Test de graphisme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Umbriel Hlocendur Celeboër, habitant des profondeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umbriel Celeboer

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 29/05/2016

MessageSujet: Umbriel Hlocendur Celeboër, habitant des profondeurs   Jeu 17 Nov - 2:02

Patronyme (ou ataressë) : Umbriel est son nom principal, le plus couramment utilisé.

Matronyme (ou amilessë apacenyë): Hlocendur, littéralement "Serviteur du Dragon"

Prénom (ou cilmessë) : Celeboër mais c'est un nom privé et seuls les intimes sont autorisés à l'utiliser: il serait donc insultant de l'utiliser sans permission.

Surnom : aucun pour le moment

Titre: Le gardien de l'Epée du Dragon porte le titre de Lhimlug

Âge : 44 loär (année aquatique) soit environ 67 ans pour un terrestre.

Sexe : Masculin

Race : Lindar (ce qui signifie Beau chanteur), c'est à dire un Triton. Aquatic donc.

Histoire :
L'histoire d'Umbriel est plutôt simple: depuis sa plus tendre enfance, il a été élevé selon les coutumes ancestrales de son peuple, étant instruit des secrets et des légendes des abysses. Il était destiné, avant même sa naissance, à devenir le gardien de l'Epée de Dragon bleu, un puissant artefact que les habitants des océans conservaient depuis des siècles à l'abri de leurs demeures aquatiques.
Ainsi, près de vingt ans auparavant, lorsque le précédent gardien mourut, ce fut lui, son apprenti, à qui fût confié la lame sacrée. Il jura donc sur les Dieux sous-marins et sur son honneur de ne jamais plus s'en défaire et d'empêcher quiconque n'en était pas digne de la manier.

Il aurait pu vivre toute sa vie ainsi, mais les humains se faisaient de plus en plus violents dans le monde terrestre, obligeant les monstres, partout dans le monde, à se réfugier dans de grands donjons. Si ceux-ci protégeaient plus efficacement les créatures, ils furent aussi à l'originie de l'émergence d'une nouvelle vocation chez les humains: les héros, ces puissants guerriers et autres mages qui se faisaient un devoir de piller les donjon et d'exterminer leurs habitants. Et quoi de plus indispensable pour un tel aventurier qu'une arme magique ?
Ainsi, à plusieurs reprises quelques humains se mirent à la recherche de l'Epée du Dragon bleu, comptant par là accroitre leur puissance, ignorant que cette lame n'avait de magique que sa légende et sa finesse.
Le Lhimlug, défendant le trésor dont il était le gardien, se mit donc en devoir de trouver un endroit où soustraire un peu plus l'épée aux yeux des hommes, la grotte qu'il habitait habituellement devenant trop fréquentée... Ce fût par hasard qu'il découvrit sur un tombant un étroit passage aquatique qui semblait entrer dans les terres. Sachant que se trouvait dans cette direction un des donjons du monde terrestre, il l'emprunta, espérant pourvoir rejoindre la forteresse. Et sa curiosité paya, puisqu'il put effectivement rallier la tour de pierre.
Le passage menait à un réseau de tunnels et de cavernes inondés, liant des égouts, quelques lacs forestiers, une salle du donjon noyée sous les flots et quelques autres lieux intrigants. Devant cette aubaine, Umbriel se décida à rester en ce lieu. Après tout, quel meilleur endroit qu'un donjon avec sa garnison de monstres pour défendre un trésor tel que L'Epée ?


Autre : De l'importance des Dragons
Umbriel a été élevé pour suivre les croyances ancestrales en des créatures semi-divines censées être à l'origine de la création: les Dragons. Mais ce ne sont pas là les monstres nommés dragons qui l'ont peu apercevoir dans les donjons.
En réalité, ces Dragons équivaudraient au premier-né et père de chaque lignée draconique. Il en existe en effet un pour chaque élément dont il est censé avoir créé les créatures. Ainsi le Dragon noir créa les morts-vivants et autres créatures de l'obscur, le Dragon vert créa notamment les hommes-bêtes mais aussi les elfes et les fées, le Dragon blanc créa les créatures des glaces telles les yétis, le Dragon or créa les anges et hommes-oiseaux, etc. Il existe ainsi une multitude de ces semi-Divinités censées avoir créé les toutes les créatures peuplant ce monde, humains compris.
Cependant, si on peut supposer qu'un des Dragons créa les démons, la vérité sur ce point le secret le mieux gardé de leurs adeptes et ils nieront savoir quoi que ce soit à ce sujet.

Ainsi Umbriel, comme tous les autres lhimlyg avant et après lui, est un fervent partisan du culte des Dragons de manière générale mais aussi et surtout du Dragon bleu, père de toutes les créatures aquatiques. Si ce culte n'a pas de prêtre à proprement parler, les Dragons étant censés êtres des créatures -terriblement puissantes, certes, mais ce sont tout de même des monstres au même titre que les habitants du Donjon- qui aiment à voir leurs créations rester autonomes, le triton est ce qui s'en rapproche le plus. Ainsi il enseignera les bases -mais jamais les secrets des lhimlyg- de cette croyance à quiconque le souhaitera et servira volontiers de lien entre la population et le Dragon bleu -et dans une moindre mesure, les autres Dragons.
Toutefois, cette religion est bien différente de celle des hommes qui cause tant de dégâts. S'ils considèrent toutes les créatures vivantes comme des créations des Dragons, leurs adeptes respectent le choix que font une grande partie de na pas croire en leur existence ou en leurs mythes. Le culte des Dragons est en effet avant tout basé sur l'harmonie entre tous les êtres et le respect de chacun, quelle que soient sa race ou ses convictions.


Caractère :
Etant plutôt distant du monde des terrestres du fait d'une légère aversion pour la lumière, Umbriel n'a que rarement eu à combattre ses occupants, dont les humains. Contrairement à bien des monstres, il ne garde donc que peu de rancoeur envers cette race qui extermine toutes les autres, les Hommes, et ce du fait de son ignorance quasi-totale de ces génocides.
A vrai dire, il est plutôt ingénu et curieux, ne combattant que lorsqu'on ne lui en laisse pas le choix ou lorsque son devoir le lui impose. Il n'est pas faible pour autant, sachant bien manier sa lame et maîtrisant une magie intimement liée à l'eau. De plus, son corps pouvant résister aussi bien à la mer qu'à l'eau douce, Umbriel est un grand voyageur, ayant visité nombre de fleuves et parcouru l'océan pendant des années pour satisfaire sa curiosité.
S'il doit sortir de son milieu marin, la situation risque d'être plus épineuse: si son long corps peut lui permettre de se mouvoir sur le sol à la façon des lamias, il est alors terriblement lent et maladroit, aussi préfère-t-il vite retourner dans l'eau, son élément et sa demeure.


Apparence :
Comme tous les sirènes et les tritons, la moitié inférieure du corps d'Umbriel est semblable à celui d'un poisson tandis que son torse, son visage et ses bras ressemblent à ceux d'un jeune humain.
Sa queue est couverte de petites écailles bleutées, parcourue de reflets argentés captivants, une longue nageoire pâle courant du bas du dos de sa partie humaine jusqu'à l'extrémité pointue de son appendice caudal avant de revenir brièvement sur l'avant. Mais c'est surtout la longueur de sa queue, de près de quatre mètres, qui le distingue de ses congénères, le rendant plus comparable à une anguille ou autres serpents marins qu'à un poisson plus commun. A noter que, du fait de cette partie anguillaire, les organes reproducteurs du triton sont ceux d'un poisson, et donc de ce fait internes et inaccessibles, la reproduction étant bien différente de celle des terrestres.
Mais c'est le haut de son corps qui le différencie surtout de ses congénères. Son torse et ses bras nus, très pâles, sont décorés d'amples nageoires pectorales claires qui ondulent délicatement dans les courants. Au dessus de se torse trône un visage ingénu, dont les oreilles sont elles aussi semblables à des nageoires (qui cachent en réalité d'étroites mais efficaces branchies), surmonté d'une chevelure blonde dansant dans l'onde. Ses yeux jaunes et sombres abritent un regard profond qui sonde sans aucune animosité ceux qui lui font face.



Compétences :
*Eau 4 et Glace 1 sont, comme l'on pourrait s'en douter, des pouvoirs tant liés à la race du mermaid qu'à sa formation. Afin de maîtriser cette magie, Umbriel doit user du langage mystique propre à sa foi et de gestes précis, ceux-ci aidant à canaliser le pouvoir déchaîné conjointement par l'élément aqueux, le triton et le Dragon bleu.
Au fur et à mesure de sa progression sur cette voie, le lhimlug a acquis un contrôle très important des mouvements de l'eau. Ainsi il peut faire léviter cet élément dans les air, la quantité de liquide ainsi déplacée et la variété de ses mouvements étant rapport à sa concentration. Sous l'eau, il a aussi une étonnante maîtrise des courants, pouvant aller jusqu'à créer de petits maëlstroms. Plus le niveau dans ces magies est élevé, plus la concentration nécessaire (et donc le temps de focalisation) rapporté au volume d'eau concerné est réduit.
Enfin, ayant acquis depuis peu une plus grande intimité encore avec son élément, Umbriel peut influer sur sa nature même. Il peut donc faire varier la salinité, l'acidité, la densité, etc. de l'eau, dans une moindre mesure. Cela se traduira par des douleurs aux niveaux de blessures pour le premier, à des brûlures légères pour la seconde, la densité influera sur la vitesse de nage par exemple, et bien d'autres applications encore. Il peut aussi faire très légèrement varier la pression de l'eau dans des zones restreintes, ce qui se fera ressentir par des légères douleurs aux oreilles, sinus et autres organes sensibles à la pression chez les créatures non-accoutumée aux grands fonds (il peut ajouter ou retirer environ 1bar de pression, soit l'équivalent de 10m d'eau).

+Volonté 3 est une conséquence logique de ses nombreuses méditations, qui ont exercé son esprit à résister aux tentations extérieures. Ainsi donc, au fil des ses aquapathië, il a développé une résistance aux incursions mentales mais aussi aux distractions qui l'entourent.

+Télépathie 4 s'est révélé peu à peu, témoignant qu'Umbriel avait acquis une forte harmonie avec les créations des Dragons suite à ses méditations. Le niveau de ce pouvoir témoigne à la fois le nombre de personnes avec qui il est capable de communiquer télépathiquement, mais aussi sa capacité à percevoir les esprits. Attention, il ne peut pas lire un esprit et encore moins le forcer. Toutefois il peut en percevoir la présence, la nature (indication de la race par exemple, de l'inclinaison, etc) et dans une moindre mesure l'état d'esprit, le tout avec une précision très discutable.

+Invocation 3 est un puissant pouvoir qu'Umbriel tient de son étude des arcanes secrètes des lhimlyg et de son harmonie avec les Dragons et leur création mais aussi et surtout grâce à l’Épée du Dragon bleu. En effet, si celle-ci a comme principal pouvoir de renforcer la liaison entre son gardien et son créateur, sa lame peut aussi entailler ce lien, permettant ainsi à quelques créatures d'y voyager. Umbriel peut donc, par ce biais, invoquer quelques créations du Dragon bleu (i.e. des créatures aquatiques ou du moins liées à l'eau) à l'aide d'une incantation rituelle.
A ce niveau, Umbriel est uniquement capable d'invoquer des animaux (créatures non-pensantes, qu'elles soient réelles ou fantastiques), donc rien de plus gros ou dangereux qu'un requin.

+Vitesse 3 témoigne de l'aisance qu'ont la plupart des tritons à se mouvoir sous l'eau. Comme la plupart des "poissons" en fait, il est capable de pointes de vitesses incroyables. Ce pouvoir représente donc sa vitesse et son agilité, dans les profondeurs marines uniquement.

+Suite à un long entraînement et à l'issue de ses nombreux combats, Umbriel a développé une Maîtrise des épées 3. Il est donc théoriquement efficace au combat avec tout type d'épée, courte ou longue, bien qu'il n'use jamais d'autre arme que celle de sa fonction, une lame longue à simple tranchant.

Pacte de Shiru: Jamais un lhimlug n'accepterait de sceller un pacte avec un démon, à plus forte raison pour accroître son pouvoir personnel (ici la survie).

Inventaire :

  • L'Epée du Dragon bleu (30 points), à laquelle est rattachée une grande partie des obligations du Lhimlug, est attachée lame nue à la taille d'Umbriel par une sangle d'algues tressées. C'est de plus elle qui le lie si intimement avec le Dragon bleu, une semi-divinité liée à tout ce qui a trait au milieu aquatique. Maniée par l'un de ses gardiens, cette lame a de plus quelques pouvoirs (assimilables à ceux du pouvoir Eau) dont celui d'ouvrir ce fameux lien.

  • Le Cristal des abysses est un fragment minéral lumineux comme on en retrouve tant dans la plaine aux alentours d'Aqualonde. Quelques enchantements y ont été ajouté, permettant à celui qui la tient d'en contrôler l'intensité lumineuse d'une simple pensée. Il s'agit d'un bijou courant chez les lindar et il est de coutume que les orfèvres portent un soin particulier à leur décoration.

  • Ce Conque n'est ni plus ni moins qu'un beau coquillage provenant de la région d'où est originaire Umbriel. Il lui sert principalement à accompagner ses chants, ponctuant les temps sans paroles de délicates notes aux sonorités marines.

  • La Pelisse de l'esprit est la tenue de prêtre officiant d'Umbriel, mais aussi celle qu'il porte pour l'enseignement. On le verra donc presque toujours avec lorsqu'il apparaît dans le quartier des temples ou à l'école du donjon (dans les autres cas de figure, il sera le plus souvent torse-nu).

  • La Tenue de maître est utilisée lors des rites religieux plus approfondis, en particulier les différentes phases d'initiation d'une personne aux mystères du culte des dragons. Ces vêtements ne sont donc vus sur lui que par des personne un minimum affiliées à sa religion.

  • La Cape à longs poils et la Tiare d'argent et de saphir forment la tenue la plus sacrée du lhimlug. Elle est destinée aux rencontres avec les membres de la race créatrice, les très vénérables dragons. Lorsqu'il a audience devant l'un des sages dragons de ce plan, ou devant d'autres, en particulier les Dragons Créateurs, ce sera toujours cette tenue qu'il portera.
    On le voit aussi la porter lorsqu'il doit s'entretenir avec un autre grand prêtre du culte draconique (le pendant des lhimlyg pour d'autres Dragons), du moins dans des entretiens solennels.

  • Les Tablettes des Chroniques des Lhimlyg consistent en une roche marine sur laquelle sont gravées d'antiques légendes concernant le Dragon bleu. Écrite en grande partie par le tout premier Lhimlug, elle ont une importance capitale pour ses successeurs, en particulier comme elles décrivent les moyens d'utiliser l’Épée à son plein potentiel, pour peu que le Dragon y autorise le porteur.

  • Dans un vieux temple qui servait de tombeau à un ancien limhlug, Umbriel a récupéré un ancien parchemin au texte hermétique...

  • Ce qu'il ne conserve pas chez lui, Umbriel le transporte dans cette gibecière à la lanière d'algue.

  • Lors de la dernière nuit des fées, le petit peuple a offert aux quatre vainqueurs de leur concours cette fleur qui ne se fanerait pas avant une année complète.



Botte secrète 1 : Anguille
Umbriel est un merman anguille. Il présente donc certaines caractéristiques anatomiques et physiologiques de ces poissons.
La plus notable d'entre elle est une fine couche de mucus qui le recouvre entièrement (à peine perceptible sur sa peau de "mammifère", elle est plus facile à déceler au niveau de sa queue écailleuse). Celui-ci le protège contre les agressions du milieu extérieur: c'est grâce à cela qu'il peut évoluer indifféremment en eaux douces ou marines, à l'air libre, et dans une certaine mesure dans des eaux particulières (légèrement acides par exemple). De fait, tout effet dû à un liquide en contact avec sa peau s'en trouve légèrement réduit.
Comme la majorité des poissons, le triton ne possède pas du sang chaud comme c'est le cas des mammifères mais une sorte d'hémolymphe à température ambiante. Il est donc extrêmement difficile de percevoir Umbriel si l'on utilise une vision thermique (infra-vision de nombreuses espèces souterraines par exemple).


Botte secrète 2 : Magie draconique
L'origine de la magie d'Umbriel n'est pas commune. Ce n'est pas, comme souvent, la magie du lanceur qui mobilise l'élément. En ce qui concerne la maîtrise élémentaire du triton, il s'agit en fait d'une "discussion" entre trois parties: le lanceur de sort, l'élément de l'Eau et le Grand Dragon d'eau Minaln. Il faut donc un peu de temps et de concentration (d'où une certaine fatigue) à Umbriel pour négocier un accord avec eux, mais nul besoin d'user de mana.
De fait, tout effet visant à perturber la magie d'Umbriel se basant sur la manipulation de la mana (drain, dispersion, dissipation d'un sort en lui retirant sa mana, etc.) est ignoré.


Botte secrète 3 : Slimaline, épée de Minaln
L'Epée du Dragon bleu possède le pouvoir singulier, lorsqu'elle est correctement maniée par son porteur légitime, de pouvoir se liquéfier, celle-ci se répandant donc en eau et pouvant être manipulée comme on manipulerait de l'eau. Elle n'est alors plus tranchante et ne peut plus blesser (elle ne peut se rematérialiser que dans la main de son possesseur), aussi ce n'est pas vraiment là une compétence offensive.
[nécessite le niveau 20, et de connaître le vrai nom de l'épée]
Certains des plus puissants lhimlig ont cependant révélé que sous cet état, elle pouvait pénétrer l'âme de ceux qui entraient à son contact, calmant chez eux toute excitation ou animosité. Concrètement, le calme du Dragon se transmet via l'Epée et retire aux cibles toute envie de combattre, mais aussi le stress, la peur, etc.. Ce dernier pouvoir étant des l'intervention du psyché même du Dragon bleu, seuls ses plus fidèles serviteurs sont capables d'atteindre un tel niveau de pouvoir. [nécessite une maîtrise encore accrue des pouvoirs de lhimlug, débloqués en RP]

Traits raciaux:
* Respiration aquatique
* Vision nocturne
* Affinité aquatique


Information importante: Créature des profondeurs
Comme beaucoup d'aquatiques, Umbriel passe la quasi totalité de sa vie sous l'eau. Il paraît donc normal de penser qu'il puisse respirer sans air, directement en filtrant l'eau. Mais la conséquence de ceci est que sa bouche n'est pas adaptée à la surface et il ne peut donc pas parler lorsqu'il reste au sec, bien qu'il soit capable d'y respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Umbriel Hlocendur Celeboër, habitant des profondeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [screamer]fuyez lavanville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_My Life as a Dungeon Keeper_ :: Menu principal :: Respawn point :: Personnages validées-
Sauter vers: