Test de graphisme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Jeu 24 Nov - 23:59

Le démon, en arrivant dans la cour d'où était visible le balcon, se demanda qu'elle était la raison de toute cette agitation. Il voyait tous les gens lever le nez vers le ciel en écoutant quelqu'un... Un inconnu qui plus est. Trouvant étrange qu'un nouveau venu puisse se pavaner comme ça dans la salle du boss, le colosse se fraya un chemin en bousculant les autres habitants du donjon sans cérémonies. Pour ceux qui auraient voulut l'empêcher d'avancer ou protester face aux bousculades de l'armure sur pattes, un quatuor de démones armées de hallebardes fut un signe assez dissuasif : l'Overlord ne tolérerait aucune contestation. S'approchant donc enfin du balcon, assez pour discerner les mots, le colosse entendit le sort funeste du triumvirat ainsi que la prophétie de ce mystérieux personnage. Haussant un sourcil, il sentit une présence à côté de lui et baisa les yeux : Biscornu se tenait là en se grattant la barbe... Décidément, lui aussi trouvait ça suspect. Se penchant légèrement en avant, ne voulant pas être entendu de tous, le colosse lui glissa :

-Toi aussi tu trouves que cet être est suspect Biscornu ? Je ne crois pas à son discours...

La fin de sa phrase fut couverte par les exclamations courageuse des défenseurs du donjon et Daggon secoua la tête en grognant de manière méprisante : pourquoi l'écoutaient-ils si facilement ? Le démon en armure pensa tout de suite à un sort de charme mais plissa ses yeux oranges : si ça aurait été le cas, il aurait sans doute été affecté aussi d'une manière ou d'une autre... Sa nature démoniaque le rendait plus résistant aux flammes mais pas aux charmes magiques et aux illusions. Tournant légèrement la tête vers la gauche, il vit Shilae et Veld non loin dans la foule et sourit en voyant que la stalkeuse invétérée semblait aussi être sceptique, le montrant en haussant très haut son sourcil neigeux et en tripotant la flute magique suspendue à son ceinturon. La situation, même si elle semblait s'améliorer car les défenseurs avaient le moral au plus haut, s'empirait en fait aux yeux du démon qui voyait bien qu'on les menaient tous en bateau... Mais comment le prouver ? Pour ce faire, il faudrait sans doute former une commission d'enquête mais ce serait trop visible et il était certain que ce ''pauvre vieillard" aurait un atout dans sa manche. Réfléchissant furieusement en dardant son regard orange sur l'humanoïde, l'Overlord jura puis se retourna vers Veld en lui faisant signe d'approcher. La prenant par la nuque et l'baisant près de sa bouche, Daggon lui chuchota à l'oreille :

-Tu vas aller me chercher le banneret du donjon Theorem, je sais que sa mère était une conseillère du triumvirat et qu'elle était proche d'eux, peut-être a-t-elle vu quelque chose... Trouves ces deux là et parles leur... Si tu crois qu'ils te mentes, fais ce qui te semble nécessaire...

La laissant partir, il fit signe à Shilae d'approcher et lui dit de la même manière quoiqu'en serrant plus fort la nuque de sa captive :

-Toi ton rôle va être de traquer cet enfoiré, suis-le dés qu'il aura quitté le balcon et débrouilles-toi pour ne pas le lâcher d'une semelle ceci dit n'entres pas en contact avec lui ! Si il te voit, replies-toi ! C'est clair ?

La démone au cache-œil répondit par un oui très martial et s'éloigna discrètement dés que son maître l'eut relâché. Ce fut à ce moment que son sbire favori, le larbin tout fripé, se manifesta en lui demandant ce que LUI comptait faire personnellement. Éclatant de rire, faisant se retourner quelques personnes, le démon roula des épaules et gonfla sa poitrine. Une fois son allure rendue encore plus imposante, le colosse répondit à son bras droit :

-Ce que je sais faire de mieux mon brave : lancer un pavé dans la marre et regarder ce qui se passe...

Fendant la foule, ses gardes du corps aux formes magnifiques repoussant les quelques fous lui barrant le chemin, le maître de la horde arriva bien en vue de ceux situés sur le balcon. Haussant la voix en posant ses mains sur ses hanches, le colosse aux yeux oranges clama :

-Toi, avant de te présenter comme un sauveur, tu ferais mieux de répondre à certaines questions auxquelles tout le monde a pensé mais personne n'a mit les formes : tout d'abord, comment se fait-il qu'à chaque fois que tu approche d'un donjon ce dernier tombe sans que ''tu ne puises rien y faire ?'' Certains refuges de monstres étaient si puissants que même l'église tremblaient de peur à la mention de leurs noms ! Avec leurs seules forces, l'église seule n'aurait pas pu les faire tomber... Non, il doit y avoir autre chose comme... L'aide de quelqu'un.

Laissant le temps à cette première affirmation de faire son chemin dans la tête des moins stupides de ces ''camarades'', le démon de guerre enfonça soudain le clou :

-De plus, dés ton arrivée, notre plus grande force, le triumvirat, se voit soudain pétrifié et incapable de nous aider, juste avant l'attaque d'une force de l'église ? Je trouve cela trop gros...

Inspirant à pleins poumons, le démon beugla soudain :

-Je pense, mes amis, que cet être qui n'ose même pas décliner son nom et se cache derrière un masque OFFERT par l'église soit là pour nous sauver est un mensonge !

Suivant une impulsion, ses créatures ressemblant à des succubes armées d'hallebardes se mirent en formation devant l'Overlord : Le pavé était lancé... Reste à en voir les effets et la contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Ven 25 Nov - 0:00

ELDER


Pour Elder, l'histoire n'était qu'une grande succession de cycles, et une fois de plus il se voyait conforté dans sa vision des choses.

Il y avait toujours, toujours, un démon arrogant avec plus d'ambition que de talent pour venir semer la discorde dans les rangs des défenseurs. Défenseurs qui le fixaient tous à présent que les accusations avaient cessé de voler.

Le masque se baissa jusqu'à faire face au démon. Du haut du balcon, il pourrait le mépriser, lui montrer qui était le supérieur, mais là n'était pas son but. Il enjamba la rambarde et se laissa simplement tomber en face de son interlocuteur. De là, il devrait légèrement lever la tête pour le regarder dans les yeux, mais cela ne lui importait peu. Contrairement au démon, il n'avait pas besoin de toute cette théâtralité et démonstration de pouvoir... d'autant plus qu'au final, ses gardes du corps étaient ridicules; elles devaient avoir froid. Le choix entre garde du corps et courtisane était quelque chose qui semblait difficile à comprendre pour certains...

Lentement, il se redressa, jusqu'à faire face au démon. Sur la surface du masque, son visage se reflétait, comme s'il s'agissait de celui d'Elder. On put entendre comme un souffle de derrière le masque. Un soupire? Un râle? Il aurait peut-être été possible de le savoir si on voyait ce qu'il y avait en dessous, mais ce n'était pas le cas.
"Maerün... Des insultes injustifiées, petit sorcier? L'ambiance de ton village natal te manquerait-elle?"
"Je ne suis pas un sauveur, démon, je crois l'avoir rendu suffisamment clair durant mon discours. On ne peut que se sauver soit-même, mais puisque mon fardeau est tombé sur les épaules des habitants de ce donjon, il n'est que naturel que j'ajoute ma pierre à l'édifice, comme le dit l'expression."

En opposition à son interlocuteur, la voix d'Elder était calme, contrôlée, presque discrète en comparaison. Cependant, elle pouvait se faire entendre de tous.

"Et l'aide de quelqu'un, mh? Comme quelqu'un qui tenterait de créer des tensions et ruiner le moral des défenseurs, peut-être? Oh, non, ça ce n'est que l'oeuvre d'un idiot. Quand aux donjons suffisamment puissants pour faire trembler l'église... pourquoi penses-tu que ses habitants se cachent derrière leurs murailles, s'ils sont capables de la vaincre?"

Non, Elder n'aimait pas les monstres comme l'Overlord. De par le passé, il avait tenté d'être diplomate, de faire des compromis afin d'unifier leurs forces à celles des autres habitants, mais ils avaient pris ça comme de la faiblesse, comme une invitation à tenter d’asseoir leur domination, comme s'il n'y avait pas de choses plus pressantes. A présent, il se contentait de leur répondre comme il le souhaitait, ça avait au moins le mérite de calmer ses nerfs, et c'était quelque chose dont il aurait besoin durant ces prochains jours.

Il ne pouvait cependant pas réfuter la dernière accusation du démon, il s'agissait après tout de sa parole contre la sienne.

"Mais tu as raison, je ne peux pas prouver que je ne suis pas coupable, de ne pas avoir vaincu les trois plus puissants monstres de ce donjon. Mais alors... pourquoi es-tu encore en vie? Comparé à eux, tu n'es rien, moins qu'un insecte. Un insecte que j'aurais pu écraser sans soucis si j'étais bien le coupable que tu décris..."

Oui. Il restait ce point. Après tout, s'il avait été capable de vaincre le triumvirat, pourquoi s'ennuierait-il à tenter de manipuler le donjon? Pourquoi les avertirait-il de l'arrivée de l'Eglise?

Cela dit, sa remarque aurait définitivement été plus efficace si, à la dernière insulte du démon, il n'avait pas balayé sa garde jusqu'à arriver sur lui, attrapant son visage d'une poigne de fer, sa voix calme s'étant transformée en un sifflement de haine.

"Encore un mot, bâtard maudit, et je t'offrirai moi-même un masque que tu ne pourras jamais retirer. Une chance que tu en portes déjà un, je n'ai qu'à le fondre avec ta peau jusqu'à ce qu'ils ne fassent qu'un, et ne crois pas que ta nature te protégera, les flammes de ma haine sont bien plus chaudes que celles de tes enfers."
Sept jours avant la chute du donjon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Ven 25 Nov - 0:00

Un pavé... Over sous-estimait encore les conséquences de ces quelques paroles au vu de la réaction du nouveau venu. N'étant guère impressionné par sa stature, le colosse ne sous-estimait pourtant pas encore son adversaire : il savait bien que quelqu'un capable de neutraliser le triumvirat avait des ressources. Bien entendu, cela ne voulait pas dire que l'être était surpuissant : n'importe qui pouvait utiliser un artéfact ou un poison pour forcer la chance et triompher d'un adversaire bien plus puissant ou supérieur en nombre. Alors non, le démon n'avait pas peur en soit d'Elder mais il se méfiait de lui : serait-il pétrifié lui aussi si il regardait le masque ? Y aurait-il un mouvement suspect et donc parable ? Enfin... Quels tours pourraient sortir du sac à malice de cet enfoiré d'étranger ? Cela l'agaçait de ne rien savoir mais il se savait assez fort pour contrer un assaut magique ou physique même soudain. Voyant son adversaire tomber du balcon sans se casser quoi que ce soit, sans même subir quelques dommages, prouva qu'il n'était pas entièrement humain.

Le mouvement brusque de la frêle silhouette humanoïde troubla brièvement le colosse qui se demanda si cet homme n'avait pas perdu la raison en essayant de venir l'attaquer lui même en face à face. Savait-il donc à qui il se mesurait ? A l'entendre, non... Et les paroles prononcés par ce petit être faillirent transformer l'orange des yeux de l'Overlord en un rouge incandescent qui aurait cramer le pauvre bougre sur place ! Pour quoi se prenait-il donc ?!? LE premier réflexe du démon quand il sentit la poigne de l'autre être fut de s'en débarrasser et sa force démoniaque lui permit de faire dégager la main d'Elder avec aisance, comme si il chassait un moustique. Les paroles de son ennemi (et oui là Elder se l'était mit à dos et pas qu'un peu) faillirent déchaîner la toute puissance du colosse mais il se retint. Non, il allait la jouer plus fine : il allait montrer sa colère mais pas se jeter sur l'humanoïde (affirmation encore à prouver mais soit cette... Chose... Ressemblait le plus à un humain et ne puait pas comme un orc !) Au contraire, Daggon allait juste répliquer... Et monter à la face de tous qu'il n'avait pas peur de l'autre masqué. Repoussant donc comme dit la main d'Elder sans aucun problème, le colosse en armure évita de regarder directement le masque (on ne savait jamais qu'il soit maudit) et parla d'une voix rauque, comme le grognement d'un fauve sur le point de bondir :

-Tu ne me fais pas peur misérable... Et ne parles pas des flammes de l'enfer avant de les avoir connues ! Je pourrais t'y envoyer d'un claquement de doigts et je n'hésiterais pas à le faire ! Tu te crois fort car tu es nimbé de mystère ? Tout le monde peut faire ça... Et autre chose : sache que chez moi les insectes sont énormes et venimeux, ils peuvent dévorer un homme en un instant alors prends garde aux mots que tu utilises.

Se reculant d'un pas pour être hors de portée d'une attaque surprise de l'adversaire représenté par l'humanoïde, le démon de guerre serra le poing, se demandant si il ne devrait pas mettre sa menace à exécution et expédier Elder par un portail directement vers l'enfer. Finalement, Daggon ajouta d'un ton soudain plus mielleux :

-De plus, le triumvirat a été vaincu par une manière de lâche : non pas dans un combat régulier mais en utilisant une malédiction ou un poison insidieux... Aucun être soit disant fort ne s'abaisserait à ça ! Ceci dit, une dernière chose... Si tu veux prouver ta force... Libres à toi mais sache que me sous-estimer et me menacer sans agir serait ta dernière erreur...

Si Elder tentait d'attaquer l'Overlord pour se débarrasser d'un gêne, il commettrait en fait deux erreurs : tout d'abord, il révélerait au grand jour qu'il n'était pas celui qu'il prétendait être et le donjon se rebellerait contre lui. Seconde chose, une attaque l'exposerait à Over qui avait plusieurs parades pour se débarrasser de ce gêneur. Ce fut donc avec le sourire que le démon de métal pencha la tête sur le côté avec un petit craquement d'os, fixant son regard brillant pour la première fois sur le masque. Avant que l'éventuel combat ne commence, Daggon souffla un grand coup et demanda à son adversaire probable :

-Avant toute chose, j'aimerais savoir... Ce que tu ES, juste pour savoir ce que j'enterrerais une fois toute cette histoire finie.

Les mots de l'Overlord semblaient aussi bien destinés directement à Elder qu'à la conclusion de cet événement quand les troupes de l'église se seraient écrasées sur les remparts du donjon Kanabo. Attendant sa réponse, le colosse prépara néanmoins sa magie de guerre : Si elder l'attaquait maintenant, sa magie serait un échec total et ses coups rebondiraient sur les lames de ses gardes du corps avant que l'humanoïde ne se voit transpercer de toutes parts. Enfin, si Elder ne faisait rien, l'Overlord comptait bien ne pas agir agressivement et se replier dans son antre pour rassembler ses forces et informations

Ignorant tout cela, l'autre sous-officier de l'Overlord, la démone Veld venait enfin d'accéder à la salle du trône, là où était exposés les corps paralysés du triumvirat. Observant cela sans aucune émotion, la démone fit claquer ses sabots de bouc sur le sol dallé et approche. Ilo y a peu, elle était justement venu dans le but ''officiel'' de tuer ces trois êtres (le but officieux de Veld étant juste de sauver ses fesses !) Soupirant, la jeune femme sortit une poudre de sa poche et le versa sur la main posé sur l'accoudoir de la petite invocatrice nommée Shiru... Sans que cela ne fasse aucun effet. Essayant cette fois ci un liquide, Veld jura carrément entre ses dents et balança la fiole qui s'écrasa sur un mur proche : que ce soit un puissant antidote ou une cure contre les malédictions, rien n'avait fonctionné et Veld n'avait rien de plus puissant en stock ! Décidément... Elder était un être puissant et la démone aux pattes de bouc n'avait aucun souvenir que son ancien ''maître'', Focus Naviento, lui aie parlé d'une solution à un problème de ce genre.

Ni Over ni Veld n'avaient encore compris à qui ils avaient affaire...


Dernière édition par l'Overlord le Ven 25 Nov - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Ven 25 Nov - 0:01

Elder avait commencé à relâcher sa prise, se rendant compte de ce qu'il faisait, lorsque le démon avait utilisé un de ses tours pour se libérer. Au vu de son discours après ça, il n'avait visiblement pas compris qu'il n'avait pas atteint ce résultat, mais qu'on lui l'avait permis. Heureusement, sans la notion de l'Eglise ou de ce qu'elle avait fait, le contrôle d'Elder était largement suffisant pour qu'il ne réponde pas aux provocations du démon.

Ca ne l'empêchait bien sûr pas de penser que tout serait plus simple s'il tuait cet imbécile, et cela comprenait l'acte même de le tuer, contrairement à ce que ce dernier pensait. De plus, ce serait un bon moyen de savoir ce qu'il était advenu du Pacte avec l'état actuel d'Oni.

Le problème... le vrai problème, en ce moment, c'est qu'Elder avait déjà exposé ses arguments juste avant et que le démon les avait complètement ignorés, perdu comme il l'était dans ses préjugés. Evidemment, il avait été un peu naïf en espérant un véritable débat, mais quand même... Sans compter que s'il partait maintenant, cela conforterait l'imbécile et ses partisans dans leurs idées. Du coup, il n'avait aucune raison d’accommoder cet idiot en répondant à ses questions.
Oh, Maërun, petit sorcier, si seulement tu savais ce que j'étais...
"Trêves de parlottes inutiles, démon. As-tu seulement écouté ce que j'ai dit en réponses à tes accusations ou attends tu simplement que je dise 'Oh oui, ahaha, tu m'as eu, à présent vois la puissance de l'Eglise. Pour Illias et le Seigneur de la Lumière...'. Si c'est le cas, je suis navré, mais tu risques d'attendre longtemps et j'ai des choses autrement plus importantes à faire que de palabrer avec un imbécile."

Elder avait parlé d'une voix calme et nuancée bien qu'à bout de patience, si ce n'est pour la partie qui "révélait sa terrible nature", qu'il avait joué en parfait monotone pour souligner son incongruité, allant jusqu'à l'accompagner de mouvements de bras rappelant ceux d'un acteur qui en faisait trop mais ayant pris une grande dose de valium avant de monter sur scène.

"A présent, vu que tu n'es bien évidemment pas disposé à me croire ou même parler avec moi, je te propose de simplement me surveiller pendant que je fais ce qui est important - et par ça j'entends autre chose que de parler à un démon stupide ayant plus de muscle et d'ambition que de bon sens. Ah, et si la personne que tu envoie - car je doute que le poids de ton égo te permette de faire quoi que ce soit - n'est pas silencieuse, il se peut que je ne sois pas capable d'exercer le self-contrôle dont je fais preuve en ce moment. A présent, as-tu quelque chose - quelque chose d'utile - à ajouter? Si ce n'est pas le cas, hors de mon chemin avant que je ne décide de te vaporiser, misérable insecte du monde humain et donc pas énormes et pas venimeux et pas d'un plan où tout le monde tente de compenser quelque chose."

Oui, le discours d'Elder commençait à être de moins en moins diplomatique, ou plutôt clairement insultant, mais comparé à ce qu'il était advenu de ses détracteurs dans le donjon précédent, il jugeait qu'il avait encore de la marge avant de devoir tenter de se contrôler.
Sept jours avant la chute du donjon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Ven 25 Nov - 0:02

Si Elder souhaitait se mettre l'Overlord à dos, c'était chose faite. Ceci dit, le colosse ne pouvait décidément pas faire quelque chose maintenant : attaquer Elder sans riens avoir sur lui serait une erreur mais ne rien faire du tout serait perdre la face et se couvrir de honte. Indécis entre l'idée de coller une droite à cet énergumène et de laisser tomber l'affaire momentanément, Over se contenta d'un grognement sourd. Ce type ne manquait pas d'arrogance et se cachait derrière sa soit disant intelligence mais qu'il le dénigre tant qu'il voudrait... C'était Over qui pouvait décider de sa vie et de sa mort en temps voulut. Après tout, rien ne pouvait empêcher un Daedra de précipiter sa proie en enfer et surtout pas depuis que le triumvirat était indisponible pour lui taper sur les doigts dés qu'il essayait d'utiliser un peu trop de puissance. Alors c'est cette raison qui le poussa à ne pas clouer l'humanoïde au mur et de se retourner, oui de tourner le dos au petit freluquet qui possédait autant d'arrogance qui lui si pas plus de se croire plus important et d'avoir ''mieux à faire que de parler à un démon imbécile''.

Disant à la foule qu'après tout ''lui aussi avait mieux à faire que de parler à un imbécile humain qui ETAIT celui qui avait quelque chose à compenser en regardant tout le monde de haut'', le colosse quitta le petit cercle formé par les observateurs indécis qui se demandait toujours la raison d'être de ce coup de gueule du démon mais aussi si il fallait vraiment faire confiance à l'inconnu. Le pavé lancé par Over avait certes eut des effets différents que ceux prévus mais il y en avait eut quand même. Il ne restait plus qu'à voir plus en détail, sans doute après un rapport de Shilae, ce qu'il s'était produit au sein du donjon et que faisait exactement ce dénommé Elder. Il ne doutait pas que la démone borgne puisse se révéler très pratique pour cette tâche vu son passif de Stalkeuse dont il n'ignorait rien... Il avait eut beaucoup de mal à la localiser la première fois et vu qu'elle s'était grandement amélioré grâce à sa magie ou à ses performances physique, il doutait de pouvoir la repérer lui même si elle décidait encore de le suivre. En attendant donc le retour de la démone qui se fera sans doute en fin de journée, le maître de la horde stoppa Biscornu hors de portée d'oreilles indiscrètes. Une fois certain de ne pas être vu et demandant à son quatuor de gardes de veiller au grain, le colosse dit à son second :

-Biscornu, il est temps de rassembler tout ce que nous avons caché dans ce donjon : larbins, équipements, artefacts... Tout tu m'entends ?

Le vieux larbins fit remuer une de ses longues oreilles tordue garnie de boucles en or et agrandit ses yeux luisant d'un éclat mauvais : elle semblait comprendre le plan de son maître mais préféra s'en assurer. Resserrant ses mains noueuses sur sa canne, le petit sbire fripé demanda :

-Maître ? A quoi pensez-vous donc ? Pensez-vous... Voulez-vous faire un coup d'état en profitant de l'absence du triumvirat ? Evincer ce Elder quand il sera vulnérable et vous emparer des restes ?

Pouffant de rire, l'Overlord secoua la tête et reprit la parole avant que Biscornu n'ajoute quelque chose :

-Non, ce n'est pas ce qui est au programme... Enfin... Pas complètement. Non, je veux d'abord en savoir plus à la fois sur cet être agaçant et aussi sur la force soit disant titanesque de l'église. Personne na jamais entendu parler de corps d'armées ecclésiastique dans le secteur et les quelques rapports me venant d'autres donjon comme le Naviento ou le Mansato font plus preuves d'unités d'une taille importante certes mais pas de colossales armées.

Prenant une pause dans son récit et s'assaillant sur une grosse caisse proche, toujours loin d'Elder, le colosse soupira et dit :

-Il y a donc deux choix : soit on attend et on frappe avec tout ce qu'on a ce misérable Elder pour le faire ployer puis le briser sur le poing d'acier de mes troupes, soit on observe puis on s'en va quand la situation est perdue. Le pacte ne m'ennuie pas : même si je ne puis l'annuler, je peux me préserver de ces effets en repassant dans mon plan... Enfin dans celui de Belikios lors de la chute du donjon.

La froideur avec laquelle Daggon évoquait la chute du donjon révélait qu'au fond, même si il appréciait les habitants du coin, il ne sacrifierait pas sa vie pour eux... Peut-être était-ce pour ça que le trimuvirat le dédaignait aussi et l'empêchait de monter les échelons : ils avaient peur d'avoir un être peu fiable trop proche d'eux. En attendant, il ne lui restait plus qu'à attendre et à fixer la silhouette indistincte Elder d'un regard froid et peu impressionné par tout ce qui venait de se passer. Sans dire un mot, il renvoya son fidèle conseiller préparer le nécessaire et surtout aller faire valoir un vieux contrat avec le contrebandier notaire appelé Crocs-Noirs : cet humain lui devait toujours des armes en grand nombre il semblerait. Voyant son plan personnel qui finalement ne rendait pas très service au donjon commencer à se former, l'Overlord eut un pâle sourire : la seule chose pouvant le déranger à présent serait une intervention personnelle d'Elder envers Shilae qui le forcerait à engager un combat avec autre chose que des mots. Réfléchissant, le colosse remarqua aussi l'absence de quelqu'un qui pourtant aurait sans doute été fortement intéressé par le petit duel se passant sous le balcon : Gaëlle l'archange du châtiment qu'il avait ramené depuis peu au donjon... A vrai dire, il rentrait tout juste de l'avoir fait entrer quand il avait vu Elder... Où avait-elle disparue en si peu de temps ? Grognant de frustration, Daggon écarta ça de son esprit et reprit ses calculs assez froids, n'ayant pas quitté l'endroit où Elder se tenait des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elder & Gaëlle



Messages : 12
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]   Ven 25 Nov - 0:03

S'il avait encore eu un visage visible, Elder aurait probablement roulé des yeux, soupiré ou simplement massé son front. Il n'en avait cependant plus, ce qui lui permit de rester digne après la conclusion de l'Overlord. Et ce n'était pas un humain et il était descendu pour discuter, donc... non, rien à compenser.
Sans compter le fait que je joue toujours des persos féminins...
Regardant la figure massive du démon s'éloigner après leur 'discussion', il secoua doucement sa tête avant de se retourner lui même pour retourner aux alentours de la salle du trône. Il devait rencontrer les hauts placés survivants afin d'organiser les défenses du donjon, ce qui était effectivement plus important que de parler dans le vide en face de l'Overlord. Le fait que l'avoir dit était assez satisfaisant avait sa part, oui, mais n'était pas la seule raison.

Il n'avait aucun doute que son accusateur n'en avait pas fini et qu'il préparait quelque chose, le fait qu'il n'ait pas accepté de lui assigner un observateur en était la preuve... et également une erreur de sa part, une raison d'avoir un espion ne devrait jamais être refusée. Enfin bon... il était confiant que quoi que l'Overlord enverrait contre lui, il pourrait le contrer. Oui, plus la force lui étant opposé serait puissante, plus il pourrait détruire son adversaire.

Non, ce n'était probablement pas l'arrogance du démon qui déteignait sur lui. Nope.

Bon, et maintenant, convoquer ceux qui pourraient aider à défendre ce donjon...
Sept jours avant la chute du donjon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand Over s'y met, c'est pas pour faire du civet ! [PV ELDER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Très gros problème /!\
» comment obtenir plus de vapeur avec l'e-vaporizer
» Steelpard... Ou quand on n'a pas d'idée pour un pseudo
» Pas assez de place pour la mise à jour cartographique... HELP !
» PS4 connexion instable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_My Life as a Dungeon Keeper_ :: Donjon :: Troisième étage-
Sauter vers: