voila pour mon épée, de toute manière comme vous avez pu le contester ils s'agit plus d'un attribut que ce dont j'use réellement en combat... Quant au fait qu'il n'arrivera rien aux habitants du donjon... Eh bien en dépit de leurs pêchés je promet devant les dieux de ne pas exécuter mon châtiment sur eux, à moins qu'Oni Ni Kanabo elle même, après les affaires que nous avons à régler ensemble, ne m'y autorise....Cela vous suffit ?"

Un serment devant les dieux étaient quelque chose de sacré, mais d'autant plus concret pour elle ,car si elle y contrevenait un terrible courroux s’abattrait sur elle, et venant des dieux eux même puisqu'elle ne pourrait se l'infliger elle même. Néanmoins il lui serait aisé de résister à la tentation,  d'autant plus que cela allait lui faciliter la tâche. En effet en dépit de cette dernière elle n’était pas sensé délaisser ses fonctions, cependant, si elle était lié par un serment pour mener à bien sa mission cela saurait être toléré le temps qu'i  faudra pour cela. En somme chacun y trouvait son compte. C'est alors que l'infernal posa une question des plus...Désappointant, comme quoi il semblait que l'époque était propice pour déterrer les vieilles affaires concernant les cieux et ses autorités... Gaëlle se montra quelque peu confuse face à cette question, semblant réfléchir au fait d'y répondre ou non.. Puis se décida finalement, l’infernal ayant le droit de savoir, le secret ayant de toute manière déjà été rompu.

"... Seigneur Daggon ... Vous n'étiez pas sensé connaître un jour les origines de votre mère et encore moins son nom. Je suppose que la faute est à imputé à votre père... Ce dernier s'est toujours montré trop bavard.Quoi qu'il en soit je vais être honnête. Oui e suis cela qui a châtié ta mère, il y a des années. Elle étai sensé s'opposer à Belikios, au lieu de cela elle s'est adonnée avec plaisir au pêché de la chair avec lui. Dans le fond nous tolérons cela pour nos représentants mineurs, mais qu'une des plus puissante servantes des dieux s'abaissent à cela... C'était trop. Ainsi il fut pris décision de la châtier d'une peine de déchéance allant de un à deux siècles... puis nous avons appris qu'elle était enceinte et dès lors nous avons décidé de donner une chance... à elle et à sa progéniture. Malheureusement une fois que vous êtes né Belikios est allé trop loin avec elle et nous avons agi afin de la lui arracher et la ramener au ciel... Puis nous t'avons suivi de près sans agir. Inutile de dire que la voie que vous avez emprunté n'a pas favorisé son sort, hormis aux yeux des divinités de la guerre et de la mort, et ainsi elle demeure emprisonné dans les hautes sphères célestes et pour éviter un regrettable précédent son nom a été effacé de tout les écrits saints et de la mémoire de tout le monde, hormis de dieux et de quelques entités tel que moi ou Belikios, deux choses dont je me suis assurée personnellement jusque là... Maintenant vous le savez toi aussi, simplement parce que tôt ou tard vous auriez découvert la vérité. J'espère que vous comprenez pourquoi j'ai agi ainsi."

Elle semblait curieusement calme en évoquant cela, nul haine, nul regret, cela avait juste été une nouvelle courbe dans le fleuve tranquille du destin et évoquer ces souvenirs n'étaient nullement pénibles, enfin si on exceptait la douleur qu'il y avait à châtier une de ses semblables...

"... Tout ce que vous pouvez faire pour elle maintenant c'est vous montrer digne du prix qu'elle paye pour votre naissance..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:12

Peut-être que Daggon n’était pas vraiment une menace pour l’archange mais en cet instant il préférait se cacher derrière un rôle plus protocolaire que réellement démoniaque : la demande concernant son épée, et la promesse demandée à l’archange du châtiment en était la preuve. Cette dernière s’était empressée de relayer ses craintes au second plan… Et de dire aussi que si elle avait eut l’envie de faire le ‘’mal’’, ce serait déjà chose faite et il n’aurait pu l’empêcher. Sur ce point, le colosse était en désaccord avec la jeune femme mais il ne fit pas mine de prendre la mouche, préférant déchirer le voile d’hésitation qui pesait sur son âme. Il lui posa donc la question qui lui brûlait les lèvres, celle à laquelle son père n’avait répondu que trop brièvement et trop évasivement  pour satisfaire sa curiosité : qu’était donc devenue sa mère ? C’était une des autres raison qui l’avait poussé à attirer ses anges déchues sur sa position : il espérait secrètement que l’un des représentantes de cette race maudite puisse lui apporter la réponse à cette question si importante pour lui. Mais voilà que la jeune femme (enfin jeune d’apparence seulement mais c’était si facile d’accoler cet adjectif au physique de Gaëlle) répondit avec hésitation à se demande… Voilà qui était surprenant !

Ceci dit, l’Overlord fut frappé par la réponse et baissa la tête en murmurant pour lui-même ‘’comme le dit le proverbe, toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Soupirant longuement, fermant ses yeux orange, le colosse en armure invoqua négligemment un de ses waargs et lui caressa la tête dans une allure pensive. La bête se ficha pas mal de l’état d’âme de son maître et apprécia les gratouilles mais l’attitude seule de Daggon tranchait avec son habituelle brutalité et son manque de tact… La nouvelle devait vraiment l’affecter. Pourtant, aussi perturbé qu’il soit, il ne pouvait pas juste ne rien répondre à l’archange qui se tenait à côté de lui. Évitant immédiatement  la réponse pleine de fiel qui lui vint à l’esprit, le démon armé serra sa main sur la garde de l’épée sacrée de Gaëlle et répondit d’une voix bien plus calme qu’on aurait pu le supposer :

-Merci pour ses informations archange Gaëlle, même si ça ne me fait pas vraiment plaisir de le savoir, au moins ce point est éclaircit. Je ne vous tiens pas rigueur de cette affaire, vous ne faisiez que ce que votre nature même vous disais de faire comme moi lorsque que je tue ou mène mes expériences apparemment détestable. Ceci dit, en parlant d’expériences et de ‘’mutations’’ j’ai une nouvelle question à vous poser qui ne demande que votre avis personnel.

Reprenant la marche en laissant son waarg lui coller aux flancs, le démon plissa ses yeux orange et se remémora un événement assez perturbant le concernant. Même si ses souvenirs étaient flous, il se souvenait, comme si c’était dans un rêve, de s’être vu… Attribué à la fois d’ailes d’anges et de démons. C’était bizarre mais vu son origine torturée par le destin, peut-être y avait-il là un début  d’indice même si il soupçonnait les cieux et les enfers d’en savoir plus encore. C’est pourquoi, après une petite pause, il posa finalement sa question :

-Compte tenu de mon… ‘’Patrimoine’’ plus qu’étrange, pensez-vous qu’il soit possible que le rejeton d’un démon puisse avoir des caractéristiques célestes ? Je m’explique plus précisément : vu que je viens d’un Daedra et d’un ange assez puissant… Se pourrait-il que je puisse recourir à des pouvoirs angéliques ? Lors d’une de mes visites en enfer, le gêne d’ange administré par ma mère s’est réveillé un bref instant alors pourquoi pas ses pouvoirs ?

Cela sentait la soif de pouvoir mais il n’en était rien. En fait, Daggon voulait surtout savoir s’il pouvait utiliser les pouvoirs de sa mère pour… Se souvenir d’elle ? Après tout, il ne pourrait jamais la revoir si on entendait Gaëlle alors autant grappiller chaque morceau d’elle que possible. Et puis peut-être que si il devenait un véritable ‘’mi-ange, mi-démon’’… Oui si cela se produisait, peut-être pourrait-il pallier à ses faiblesses majeures de créature infernale et être enfin en mesure de se prétendre sans égal. Cela le fit sourire et même quand l’image d’un colosse en armure, avec des ailes d’anges et de démons dans le dos maniant une faux dorée tout ça avec une ridicule auréole bicolore sur la tête s’imposa à son esprit. Continuant la marche, il attendit la réponse de l’archange puis posa une dernière question :

-Au fait, vous aviez dit tout à l’heure que mon père Belikios était trop bavard… Le connaissez-vous personnellement ?

L’idée qu’un archange si pieux puisse avoir été approché par le maître de guerre démoniaque Belikios était amusante mais il doutait qu’ils aient échangés des paroles mondaines et des petits fours aussi le démon en armure s’attendait-il au récit d’une bataille épique une fois qu’elle aurait répondu à ses autres questions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:12

... C'était surprenant que de le voir, ce maître infernal, le seigneur de la horde aussi désappointé par une affaire familiale, alors que bien souvent les démons n'avaient cure de la disparition des leurs, bien au contraire ils s'en satisfaisaient car c'était bien souvent l'occasion pour eux d’amasser encore plus de pouvoir. Enfin Gaëlle savait que non seulement de par ses origines, mais aussi sa vie passée, que l'Overlord était un peu différent de ses congénères, peut être à cause du sang d'ange qu'il portait en lui. Par contre il s'attira un froncement de sourcil de la part de l'archange, qui l'observa sévèrement , face à des propos quant un sujet où, à ses yeux , il ne savait rien.

"Je vous remercie de votre bonté quant à votre jugement à mon encontre... Néanmoins je tiens à rectifier un point, ne comparez pas les actes que m'imposent ma nature à la votre. J'ai fais ce qui était la parole des dieux et même si je possède plus de libre arbitre que la majorité de mes congénères de par ma position je ne peux désobéir aux dieux sans que cela soit une révolte aux conséquences que vous auriez du mal à imaginer... Le cas de votre mère n’était pas un châtiment ordinaire tel que je peux en faire par moi même elle a été faite sous l'énonciation de la parole divine. De fait ne comparez pas cet acte à ce que peut vous dire de faire votre instinct, vos pulsions ou encore votre éducation car même si vous avez été façonné pour être brutal et faire le mal vous bénéficiez d'une chose que je n'ai pas, un libre arbitre total..."

A nouveau ce n'était pas avec hargne qu'elle prononçait ses paroles, mai toujours avec une certaine sévérité bienveillante, même si cela devait sans doute irriter l'infernal... La marche commença après cela, une fois que le démon ait pris possession de sa lame. Ainsi progressant en compagnie du démon et d'un de ses animaux de compagnie Gaëlle semblait se détendre entièrement, savourant, comme au moment de son arrivée, les sensations du monde terrestre, les sons de la nature, les odeurs, tout ce qui était abstrait dans les sphères divines. Néanmoins elle dut s'en arracher car la conversation n'était pas finie et tout en marchant le démon lui posa une question, déjà annoncé par ses propos précédents et qui s'avéra des plus intéressante... Mais l'archange n'eut aucun mal à y répondre, non seulement parce qu'à l'époque de la naissance d'Ovelord la question avait déjà été abordé, mais aussi parce qu'il n'était pas le premier hybride entre ange et démon existant, même s'il semblait à Gaëlle qu'il devait être celui dont les parents étaient le s plus puissants. Par contre il y avait une chose dont elle ignorait l'existence, l'éveil de ce gêne d'ange dont l’infernal lui parlait et qui éveilla en elle une sincère surprise, un sentiment qui lui était bien peu familier et qui annihila même l'amusement qu'aurait d’ordinaire provoqué chez elle la question que posa l'infernal concernant son père...

"Comment cela votre gêne d'ange s'est éveillé ? Pouvez vous me donner des détails, des précisions sur ce qui est arrivé et son contexte ?!  Vous parlez d'une visite en enfer, probablement sur le plan d'existence de votre père, qu'est ce qui s'est produit là bas ? Mes questions doivent vous surprendre, mais sachez que le plan de votre père est une des rares dimensions que les dieux ne peuvent observer à leur aise. Bien sûr nous savions que vous vous y étiez rendu, ainsi qu'un humain vivant dans le donjon et que vous en êtes tout les deux revenus et, comme par hasard, dans l’instant de votre retour Eloïse, une élue de la déesse Irehis, qui avait disparue dans le plan de votre père sans que nous ne sachions rien de son sort est également réapparue, à des centaines de lieux... Et d’ailleurs est ce que cette élue à un lien avec l'éveil dont vous parlez ?! Ah...Et excusez moi au lieu de répondre à vos questions j'en ai rajouté, mais pour faire court, oui il est possible que vous développiez, en dépit de votre éducation et votre affiliation présente, des pouvoirs célestes, mais pour vous répondre avec certitude j'ai besoin d'en savoir plus. Excusez moi par ailleurs ces approximations, mais cela me perturbe, même si ça c'est passé sur le plan d'existence de votre père il est étonnant qu'aucun d'entre vous ne l'ayez jamais évoqué. Enfin vous y avez sans doute pensé... Mais je n'ai pas accès aux pensées des mortels, mon devoir est, après tout, de juger les actes et non les simples songes, mais il demeure surprenant que les dieux ne m'aient pas prévenu de pareil phénomène..."

Elle adopta alors, par mimétisme, une mimique de réflexion, continuant d'avancer, les ailes rabattues et la tête baissée. Une de ses mains tenant le coude opposé, qui pour sa part était replié de telle sorte que la seconde main se tienne, légèrement serrée, devant la bouche de l'archange. Néanmoins son esprit était suffisamment développé pour pouvoir réfléchir à la question tout en répondant à l'ultime interrogation d'Overlord.

"Je ne connais pas personnellement votre père, à vrai dire je n'ai même pas eu l'opportunité de l'affronter, mais à vrai dire si nous avons eu vent de la relation que votre mère à partagé lui, en plein cœur de son territoire, ce n'est parce que votre génitrice à fait preuve d'un manque de discrétion, au contraire elle savait ce qui l'attendait si son secret était dévoilait et elle désirait votre bien et elle était assez rusée et puissante pour cacher la vérité aux dieux... Et c'est par Belikios que nous avons appris ce qui est arrivé et que nous avons pu vérifier les faits. Tout le monde a songé qu'il l’avait fait par fanfaronnade, mais selon moi s'il l'a fait c'était pour vous approprier, pour lui seul. Malheureusement on ne m'a pas écouté et c'est ce qui , est, je crois, advenu, j'ai tort ? Voilà la raison pour laquelle je dis qu'il est trop bavard. Une chose d'autant plus vrai si c'est bien lui qui vous a dévoilé qui était votre mère, pour la simple raison que quand j’ai dit que vous n'étiez pas sensé apprendre qui elle était un jour c'est que tout ceux qui en avaient vent avaient fait un pacte pour ne jamais en parler...Et votre père comme les autres l'avait passée."

Au vu de la... Sensibilité dont il avait déjà fait preuve, les dires de Gaëlle allait sans doute l'ébranler, mais cette dernière ne s'en inquiétait pas. Certes il éprouvait facilement de la haine, mais pourquoi en éprouverait il à son égard alors qui'l lui avait pardonnée pour ce qu'elle avait infligée à sa mère. Celui dont elle évoquait les torts était Belikios et il n'aurait aucune raison de lui dire la vérité... Car il s'agissait bien de cela, l'archange se montrant d'une sincérité profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:12

On ne choisisait pas sa famille comme le disait le proverbe mais là l'Overlord pouvait dire que lui avait subit un jet de dés assez étrange et que le destin s'était bien amusé à mettre le bazar dans ce qui était sortit du chapeau magique. Sur cette pensée pleine de métaphores, le démon en armure donna au waarg à ses côtés une nouvelle caresse un peu plus forte que la précédente en appréciant le contact de la fourrure courte et rude de l'animal sur le bout de ses doigts... Etonnant non ? Le voilà en train de câliner une bête qu'il a crée pour la guerre comme si il s'agissait d'un doudou. Pourtant ce moment plus calme fut brisé par la réponse de l'archange du châtiment à l'une de ses nombreuses questions : l'écoutant avec attention, le colosse faillit contredire la créature céleste mais s'en abstient de peur qu'elle en oublie ses autres questions qui pourtant étaient plus intéressantes. Et sa patience fut récompensée mais pas comme il s'y attendait. Haussant le sourcil gauche alors qu'il voyait la jeune femme lui accorder un grand intérêt, lui pressant d'expliquer le réveil de son ''gêne d'ange'', le colosse hésita... Après tout lui même se demandait si ce n'était pas juste une hallucination.

Tournant sa tête casqué vers elle, le démon allait ouvrir la bouche quand elle lui expliqua aussi pourquoi sa mère avait été jugée comme cela... Son père avait encore fait preuve d'arrogance et cela ne surprenait guerre Daggon qui se disait que ça devait être de famille. Mais cela ne le détourna pas bien longtemps de l'éclat qu'avait eut Gaëlle l'instant d'avant aussi rassembla-t-il ses pensées en vue de lui répondre. Se raclant la gorge, le colosse commença comme ceci :

-C'est une longue histoire archange mais pour synthétiser tout cela... Hum comment dire ?

Il était rare de voir le géant en armure hésiter pour une chose aussi triviale que raconter un souvenir mais le Daedra aurait préféré occulter certaines choses de prime abord. Se ressaisissant, Daggon poursuivit son récit :

-Tout d'abord, j'ai été ''convoqué" dans le plan d'existence de Belikios car apparemment il se disait qu'il était enfin l'heure qu'on se rencontre en face à face. Suite à cela, j'ai croisé les deux concubines de mon père : deux succubes dont l'une n'était autre que votre... Elue pervertie par la magie noire de sa jumelle. Ensuite, un humain, Engar le porte-haine est intervenu et a rendu je ne sais trop comment son humanité à cette ''Eloïse''. Une réaction est alors arrivée et pendant l'espace d'un instant j'ai cru... Et bien j'ai cru avoir à la fois des ailes d'anges et de démons dans le dos.

Toussant de manière gênée, comme si cette histoire relatait plus d'une mauvaise expérience lors d'une soirée que d'un événement capital, Daggon allongea les foulées et désigna le donjon qu'on pouvait voir au loin :

-Voilà le donjon Kanabo, nous y arriverons d'ici quelques minutes si il n'y a pas de problèmes en route.

Bien entendu le colosse doutait qu'il y en eut car il n'avait pas vu l'ombre d'un envahisseur ou d'une troupe fanatisée de l'église et c'était presque dommage d'ailleurs. Ceci dit, le colosse ralentit le pas qu'il avait brusquement accéléré : mieux ne valait pas trop baisser sa garde et puis il était inconvenant de faire forcer la marche à une femme même si il s'agissait d'une archange en armure. Baladant son regard sur les environs, le démon pencha la tête sur le côté, réfléchissant quand même à ce que Gaëlle lui avait révélé : lui et son père auraient sans doute des mots mais pas maintenant. Pour se distraire de cette tâche qui n'allait sans doute pas être plaisante, le colosse dit sur le ton de la conversation :

-Au fait, je me demandais ceci : est-ce que les troupes de l'église sont assez fortes pour venir à bout de tous les donjons de ce continent voir même de notre monde ? J'ai déjà entendu des rapports inquiétants mais rien de concrets et je dois avouer que je suis curieux à ce sujet... Bien entendu vous n'êtes pas obligée de répondre mais sachez que je ne pourrais rien faire même si vous me révéliez que l'église est à présent faible et pathétique alors on peut échanger l'information sans craintes...

Parce que c'est vrai que depuis qu'une unité de l'église avait essuyé un revers avec le donjon Naviento et qu'un autre donjon avait triomphé du ''javelot sacré", une unité d'élite de l'église, Daggon commençait à se demander si ce ramassis de mauviettes était vraiment à craindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:13

Les propos du démon ne résolvaient pas tout les mystères qui planaient sur cette affaire, mais au moins ils éclairaient quelques uns de ses mystères et allaient aider l'archange à y voir plus clair. Cette dernière par ailleurs ne sembla nullement s’offusquer de l'histoire du démon, même en e ce qui concernait l'élue. Certes ce qui lui était arrivé était atroce, mais cela avait fait partie des hypothèses, et l’important était qu'elle avait été purifier de cette souillure. Bien sûr elle en garderait probablement des trace,s mais ua vu de ses actes récents cela n'influait nullement sur son attitude et de fait légitimé le choix qu'avait fait Irehis en conservant son lien avec elle, bien que l'archange aurait à lui faire le récit de cela, si elle n'était pas déjà en train de prêter attention à sa discussion avec l'Overlord... Néanmoins les dires de ce dernier ne lui donnait que peu de pistes pour expliquer ce qui était arrivée, mais elles paraissaient improbables. Il aurait été préférable qu'elle ait plus de détails sur l'instant lui même de la manifestation de la partie angélique du seigneur démoniaque. Enfin au vu du franc parler de ce dernier il aurait été surprenant qu'il lui dissimule quelque chose et elle se devait maintenant de lui dire ce qu'elle en déduisait, réfléchissant juste brièvement sur ce qu'elle savait concernant Éloïse et le porte-haine... Elle lui répondit dans un sourire, bienveillante et amusée par sa curieuse attitude alors qu'il relatait des faits graves.

"Nous savions déjà que vous et Engar vous étiez rendus dans la dimension de votre père et en étiez ressorti avec Éloïse, par ailleurs je vous remercie de m’avoir dit ce qui lui était arrivé, mais par contre vos propos sur la manifestation de l'héritage de votre mère est... Plutôt vague. Néanmoins j'ai quelques hypothèses. La première qui me vient à l'esprit c'est que cet humain, en tentant de drainer l'énergie maléfique animant Éloïse, a aussi drainer une part, même infime, de la vôtre, ce qui a permis à votre côté angélique de s'éveiller, mais, il me paraîtrais surprenant que ce qui l’avait contenue ait été rompue aussi aisément. Une seconde hypothèse serait que ce soit l'énergie divine émise par Éloïse après avoir recouvert sa nature première qui ait pu éveiller la vôtre, mais je ne sais pas si cela aurait pu avoir une réelle influence dans la dimension de votre père... Vous n'auriez pas plus de détails sur cet instant ?"

Pendant sa réponse les foulée de l’infernal se firent plus amples et rapides , mais pourtant, bien que l'ange ait des jambe plus courtes, elle maintenait sans peine l'allure. Cela s'expliquant par le fait que ses enjambées étaient allongées à l'aide d'une légère poussée de ses ailes, qui donnait ainsi l'impression qu'elle se déplaçait d'une manière particulièrement gracile. Ainsi fixant le donjon Kanabo qui perçait à travers les arbres elle fit de grandes enjambées, se montrant, de manière surprenante, un peu rêveuse... De telle sorte qu'elle ne réagit qu'au bout de quelques secondes quand Overlord ralentit brusquement. La chose l'interloqua, mais elle ne lui demanda pas d'explication, se contenta de s'adapter à ce nouveau rythme, tout en se perdant dans ses pensées et sa contemplation de ce monde.

A bien y réfléchir elle ne s’était jamais rendu en ce lieu depuis qu'Oni Ni Kanabo s'y était établi et elle avait beau être éternelle elle savait que les lieux avaient bien changés, cependant elle dut à nouveau s'arracher à son songe quand le démon lui adressa la parole, c'était vrai que c’était une des occupations favorites de êtres ici bas, une chose qu’elle appréciait grandement, d’autant plus quand le sujet était intéressant, comme celui ci. Bien sûr cette question lui avait déjà été posée de nombreuses fois, par des créatures et mêmes des humains et à chaque fois sa réponse ne manquait pas de susciter des réactions variées, allant de la joie à la hargne, en passant par l'amertume ou la résignation... Néanmoins elle ne l'aborda pas avec légèreté, non seulement car le sujet été grave, mais aussi particulièrement d'actualité, plusieurs donjon étant tombés pour une raison qu'elle ignorait.

"Je ne vais pas vous le cacher de nombreux donjons ont été détruits sur votre continent, néanmoins je ne suis pas sûr que l'église en soit la vraie responsable... Cependant elle en serait bien capable. Ma réponse peut vous paraître sévère, mais vous même Overlord... Vous étiez au sommet de votre puissance et pourtant ce sont des humains qui vous ont défait. Depuis le temps leurs forces se sont encore renforcés, désole de vous décevoir. Ce n'est pas pour rien que la majorité des royaumes des monstres ont faillis et que la plupart de ces derniers sont contraints de se réfugier dans des donjons et si ces derniers sont à peu près en paix depuis des années ce n'est pas uniquement de par la puissance de leurs gardiens et de certains accords secrets passés entre ces derniers et les seigneurs des environs, mais également parce que l’église ne déploie pas tout les efforts qu'elle pourrait à leur encontre. Le donjon Kanabo a t'il déjà dû affronter des armées humaines ? Non, en partie grâce à certains accords, mais aussi parce que l'église porte son regard sur les frontières de son empire qu'elle cherche à entendre tant que possible. Par exemple, Au nord la guerre fait rage entre le royaume des elfes de givre, un des rares royaume monstre à demeurer, et les nordique, mais avec l'appui de l’église la balance penchera fatalement du côté des humains et au sud de nombreux explorateurs se décident à découvrir ces terres inconnus, éradiquant toute civilisation non humaines et assimilant celles de leurs races... Cependant s'il devait advenir que l’église se devait de concentrer un tant soit peu ses forces... La majorité des donjons restants tomberaient en une poignée de décennies, hormis ceux établis dans des milieux inhospitalier pour les humains, comme le donjon Naviento, et encore..."

Elle parut alors un peu songeuse... Au vu des rapports de forces présents elle savait avoir raison, mais seulement sur le plan théorique, les habitants de ce monde étaient si versatiles qu'il était impossible de savoir avec exactitude ce qui allait arriver même sur une période aussi courte qu'une dizaine d'années, mais ce qu'elle évoquait était le scénario le plus probable... D'autant plus au vu des exactions de certains individus qui parvenaient néanmoins à se préserver de la colère des dieux en en ralliant certains à leur cause. Elle parut, pendant un bref instant, très lasse, puis se ressaisissant elle expliqua le pourquoi de son opinion.

"Certes... Les monstres ont pour la plupart des aptitudes supérieurs à celles des humains, néanmoins ces derniers vivent plus intensément...Et ont ainsi développé une expérience et un savoir collectif supérieur et en particulier dans le domaine de la guerre, dans lequel stratégiquement ils supplantent bien des monstres. Ensuite vient leurs nombres. L'église peut lever ne quelques mois une armée composée de dizaines de milliers d'hommes et aucun donjon ne peut opposer une force numérique équivalent à un dixième de ce nombre et la plupart encore ne pourrait même pas en opposer un centième, par exemple à Kanabo vous êtes à peine une centaine... Bien sûr vous pourriez comptez sur la puissance démentielle de certains d'entre vous, mais... Les humains aussi ont développés des aptitudes particulières. Par exemple votre adversaire Wallace et loin d'être un humain ordinaire et en vérité depuis que la guerre contre les monstres a commencé nombreux ont étaient les humains qui ont révélé un potentiel des plus étonnants et pour être honnête, Oni Ni Kanabo ne pourrait à la fois contenir une armée et faire face à la puissance de ces humains... Par exemple Engar que vous avez évoqué connait très bien les infernaux a été à même en tuant d’éliminer plus de deux cents démons en dix ans, leur vouant une haine à cause de celui résidant en lui, dont certains bien plus puissants que lui théoriquement, ainsi que nombre de ses congénères. Déjà avant de rejoindre le donjon il était plus dangereux que bien des monstres, mais maintenant en plus de devenir plus habile il a été à même de maîtriser l'énergie de l'infernal l'habitant et à accepté de plein gré des expériences pour accroître ses capacités... Eh bien les hommes particuliers que j'évoque mettraient à peine une minute à le tuer, et portant même lui semble vous avoir surpris lorsque..."

Elle s’interrompit alors, semblant se rendre compte de quelque chose alors qu'elle allait revenir sur les événements qu'avait évoqué Overlord, en effet... Même sil elle avait une explication à cela il était surprenant que l'humain ait pu absorber la corruption d’Éloïse et en ressortir indemne... Elle reprit alors la parole, semblant en vérité réfléchir à voix haute.

"Il a aspiré l'énergie noire habitant Éloïse... Pour se faire il a pu se servir du démon en lui, après tout certains infernaux aspirent l'énergie de leurs congénères avant de les tuer. Puis... Il a pus'aider de signes cabalistique qu'il connaissait, mais alors en absorbant l'énergie il aurait permis à son démon de prendre définitivement possession de lui."

Elle ferma alors brièvement les yeux, semblant pensive et réfléchissant au sujet de cet humain... Elle vit de nombreuses images, violentes sanglantes et de manière surprenantes d'autres particulièrement tendres, jusqu'à finalement trouver ce qu'elle désirait.

"Mais il avait passé un pacte avec Shiru...Et les modalités de ce dernier ont empêché le démon d'agir, mais laors l'énergie aurait du refluer et, aussi habile soit il avec le démon et en dépit des expériences qu'il a subi son corps aurait dû être consumé par l'énergie infernale sauf si un autre être à même de le supporter l’avait à son tour absorbé."

Son regard glissa tout naturellement vers Overlord, mais quelque chose dans la situation en collait guère... Néanmoins ça valait le coup que de l'évoquer.

"... Probablement toi, mais dans ce cas pourquoi est ce qu'aspirer cette énergie infernale aurait réveillé en toi ta partie angélique. Enfin avant que je ne réfléchisse à ce sujet pourriez vous me confirme, ou infirmer, mon hypothèse ? Ainsi que me donner ton opinion..."

Elle eut alors un léger rire, accompagné d'un sourire amusé avant de secouer doucement la tête.

"...A nouveau je réponds à vos questions par de nouvelles questions... Enfin je vous ai tout de même répondu et bien que mes propos soient sombres, j'espère qu'ils ne vous ont pas offusqués."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:13

Daggon renifla avec une pointe de mépris quand il reçut sa réponse concernant l'église : eux ? Si puissants que ça ? Certes, l'information venait d'un être céleste mais pour le démon elle restait sujet à caution. Cela pourtant mit l'esprit du colosse en alerte : il POUVAIT agir contre la croissance des humains et sans (trop) se salir les mains. Le hic c'était que son projet était extrêmement dangereux aussi bien pour les hommes que les monstres et piétinaient toute les règles de la morale et de l'éthique... Même lui n'était pas sûr de vouloir aller si loin. En fait, lors de sa détention très provisoire dans les cachots des chiens de l'enfer, le colosse avait entendu parler d'un espèce de virus tout récent, trouvé on ne sait où voir même crée de toutes pièces qui était sacrément virulent et mortel à un assez haut pourcentage. Bien entendu, une telle arme avait été très bien défendue mais l'Overlord avait triomphé grâce à ses alliés. Le devenir de l'arme était pour le groupe constitué à ce moment là très incertain Mais évidemment c'était l'Overlord qui avait réussit à mettre la main sur le virus mortel et qui l'avait caché en sécurité quelque part sans que les autres le sache. Les cellules et les autres installations des chiens s'étant effondrées suite à des combats meurtriers en leur sein, plus personne ne pouvait venir fouiller les ruines et chercher des indices accusant l'Overlord.

Son méfait accomplit, le démon en armure s'était empressé d'envoyer biscornu étudier cet élément nouveau dans l'arsenal de mort de son maître. Ceci avait bien entendu présenté un gros risque mais il avait valut la chandelle comme le disait l'expression : quelques semaines plus tard, le petit savant du démon (car oui, lui même ne possédait peut-être pas les compétences requises pour inventer des armes mortelles mais il n'en était pas le cas du petit larbin tout fripé) avait réussit à stabiliser le virus. Il restait cependant un gros défaut qui n'était d'ailleurs toujours pas résolut en ce jour : comment transporter le virus sans problèmes jusqu'à la zone cible, le libérer et s'en sortir sans heurts ? Bien entendu, le colosse avait déjà pensé à refiler ça à certains de ses sbires pour qu'ils l'acheminent au beau milieu d'une ville ou d'une place forte mais rien dans tout ce qu'il comptait d'invocations ne l'avait satisfait jusqu'à présent ! Ses larbins étaient juste trop stupides, bruyants et maladroits pour convenir. Ses gargouilles même si elles étaient rapides étaient trop visibles et auraient tôt fait de se faire massacrer par des troupes de l'église. Ses waargs n'avaient pas les épaules assez solides pour transporter les échantillons du virus et le reste de ses invocations ne convenaient pas non plus.

Soupirant de frustration, le colosse se dit que finalement il ne lui restait que deux choix : soit trouver une nouvelle invocation, soit graisser suffisamment la patte à des humains pour qu'ils acheminent le virus dans leurs villes. Mais qui serait assez con pour le faire sans se poser de questions ? N'importe lequel des agents de sa connaissance allait se montrer suspicieux, poser des questions voir pire : réussir à enclencher le virus avant qu'il n'atteigne sa cible. Décidément, il était rageant d'avoir une arme et de ne pas pouvoir s'en servir. Cela l'écarta d'ailleurs de la question de Gaëlle qu'il n'enregistra qu'avec un temps de retard. S'égarant dans ce qu'elle lui demandait, le colosse faillit répondre la première chose qui lui vint à l'esprit et qui aurait donc été sacrément stupide. A la place, il se racla la gorge pour gagner quelques secondes et ainsi formuler un peu mieux ses pensées. Grognant finalement un peu, le colosse réussit à formuler une hypothèse qu'il lança à l'archange sur un ton néanmoins sceptique :

-Si ça se trouve, l'apparition de mon côté ange n'était que le ''baroud d'honneur'' de ce côté qui, devant la puissance de l'énergie sombre qui empoissait l'air à ce moment là, a essayé de prendre le contrôle... Mission échouée apparemment. Ce serait logique car après tout je n'ai plus jamais ressentit la même chose depuis. Ceci dit, il se pourrait juste que l'obscurité aie au contraire assez renforcé le lumière qui, par réflexe de rejet, se serait manifestée à ce moment là. La seule façon de confirmer ou d'infirmer cela serait de me confronter à un grand niveau de mal ou au contraire de bien.

Coulant un regard en coin à Gaëlle, il ajouta sur un ton un peu plus amusé en plissant ses yeux oranges :

-La toute puissance d'une archange serait sans aucun doute suffisante mais sinon il suffirait que je demande à mon géniteur de passer faire ''coucou''... Ca serait amusant à voir je pense.

Evidemment, il ne disait pas cela sérieusement et de toute façon il doutait que Belikios passe dans le monde des mortels juste pour passer dire bonjour... Ca ne se passerait pas sans heurts de l'avis de Daggon tout du moins. En attendant, peut-être allait-il voir la puissance tant ''redoutée'' de l'archange si jamais elle acceptait de se prêter à son petit test énoncé plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:13

La réponse du démon rendit l'archange des plus circonspecte... Un "baroud d'honneur " ? Non, ça serait absurde ! Les énergies magique ne fonctionnaient pas comme des êtres vivants, après avoir été opprimée durant tant d'années ça n'allait pas être simplement de par la présence d’encore plus d'énergie noire que la part angélique de l'Overlord se serait éveillée. L'hypothèse du rejet lui paraissait par contre un peu plus plausible, peut être que même le démon n'aurait pu supporter cette vague d'énergie sombre et que justement sa part angélique s'était éveillée afin de l'en prémunir. C'était déjà plus plausible à ces yeux, mais encore bien fragile. Si seulement elle avait pu assister à cela tout aurait été tellement plus simple et par conséquent la proposition du seigneur infernal n'était pas des plus idiotes, bien qu'elle fut accueillie par un ferme refus de la part de la créature divine qui secoua doucement la tête.

"Quand je suis dans votre plan d'existence, mes pouvoirs sont bien amoindris et si le simple fait de côtoyer Oni Ni Kanabo, bien qu'elle ait été déchue, n'ai pas suffit à éveiller votre part d'ange, j'en serai probablement incapable sous cette...Forme amoindrie, et je ne récupérerai pas mes pleins pouvoirs pour quelque choses d'aussi trivial. Je pense que vous pouvez le comprendre. Car oui en effet vous parlez de toute puissance, mais ce n'est pas pour rien que je ne peux pas châtier qui je désire, il existe de par le monde de individus auquel je ne peux nuire, même si je le désirais, si je n'ai pas l'accord des dieux."

Ce n'était peut être pas une si bonne idée que de dévoiler à l'Overlord qu'elle n'était pas aussi puissante présentement qu'elle pouvait le paraître sous son titre d'archange, mais elle savait que, dans le pire des cas, elle serait à même de repousser les assauts du seigneur infernal, quelles qu'ils soient, et elle n’avait aucune raison de se défier de lui, du moins de manière directe, car dans le cas où Belikios déciderait de rendre visite à son rejeton elle risquait d'avoir besoin de toute sa puissance et de fait sa réponse quant à une éventuelle visite du paternel de son interlocuteur fut quelque peu acerbe.

"Quant à l'idée de faire venir votre géniteur je vous prierai alors de le faire sans moi. Je ne doute pas qu'il en soit à même, ou même que vous ayez des choses à voir avec lui, mais vous ne voulez pas risquer d'être pris au milieu d'un conflit entre deux forces qui vous dépassent je vous conseillerai d'évitez de tels propos en ma présence...Votre père pourrait très bien vous entendre et exécuter votre souhait."

Elle tenait une véritable rancœur à l'égard de Belikios et elle s'avérait surpris qu'après les révélations qu'elle lui avait offert l'Overlord e semble pas un peu plus... Énervé à l'égard de son père qui en soit était le seul coupable de ce qui était advenu à sa mère, et ce à tout les niveaux... Enfin si ce n'était guère le cas il état évident que Gaëlle, elle, ne lui pardonnerait jamais ses crimes... Enfin de toute manière elle n'avait jamais pardonné de crimes, à moins que ne se soit déjà abattu un juste châtiment sur le coupable, mais concernant le démon elle en aurait fait une affaire personnelle si les dieux ne lui avaient pas données de contre ordre...

Elle demeura ainsi à l’affût quelques instants, s'assurant qu'un portail infernal n'était pas en train de s'ouvrir dans les environs avant de rabattre son regard vers la tour Kanabo, dont ils approchaient rapidement... Si tout se passait bien les affaires de l'archange devraient être réglées avant la fin de la journée, après il ne fallait jamais sous estimer les imprévus, surtout lorsque ses dons étaient ainsi réduits et, justement, comme pour s'y préparer, elle dévia le sujet de la discutions sur le donjon lui même.

"... Je connais bien des choses sur le donjon Kanabo , ainsi que ses dirigeants, néanmoins, j'aimerai savoir quel est votre opinion sur ce lieu et ses meneurs. Il est probable que vous ayez bien des choses à m'apprendre !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:14

Le démon sentit son humeur redescendre un peu et cela lui fit du bien : être aussi insouciant et blagueur lui ressemblait peu. Reprenant son sérieux, le colosse soupira et se demanda que ce qu'il pourrait bien ajouter au discourt de l'ange sur ses capacités : tellement de points d'interrogations et si peu de pistes satisfaisantes, c'en était frustrant. A la place, Over se concentra sur autre chose et pas forcément une chose meilleure : son père. Oh, évidemment il était sacrément frustré de savoir qu'il était à l'origine de la disparition de sa mère et il essayerai sans aucun doute de lui envoyer son poing dans la figure mais de là à dire qu'ils se jetteraient l'un sur l'autre dans un duel à mort ? Non, il n'en était pas encore à ce stade de rage envers son paternel. Et puis il aurait aimé entendre les paroles de la bouche de Belikios pas par celle de l'archange Gaëlle : elle était sans aucun doute fiable mais il ne pouvait se départir d'un sentiment de doute.

Certes, Gaëlle devait être fiable mais sa nature de démon le titillait toujours et lui soufflait de ne pas prendre chacune des paroles de la créature comme argent comptant. L'observant du coin de l'œil émettre une autre théorie sur son ''accident'', le colosse s'amusa à s'imaginer les réactions et surtout les pouvoirs qui pourraient naître de sa demande si jamais elle avait été acceptée... Intéressant mais malheureusement pas applicable alors autant s'en détourner. Ricanant encore, l'Overlord imagina un instant Belikios débarquer ici : en serait-il vraiment capable ? Et si oui verrait-il sa puissance diminuer ? Comme Gaëlle ? Cela méritait apparemment de poser la question et le colosse ne s'en priva pas un instant :

-Bien que l'image d'un archi démon débarquant ici serait intéressante, je préfère m'abstenir mais il y a quand même une question qui me vient à l'esprit : est ce que Belikios se voit aussi diminué quand il passe dans notre monde ? Et si c'est le cas... Pourquoi ais-je l'impression de ne pas me sentir affaiblit moi même ?

Ca, c'était une réponse plutôt facile à donner pour l'archange sans doute : de la simple étiquète divine et infernale qu'on devait leur apprendre dans leurs temples jugés sur des nuages moutonnants... Rien de bien compliqué quoi. En attendant sa réponse, le chevalier démoniaque regarda autour de lui... Que tout avait l'air calme : les champs se pliaient sous l'assaut d'une petite brise et pas un être en vue sans pour autant que ça en soit inquiétant. Penchant la tête sur le côté, Daggon entendit une autre question de l'ange : décidément elle adorait répondre à  des questions par d'autres questions mais ce n'était pas un mal... Au moins ça empêchait de gros blancs durant la marche les menant au donjon. Se raclant la gorge, un peu gêné d'aborder le sujet envoyé par la créature Celeste, l'Overlord hésita puis dit sur un ton qu'il espérait neutre :

-J'ai plusieurs reproches à leur faire : ils ne sont pas mauvais mais ils ne sont pas excellent non plus. Leur politique passive m'ennuie un peu : je ne suis pas du genre à rester là à ne rien faire... Après, on risque de se faire écraser même par vos propres semblables. Ce fut le cas avec le donjon Naviento et j'ai bien peur que certains autres testent ce chemin... On a déjà assez avec l'église et les Chiens de l'Enfer pour en plus se tirer dans les pattes.

Se raclant la gorge car il s'éloignait du sujet, le colosse posa sa hache sur son épaule d'un geste souple puis reprit, commençant par le ''moins important de tous'' c'est à dire le dragon gardien du trésor. Se remémorant sa face blasée avec un sourire hésitant, Daggon finit par dire :

-Il y a Ulthar Svent mais lui à part râler je ne l'ai jamais vu faire quoi que ce soit. Ensuite vint Shiru... J'ai du mal à croire qu'une aussi petite créature soit de la même espèce que moi mais bon... Ses compétences magiques ne sont plus à prouver et elle reste redoutable malgré son apparence. Elle reste trop sensible cependant pour faire un véritable leader inflexible : chaque danger pour ses ''enfants'' est une affaire d'état et elle se laissera sans doute guider par ses émotions si tout venait à dégénérer. Enfin, tout ça pour dire que malgré tout son appart au donjon Kanabo, il est heureux de constater qu'il n'y a pas qu'elle qui dirige en cette époque : elle serait parfaite en temps de paix mais pas en temps de guerre comme aujourd'hui....

Grognant en ralentissant son allure qu'il avait inconsciemment augmentée, le colosse jeta un regard en coin à Gaëlle : certes elle n'allait peut-être pas apprécier sa remarque mais bon, elle lui avait demandé son avis non ? Enfin soit, il restait à citer Oni-Ni-Kanabo mais était-ce vraiment nécessaire ? Sans doute pas et puis il ne souhaitait pas trop donner son avis sur la question car il ne souhaitait pas paraître amer et assoiffé de pouvoir auprès de l'archange du châtiment : à ses yeux, il méritait d'avoir plus de pouvoir dans ce donjon et le seul obstacle restait Oni qui ne lui faisait pas confiance. Mais il choisit de taire ce point là et même si il restait un silence gêné dans l'air, Over n'y prêta plus attention, préférant reporter son attention sur les portes du donjon Kanabo à présent plus proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:14

Fronçant d'abord à nouveau les sourcils quand l'infernal évoqué à nouveau son paternel avec une légèreté qui semblait de mauvais goût, l'archange s'apaisa alors qu'il posait une question des plus justifiée... Mais qui néanmoins lui arracha un sourire des plus las, laissant son regard se perdre quelques instants avant de répondre à l'archidémon. La réponse était des plus simples pour elle, mais elle ne lui était guère plaisante, d'où la voix un peu amère qu'elle eut en s'exprimant, enfonçant le couteau dans la plaie quant à sa faiblesse en ce monde.

"Si je suis diminué ,c'est parce que les dieux, me privent d'une partie de mes pouvoirs afin que je ne perturbe pas ce plan de par ma simple présence... De fait votre père échappant à l'emprise même des dieux il ne perd guère de pouvoir en pénétrant dans cette dimension, si ce n'est de perdre la maîtrise qu'il a de son propre territoire. De fait voila pourquoi vous n'êtes pas non plus affaibli, d’autant plus que votre existence est une chose dont les dieux ont préféré détourner le regard, d'autant plus que de par votre côté paternel ils ne peuvent vous restreindre comme moi. Néanmoins, en pensez pas que votre père pourrait faire ce qu'il veut, car non seulement mon pouvoir serait libéré, mais tout comme ils peuvent me restreindre les dieux peuvent me prêter leur pouvoir. Avoir une allégeance à ses défauts, mais aussi des atouts..."

Voilà qui était mis au clair concernant la "vulnérabilité" de Gaëlle, qui ainsi espérait bien annihiler toutes pensées mal venues de la part du démon, bien qu'elle estimait que pour un tel être seul les actes concerts comptaient, mais jamais elle n'en effectuerait juste pour en remontrer à un habitant de ce plan ! Enfin ce sujet touchait de toute manière à sa fin et Gaëlle s'avéra bien plus intéressé dans le fond par le point de vue de L'overlord sur la politique du donjon et ses dirigeants eux même. Bien sûr elles ne furent guère surpris dans le fond, connaissant bien la personnalité de l'individu auquel il s'adressait, mais il était toujours intéressant que d'entendre les mortels s'expliquaient avec leurs mots.

Ainsi ces derniers étaient quelque peu sévères, blâmant au donjon son attitude pacifique, avec des arguments assez concrets... Cela n'était pas sans évoquer à l'archange les discussions entre divinités pour savoir quoi faire dans la guerre entre les humains ,le déchirement entre chacune des entités étant telles que l'inaction avait été préféré... A la différence près qu'il était probable que la passivité de Kanabo ait sauvé nombre de vies, même s'il était vrai que cela les exposait grandement si le combat devait s'avérer inévitable ! Cependant il ne tenait pas à Gaëlle de porter sa propre opinion sur la question, même si selon elle il serait nécessaire de châtier chaque individu de nuire au donjon, comme ce Focus Naviento, bien qu'on le lui en avait empêché, la restriction de ses pouvoirs étant en elle même seule pour qu'elle ne puisse confronter le dragon, qu i avait de toute façon rencontrer un funeste destin... Mais les risques encourues avaient été selon l'être céleste bien trop grands par rapport au gain.

Le seigneur infernal évoqua ensuite son opinion personnel sur les dirigeants eux même ,arrachant un léger rire à l'archange quand il parla du dragon dépressif, son sourire devenant ensuite des plus tendres quand il parla de l'affection qu'avais Shiru pour les habitants du donjon...C’était une chose qu'elle comprenait bien, elle même après tout avait souvent appris à apprécier sur les mortels qu'elle avait pu aider à travers ses châtiments ! Par contre il n'évoqua guère Oni Ni Kanabo, ce qui ne surprit guère Gaëlle, sans doute avait il un avis bien plus profond, en bien ou en mal concernant son ancienne congénère et ne désirait il pas en parler. Cela la déçut un peu de sa part, certes, mais elle n'allait pas insister, d'autant plus qu'ils s'avéraient n'être plus qu'à quelques pas du donjon Kanabo. Cela ne signifiait pas pour autant cependant qu'elle n'allait pas lui répondre !

"Forcément, pour un individu qui a vécu par et pour la guerre les ambitions du donjon doivent vous paraître bien faibles... Cependant, je n'ai pas à porter de jugement sur ce qui advient depuis ses murs, mais permettait néanmoins de vous rappeler où vous a amené votre propre politique conquérante. Pour autant je vous le concède, ils est un fait que les menaces qui pèsent sur vous sont conséquentes et qu'il vous faudra sans doute y faire face, mais cela ne dépendra pas seulement des dirigeants eux mêmes, mais aussi de chacun des habitants... Et quant à votre jugement sur les dirigeants... Eh bien je les ai observé longtemps et malgré les secrets que je me dois de garder je peux vous assurer qu’en dépit de leurs sentiments il est évident qu'ils agissent pour le bien des habitants, même lorsque viennent les temps durs, bien que dans ce cas il est un fait que celle que vous n’avez pas évoquée est la plus habile..."

...Ils arrivaient alors devant les portes du donjon, et de fait, selon Gaëlle, la conversation devait toucher à sa fin... D'ailleurs, comme pour le signifier, elle ouvrit d'elle même les portes, posant une seul de ses mains à l'interstice entre les deux battants et les faisant s'ouvrir sans même sembler les pousser... Bien sûr elle savait que ce n'était pas la manière ordinaire de les ouvrir, mais au moins c'était efficace et il n'y avait personne d’autre que L'overlord pour l'apercevoir.... D'autant plus qu'en vérité elle avait pu constater que contrairement à bien des forteresses il était monnaie courant au donjon que la porte soit ouverte de l'extérieure... Elle se tourna alors vers Overlord.

" Maintenant... Je préférerai rencontrer Oni Ni Kanabo seule, de fait je pense qu'il est temps que nos routes se séparent. Je vous laisse mon épée en guise de ma bonne foi et je vous réitère mon serment que de ne pas châtier les habitants du donjon. Cela vous convient il ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   Ven 25 Nov - 0:15

Oh ? Over avait donc touché une corde sensible ? Apparemment oui car Gaëlle n’aimait pas parler de son ‘’infirmité’’ : elle diminuée ? A son niveau maximum elle devait donc être plus puissante que lui. Actuellement, il pourrait peut-être la vaincre mais avec de grandes difficultés et en mettant des chances de son côté. Pourtant, il ne semblait pas vraiment désirer de combat contrairement à ce que sa nature de guerrier doublé de démon aurait voulut en toute logique. Regardant la silhouette de l’archange marcher doucement à ses côtés, Over soupira : sérieusement tout ça devenait plus gros que lui, il était loin le temps où il pouvait se battre et tuer sans se poser de questions. Il comprenait à présent sous la lueur de ses inquiétudes, pourquoi beaucoup de démons guerriers restaient cloitrés dans leur plan : là bas les combats y étaient simples et amusants alors que lors de leurs venues sur terre… Et bien certes les combats et les bains de sang étaient plus intenses mais apportaient bien plus de complications et de risques dont on se passerait bien. Pianotant des doigts sur sa hache, le colosse se demanda vraiment si un jour lui aussi pourrait devenir si puissant qu’on devrait murmurer à nouveau son nom avec crainte, si il serait respecté comme le guerrier qu’il était et ne devrait plus plier l’échine devant même les archanges.

Cette pensée le fit sourire : déjà lors de sa précédente existence, n’était-il pas craint ? N’était-il pas si puissant que nombre d’hommes de l’église s’étaient brisés sur ses remparts ? N’y avait-il pas eut une montagne de crânes humains sous ses bottes ? Et oui, pourtant ça n’avait pas suffit à le protéger d’une chute mémorable dont même les êtres célestes avaient été des témoins attentifs… Enfin bon, si on écoutait les paroles de Gaëlle, il était toujours au ‘’sommet de sa forme’’ et pouvait accomplir de grandes choses… Il restait à choisir véritablement une voie. Car oui, Daggon s’en rendait compte, il avait toujours été sur le fil entre sa  nature partagée qui lui laissait une forme de libre arbitre et la corruption absolue visant à répandre le mal. Son frère y avait bien cédé lui : il se souvenait de cette créature abjecte qu’avait été Shaegorath qui avait tenté de s’en prendre à  Mina à travers lui, qui avait essayé de le posséder tout entier. Grognant intérieurement alors qu’il marchait toujours, le colosse se souvint de la scène qui lui laissait un goût d’inachevé : le duel de plus en plus éprouvant dans le plan mystérieux qui était en fait celui de Belikios (à ce moment là il ignorait tout de ça et le seigneur noir s’était bien gardé de venir faire ‘’coucou !’’) Avait bien faillit lui coûter la vie mais c’était achevé sur sa victoire. Finissant le duel au sommet d’une vieille tour tordue et vidée de ses habitants, les deux Daedras s’étaient affrontés à mort et l’Overlord avait planté son épée dans le torse de son adversaire pour ensuite le pousser du haut de la tour dans le vide.

Il avait bien cru à la mort de son jumeau maléfique qui en fait ne l’était pas vraiment : son esprit s’était accroché à un souvenir commun des deux démons, son ancien domaine et l’avait hanté, y sentant sans doute l’énergie de son frère plus fort. Après ça, on pouvait dire que le colosse avait été libéré de toutes ces pulsions purement maléfiques pour devenir ce qu’il était aujourd’hui : un être mortel avec sa propre logique et son propre sens de l’honneur. Cela le rassura en partie car même avec son code génétique en vrac et ses origines plus que troubles, Daggon pouvait encore se raccrocher à des éléments tangibles sur lui-même ! Finissant enfin son monologue tiré en longueur, le colosse entendit Gaëlle lui faire ses adieux et inclina légèrement le buste dans sa direction, assez bas cependant pour que ce ne soit pas une insulte et garda l’épée de l’archange qu’il glissa à sa ceinture. La saluant encore une fois, le démon revint vers le donjon en ouvrant la voie à la créature céleste. Une fois cela fait, il repartit vaquer à ses affaires qui lui étaient importante, espérant faire… Ce qu’il fallait à présent pour qu’à la fois ses propres objectifs et ceux de tous s’accordent. Une tâche difficile mais pas impossible qui amena un sourire sur le visage de Daggon… Mais voilà qu’il entendait de l’agitation dans la cour ? Que ce que ça signifiait ? L’Overlord se dirigea donc vers ce problème sans se douter de ce qui l’attendait vraiment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sacré réunion de grandes puissances [PV GAËLLE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réunion en Suisse ?
» carte de la Réunion
» Dakota 20 cartes randonnées pour Ile de La Réunion
» Connor - Un grand pouvoir entraine de très grandes responsabilités.
» Récupérer sont mot de passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_My Life as a Dungeon Keeper_ :: Donjon :: Extérieur :: Champs-
Sauter vers: