Test de graphisme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Une armée de pierre et de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:08

Spoiler:
 

Le démon sentait dans l’air que le combat contre Rex allait changer quelque chose dans le déroulement futur de la bataille. La première chose certaine était que Focus, dés qu’il apprendrait la nouvelle, serait gêné d’une manière ou d’une autre : allait-il pleurer la perte de son fils ? Sûrement pas d’après le peu qu’il en savait mais si c’était le cas, l’Overlord ressentait l’envie sadique d’assister à ce spectacle décadent. Bien entendu, le guerrier n’espérait pas voir le seigneur de l’autre donjon tomber à genoux ou même verser des larmes mais voir le visage déconfit du grand Focus Naviento devait valoir son pesant d’or… Et de sang vu que le guerrier renommé n’hésiterait sans doute pas à liquider le meurtrier de son fils. Souriant sombrement malgré ses blessures qui brûlaient son corps et percutaient ses nerfs d’une douleur assez vive, le colosse s’imprégna de cette sensation de douleur imaginaire qu’aurait été la vision du trépas de Focus : il se couperait bien volontairement toute la peau du visage pour assister à cela. Mais rester là à bayer aux corneilles et à se repaître de scènes de massacres imaginaires n’avancerait à rien ! Il fallait que le démon et son ‘’allié’’, le golem Karl Grim avance et mettent leur plan en place. Arrivant en vue de la carrière, le démon fit jouer ses épaules, constatant avec plaisir que son épaule bien que fort douloureuse, répondait au moins un peu à ses commandes à présent. Bien entendu, il aurait pu s’arrêter pour demander à son bras droit de le soigner entièrement  mais il se refusait à ralentir leur groupe disparate.


Une fois entré sans encombre dans la carrière, l’Overlord stoppa net… quelque chose clochait. Il ne savait pas vraiment ce dont il en retournait mais son esprit s’éveilla et la fatigue lié au précédent combat s’envola comme par magie. Cependant, même si ce premier effet pouvait paraître bénéfique, le démon en armure se méfiait : qui donc pouvait bien posséder une présence telle qu’il la ressente aussitôt entré en ces lieux ? Le golem était-il au courant ? Ressentait-il quelque chose lui aussi ? Le Daedra voulut lui demander mais avant même qu’il n’ait ouvert la bouche, une voix retentit dans son esprit. Au départ, le démon eut beaucoup de mal à comprendre quoi que ce soit mais tout se précisa assez vite au fur et à mesure qu’ils avancèrent dans la carrière… Donc, le mystérieux esprit habitait dedans ? L’Overlord n’en était pas certain mais en tous cas, il ‘’vit’’ bientôt l’esprit qui tentait de communiquer avec lui depusi tout à l’heure.

Ce n’était q’une ombre, ou tout du moins, ça y ressemblait car le démon ne pouvait en être sûr compte tenu de la distance les séparant. Se tournant vers Karl, il prit congé de lui en se retenant de lui dire qu’il voyait des fantômes en ces lieux. A la place, il tenta de trouver une justification valable :

-Je dois m’éloigner un moment pour nettoyer entièrement mes blessures : je n’en ai pas pour longtemps… en attendant, faites comme chez vous si je puis dire.

Il laissa donc le golem là en espérant qu’il ne prenne pas mal son éloignement soudain et alla vers l’esprit qui restait toujours à la limite du champ de vision du maître de la horde. Pourtant, dés qu’il fut hors de vue de Karl et de Shilae, l’Overlord reçut la visite de l’esprit qui se présenta :

-Salutations, seigneur noir, nous sommes les esprits de l’œil noir…

Comme si cela justifiait tout, l’esprit garda par la suite le silence un moment. Cependant, le démon guerrier avait prit note de ''nous'' employé dans la phrase de son interlocuteur… Il n’était donc pas seul ici. Reprenant la parole, le spectre poursuivit :

-Les temps sont bien sombres pour le donjon, bien plus sombres qu’ils ne l’ont jamais été : nous avons connus une autre ère de ténèbres là d’où nous venons… Tant de morts, de peur et de tristesse… Il ne faut pas que cela se reproduise.

La vue du seigneur des larbins fut envahie par des images de désolation et de destruction : un peuple entier se faisant décimer par des forces inconnues. Ne sourcillant même pas face à ses images pleines de flammes, de sang et de cadavres mutilés, le démon fixa plutôt l’esprit aux contours noirs qui était la seule chose à rester fixe dans ce décor. Son interlocuteur s’agita un peu et ce fut au tour du démon de prendre la parole :

-Les forces de Focus sont venues tout détruire sur leur passage et ont déjà commencé cela depuis leur départ… La seule façon de les arrêter est par la force, la destruction… rien ne pourra changer cela : dites-moi ce que vous voulez, spectre, car à moins de vous mettre à mon service pour m’aider à arrêter Focus, vous ne m’intéressez pas…

C’était abrupt, même de sa part mais étrangement, il reçut une réponse favorable et bien plus vite qu’il ne l’aurait escompté de prime abord. Le spectre se volatilisa… Pour réapparaître bien plus proche de Daggon qu’auparavant… De la téléportation ?! En tous cas, le ‘’fantôme’’, l’esprit ou peu importe répondit à l’Overlord sans se départir de son ton calme :

-C’était notre but mon seigneur : nous ne sommes pas de grands guerriers mais nous possédons nos talents… Laissez-nous une chance d’empêcher que les ténèbres s’abattent à nouveau, laissez-nous agir et conseiller, laissez nous la chance qui nous fut volée autrefois.

Le démon haussa légèrement un sourcil : s’il ne s’agissait que de cela… C’était un bien maigre tribut à payer pour recevoir des renforts aussi étranges soient-ils. Acceptant d’un hochement de tête, L’Overlord vit le spectre s’évanouir en fumée non sans souffler une dernière phrase : ''nous serons là'' qui conforta l’Overlord. Revenant vers son point de départ, le démon en armure chercha Karl du regard…. Après tout, il devait être fort occupé et le démon se devait à présent de lui donner ses bras… Au sens figuré bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:08

Voyageant avec le démon jusqu'à la carrière, le golem marchait littéralement ''main dans la main'' avec sa propre personne... Son bras, ayant tombé durant le combat contre le fils du seigneur dragon, était transporter ainsi. Bien que Karl ai un contrôle limité sur ce dernier, puisqu'il était tombé, la statue n'était pas anxieux puisqu'il pouvait le réparer. Comme le reste de son corps qui avait été mis à rude épreuve plus tôt cette journée.

Durant son existance, il avait vécu plusieurs combats plus ou moins dangereux. Ce n'était peut-être pas la première fois qu'il perdait un bras ou bien qu'il lui manquait un énorme morceau au centre du ventre, mais c'était une des premières fois qu'il se blessait pour protéger ce qu'il désirait. Et ça, rien ne pouvait lui fait plus plaisir. De plus, sa compétence de régénération, lui ayant été implanté, pour qu'il puisse revenir au champ de bataille des plus rapidement, devenait très utile. À condition d'avoir de la pierre et de la mana, il ne lui serait pas impossible de revenir presque flambe en neuf! Ou une expression du genre, le golem n'avait toujours pas compris la subtilité des expressions et autre jeu de mot des organiques...

-Je dois m’éloigner un moment pour nettoyer entièrement mes blessures : je n’en ai pas pour longtemps… en attendant, faites comme chez vous si je puis dire.

Il désirait donc ce retirer pour panser ses blessures? Ah bon... C'est comme il le veut... Même si le golem ne comprend pas la pudeur des organiques, si Overlord l'était... Dans tout les cas, ce n'était pas des plus importants s'il restait dans le coin. De plus, il devait lui aussi se réparer de son côté... Et se faire à l'idée de créer un golem qui serait destructeur et non pas un golem libre... Se dirigeant vers la petite cabane, devant contenir quelques outils, le golem espérait vraiment que ses derniers seraient adéquats pour tailler la pierre. En ouvrant la porte, le plus doucement possible dans son acte de violence pour brissé la serrure, l'homme de pierre était bien heureux de trouver de bon outils pour ses réparations. Il ne manquait plus que de la pierre solide et, si possible, un peu de boue ou bien de l'argile.

Bien que les réparations seraient possible, elles seraient facilités pour comblé les vides entre la pierre. De plus, s'il trouvait de l'argile, son bras pourrait être utilisable dès son application. Avec la boue, il faudrait attendre que la régénération soit complète. Ce qui peut prendre plus ou moins de temps... Et comme il n'en trouvait pas, il devrait se contenter de ce qu'il avait... Prenant donc les outils, permettant de casser la pierre ainsi que de l'entailler, il ressortit de cet endroit pour chercher la pierre pour ses réparations personnels.

Cherchant dans les débrits au sol, morceaux plus facilement accessible et transportable lorsqu'on a  un seul bras, il cherchat tout d'abord un gros morceau qui comblerait le vide de son estomac... Littéralement, bien entendu... Insérant divers morceaux pour voir s'ils pourraient faire l'affaire, le golem n'arrivait pas à trouver le morceau parfait. Cependant, lorsqu'un d'eux eu une taille similaire, il le prit avant de l'insérer dans son ventre. Pour éviter que ce dernier ne bouge, il appliqua une couche de glace pour éviter qu'il ne bouge ou ne tombe.

Pour ce qui lui restait de bras, il devrait tailler une épaule. Ce serait beaucoup de travail et très difficile à une seule main. Mais si Overlord ou un de ses larbins pouvait l'aider, ça l'aiderait beaucoup. Mais pour le moment, puisque ce dernier ne semblait pas être revenu, le golem puissa dans son environement, ansi que dans ses forces vitales, la mana nécessaire pour réparer son corps et solidifier la pierre endomager auparavant. Dépossant ses outils à sa droite, son bras à gauche, le golem prit une position de dite ''méditation''. Assis sur le sol, puisqu'il ne pouvait pas faire le poirier, la mana agissait pour accélérer le processus naturel. La pierre se referma, redevenant des plus solides. Mais pour un prix... Cette régénération avait drainer presque la moitié de son énergie. Bien qu'il ne doutait pas qu'il ne retomberait pas dans un état aussi faible, c'était la durée des affrontements qui pourrait lui être dangereux. Si le combat perdurerait, il tomberait en morceau ou inanimé... Ce qui serait très négatif pour sa propre personne...

Alors que le démon revenait, le bruit de ses pas pouvant être entendu, le golem tourna sa tête en sa direction. Pour vérifier que ce soit bien lui et, également, pour démontrer qu'il avait besoin de lui pour le moment. Après tout, le démon et le golem avaient tout les deux besoin de s'entre-aider dans cette situation. Peut-être qu'une complicité naissante viendrait plus tard, mais pour le moment, le plus important était cette bataille... Finir de détruire cette armée adverse avant de reprendre le donjon et, possiblement, une grande fête pour célébrer la victoire et pleurer les morts...

''Je dois te demander un petit service... Comme tu peut le voir, je ne peux pas vraiment sculpter la parte manquante de mon bras avec une seule main. Malheureusement, je n'ai pas vu de sculpture que je pouvais ''cannibaliser''... Si je peux le dire ainsi...  Je ne sais pas si tu as un  talent pour la sculpture, ou si tes invocations en ont, mais ce ne devrait pas être des plus difficile. Je dois simplement avoir un morceau qui ressemble à une épaule. Je pourrais recoller le reste par la suite avant de commencer la création de golem.''

Karl était prêt à guider le démon s'il en avait besoin. Ceci dit, une autre question se posait mantenant: combien de temps avaient-ils avant le prochain assault de Focus sur le donjon? Une heure? Deux jours! Qui sais... Ceci dit, le plus de temps ils auraient, plus ils seraient forts et préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:08

Pour les humains, discuter avec des esprits pourrait sembler étrange voir dangereux mais les mortels avaient toujours été stupides dans la grande majorité des cas aux yeux du démon. Après tout, n’était-ce pas leur foi aveugle et leur manque cruel de sens critique qui leur avait permit de devenir cette force que les monstres craignaient aujourd’hui ? C’était leur manque d’intelligence et de réactivité qui avait permit à une poignée d’entre eux de s’élever au dessus de la masse et de manipuler leurs esprits faibles. Sans ces ‘’esprits éclairés’’, ces ‘’meneurs’’ ou quel que soit le nom qu’on pouvait leur attribuer, les humains ne seraient restés que de serviles moutons qui se seraient fait balayés au besoin. Le démon savait que son jugement était un peu généraliste mais pourtant cette certitude ne le quittait pas à propos des humains… si faibles alors qu’eux étaient si forts. Pourtant, cette dernière affirmation fut vite ternie : s’ils étaient si forts quels besoins avaient-ils de se quereller ? Cela échappait encore à l’esprit du démon guerrier qui, aussi étonnant que cela puisse paraître, aurait préféré s’allier au donjon pour attaquer les humains à la place de tout mettre à feu et à sang. Malgré la guerre qui faisait rage, le démon ne portait pas la même haine envers les Navientos qu’il en éprouvait à l’égard des humains : les soldats de Focus devaient juste être trop obsédés par le pouvoir et la force… quelque chose qu’il ne comprenait que trop bien.


Après tout n’avait-il pas fait pareil ? Enfin, tout cela était du passé et il avait plus important à faire que de ressasser ce passé qui lui collait à la peau et préféra revenir près de son golem d’allié. Ce dernier était dans une pose bien étrange et qui ressemblait fort à une pose de méditation. Craignant de déranger son tout nouveau partenaire qui avait disposé ses outils et son bras cassé devant lui, le démon s’arrêta et resta silencieux. Avisant sa seconde qui était resté proche de Karl sans bouger d’un centimètre depuis quelque temps : le regard de la chevalière démone se porta sur son seigneur et elle frémit imperceptiblement sans que cela échappe à l’Overlord… Il était bon de voir que, même si son maître ne l’avait pas encore punie, elle continuait de craindre la future sentence. Grognant finalement légèrement entre ses dents, le démon en armure approcha encore de Karl car ce dernier réclamait sa présence et son aide.  Le problème, c’est que le démon ne pouvait satisfaire directement la demande de son camarade défenseur du donjon : il n’avait malheureusement que peu d’expérience dans les domaines artistiques… Sauf si on considérait la guerre comme un art à part entière bien entendu. Hochant néanmoins la tête, le démon regarda autour de lui puis sortit sa hache : le fil, bien qu’ébréché, serait suffisant pour endommager un gros bloc de pierre dans les environs. S’éloignant de quelques pas, le démon fixa un bloc de pierre proche de lui et frappa de toutes ses forces encore amoindries par le combat de tout à l’heure : même si il ressentit le choc dans tous les os de son bras et qu’il eut l’impression que ce dernier vibrait comme une lame de scie folle, le résultat fut là. Un gros bloc de pierre deux fois aussi grand que le poing du démon en armure se détacha et rebondit sur le sol… Espérons que cela soit suffisant pour Karl.

Le rapportant à ce dernier, l’Overlord puis regarda fixement son morceau… Il allait falloir faire quelque ajustement si on voulait l’utiliser et cela fut rapidement fait grâce aux outils du golem qu’il emprunta après le lui avoir demandé. Après un (long) moment, le démon réussit à faire au moins un truc qui ressemblait à un morceau d’anatomie plutôt qu’à un gros bloc de pierre. Grognant encore, l’Overlord présenta son ‘’travail’’ à Karl et lui dit :

-C’est tout ce que je peux faire je pense, je n’ai jamais été doué pour le travail de précision… Si il y a d’autres modifications à faire, guidez-moi je ferais de mon mieux.

Cela pouvait sembler étrange que Daggon demande à un allié de le guider plutôt que de n’en faire qu’à sa tête mais ici, ce n’était pas son domaine et il devait donc se servir de l ‘expérience des autres pour arriver à ses fins et à celles de son allié. Cependant, pour être certain de ne pas être dérangé pendant leurs travaux, le démon se recula in instant puis ferma les yeux : il ne fallut pas dix secondes pour que ses nouveaux alliés répondent à l’appel et apparaissent visiblement à ses côtés. Il leur ordonna de sécuriser un périmètre autour de la carrière et de prévenir si quiconque approchait. Une fois cela fait, le démon se frotta les mains en regardant le golem et son morceau de roc grossièrement formé… Espérons que rien ne vienne perturber leurs ‘’réparations’ car si un combat s’engageait, le démon devrait utiliser des cartes qu’il aurait sinon réservé pour plus tard.

Restant proche du golem, le démon attendit ses nouvelles directives ou tout simplement de le voir à l’œuvre… Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait voir cela et Daggon pourrait en apprendre beaucoup sur l’animisterie avec un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:09

Le démon avait bien voulu satisfaire sa demande, tailladant la pierre avant d'en faire un morceau acceptable. Ce ne pouvait être considéré comme du grand art, mais la situation actuelle ne lui permettait pas d'être des plus pointilleux. De plus, le grand démon avait lui aussi besoin de se reposer après ce combat. Contrairement à son corps de pierre qui pouvait facilement se régénéré ainsi que d'éviter de s’épuiser après plusieurs combats. Alors le travail lui était plaisait dans les circonstance.

-C’est tout ce que je peux faire je pense, je n’ai jamais été doué pour le travail de précision… Si il y a d’autres modifications à faire, guidez-moi je ferais de mon mieux.

''Ce n'est pas grave. Je préfère quelque chose de robuste que de joli. Et je préfère quelque chose qui me permettra de conserver plus longtemps mon bras que la plus belle œuvre d'art de ce continent. Merci, j'en ferrais bon usage.''

Prenant la pièce dans sa main, il regarda le bras au sol. Remuant les doigts de sa main inerte un par un, le golem confirmait que son bras était encore utile. Déboutonnant sa chemise, il regarda la parcelle de son épaule inutilisable qui était rester sur son être, une fois celle-ci ouverte. Se dénudant uniquement l'épaule, Karl frappa durement la pierre qui le consistait. Tel un membre infecté par la gangraine, la statue n'avait pas hésité une seule seconde à frapper et à enlever un morceau qu'il considérait comme inutile. Prenant l'épaule fraichement construite, le golem de guerre n'attendit pas longtemps avant que ce dernier ne soit soudé. Bougeant le membre, ce dernier fonctionnait bien. Alors aucun besoin de le modifier pour le moment. Reprenant ensuite le bras qui était tomber plus tôt, il le mit à l'intersection entre son bras et son épaule. Maintenant qu'il se sentait presque comme neuf, le golem posa de la glace sur son bras, pour éviter toute complication, et se leva pour choisir les blocs qui lui serviront pour créer un nouveau golem.

Observant au loin les morceaux qui pouvait être utilisé pour un futur golem, Karl pensait qu'il serait plus simple de commencer par ce qui était le plus compliqué. Alors qu'il trainait ses pas dans les débrits, son pied heurta doucementce qui pouvait être une sphère ayant vécu de meilleur jours. Loin d'être lisse, elle semblait avoir été présente dans cet endroit depuis qu'il avait été créer. Posant son pied sous cette pierre et, en donnant un coup vers le haut, en prenant cette dernière, Karl avait trouvé ce qui pourrait être une tête. Le centre d'une nouvelle créature qui viendrait dans ce monde pour détruire, défendre et, au final, être détruit...

Prenant ses outils, alors qu'il continuait de tenir ce morceau de pierre, le golem de guerre redevint rapidement le golem artiste. De cette pierre, imparfaite, il en ferrait une oeuvre d'art vivante. Rapidement, mais sans se pressé, il commença à façonner cette tête. Polir cette dernière, tailler des yeux, une bouche, des tour pour des oreilles... La base nécessaire pour entendre, comprendre et parler. Le plus difficile restait les runes. Il devait appauser celles qui permettraient la base, rien de plus... Sinon, il pourrait s'attacher à ce golem... Et dans un temps de guerre, un tel attachement serait presque suicidaire... Alors il tailla une rune, puis une autre... Puis une autre. Rapidement, cette ''tête'' en était couverte et, en ajoutant la dernière rune, l'ensemble s'alluma en plusieurs couleurs. Bleus, rouges, vertes, jaunes, mauves... Des couleurs que l'on ne pouvait pas vraiment décrire mais que l'on ne cherchait pas vraiment à connaître le nom.

''Bon... Voyons si j'ai réussi... Dit un mot....

''...Un...Mot...''

''Hum... C'est une base je suppose... C'est la première fois que je travaille si rapidement... Désire-tu être fort ou agile?''

''...Fort...''

''Bien... Je suppose... Quel pierre préfère-tu?

Le golem se leva d'un seul bond. De toute façon, la présence du démon passait innaperçu tant que ce dernier ne lui parlerait pas directement. Tenant la tête dans ses mains, Karl voulait au moins donner le choix à cette création de son matériaux. Montrant les blocs disponibles, ce dernier en désigna un après un moment. Déposant la tête au sol, le golem de guerre s'avança, outils à la main, vers le bloc. Tailler une forme brute était simple, mais ceci lui prendrait du temps quand même. S'attaquant aux épaules, on pouvait déjà voir la puissante armature que le golem lui donnait.

Combien de temps s'était-il produit pendant la sculpture de ce géant de pierre? Bien que légèrement plus petit qu'Overlord, il avait au moins la même carrure. Des mains remplacés par de véritables massues de pierre, c'était une machine de guerre et non pas un golem fait pour des tâches autres que le combat. Reprenant finalement la tête qu'il avait laissé par terre, le sculpteur positionna la tête avant de placer des runes à la base du cou, ce qui permettrait à la tête de ne pas tomber une fois le travail terminé. Des runes simples avaient été placés au niveau des articulations, mais rien de très complexe. Bouger un golem est simple, c'est lorsqu'il doit ressembler à un organique que c'était beaucoup plus complexe. Il avait passer des jours à créer Sardonyx, Cep et les autres. Combien de temps pour celui-ci? Une heure au maximum?

''Bon... Et de un... Combien de temps as-tu encore besoin pour refaire tes forces?

Il s'adressait maintenan à Overlord. S'il avait besoin de temps, il pourrait sculpter plus de golem. Il ne voulait pas ralentir le démon... De plus que, pour contre-attaquer, le démon devait avoir un plan à l'exception de simplement ''foncer dans le tas''... C'était le genre de technique de Karl, pas celui du grand démon... non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:09

L'Overlord avait toujours été un autodidacte en ce qui concernait les arcanes ou la guerre comme la plupart des seigneurs Daedras. Après tout, les siens étant abandonnés dans un autre plan à la naissance pour prendre en force et en maturité, il n'y avait rien de trop étonnant à cela. Il était donc temps de mettre cette petite capacité à profit ici en aidant Karl Grim : en observant le golem se réparer, il apprendrait peut-être beaucoup sur l'art de créer des choses. Il ne se croyait pas encore assez doué pour créer ses propres statues animées mais il pourrait sans doute déjà apprendre les bases de l'Animisme et ça ne pouvait que lui être bénéfique. Ayant déjà des ébauches en tête pour un futur projet de golem guerrier, Daggon frémit à l'idée de voir ce tank d'acier, de pierre et de chair se mettre à se mouvoir... Et si lui en frémissait de peur, il ne voulait pas savoir ses  futur adversaires ! Le monstre qu'il voyait clairement dans sa tête était grand, au moins 3 mètres et demi de haut et large comme deux Overlord mit côte à côté. Un bras qui n'était qu'un énorme poing de métal tandis que l'autre était une lame couverte de runes. L'Overlord se demanda brièvement comment Karl verrait ce genre de création qui manquait de finesse et n'était faite que pour tuer : certes il faisait actuellement la même chose mais c'était pour une raison d'urgence pas pour le plaisir de détruire une autre forme de vie.


Grognant de manière presque audible, le démon se dit que de toute façon il n'était pas temps de se mettre à philosopher plus que de nécessaire sur les qualités ''humaines'' d'une invocations ni de ses droits : celui qui s'engageait sur la voie du ''puis-je invoquer tel monstre et sacrifier ce dernier au combat, est-ce éthique ?" Sinon autant déposer les armes et tendre le cou à l'ennemi. C'était peut-être une façon de voir les choses bien rude mais elle correspondait à l'Overlord donc il n'y avait rien à ajouter à ce sujet. En tous cas, le démon  suivait avec attention le travail du golem reconstitué surtout quand il se mit à travailler des runes dans la pierre... Hum  voilà donc ce qui était la partie la plus compliquée du travail non ? Ecoutant et observant donc avec attention, le colosse s'instruisait encore plus sur cet art complexe de la création de golem. Cependant, il lui fallait plus qu'une simple observation et Daggon faillit demander à voix haute au sculpteur comment il faisait pour que le golem qu'il venait tout juste de créer lui obéisse mais il fut interrompu par la statue moqueuse avant d'avoir pu ouvrir la bouche.

Regardant son corps, le démon se dit que le plus gros de ses blessures étaient soignées : certes les zones touchées restaient douloureuses et avaient encore l'apparence de plaies à demi refermées mais ça suffirai pour se battre. Enfin, il n'était pas sage de partir à l'assaut sans aucun renseignement donc il s'arrêta et se concentra : est-ce que ses invocations marchaient encore à merveille ? Se concentrant un instant, il invoqua deux petits crânes montés sur des patte d'araignées, des servicrânes. Ces petites bêtes étaient dans son répertoire depuis un moment mais il n'en avait que peu utilisé depuis lors. Leur donnant l'ordre d'aller s'enquérir de la situation du donjon et de l'armée ennemie : une fois les deux sbires du démon de guerre partit, ce dernier se retourna vers Karl qui s'occupait toujours de son golem. S'approchant, il sourit sous son heaume et répliqua à son camarade :

- Pour ma part, je suis déjà ''prêt'' mais on a encore du temps ne t'en fais pas : j'ai envoyé des éclaireurs faire le point, ensuite je devrais renvoyer ces même éclaireurs ailleurs pour préparer mes troupes cachées. Suite à quoi, on pourra attaquer l'arrière garde des assaillants... Ce n'est pas le plan le plus fin du monde mais c'est le seul que j'ai pour le moment.


En fait, c'était surtout qu'un affrontement si direct lui permettrait de reconstituer ses forces d'une autre manière avec des mutants à la pelle... Des mutants et des golems de guerre ? Un cocktail mortel qu'il avait hâte de voir en action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:10

- Pour ma part, je suis déjà ''prêt'' mais on a encore du temps ne t'en fais pas : j'ai envoyé des éclaireurs faire le point, ensuite je devrais renvoyer ces même éclaireurs ailleurs pour préparer mes troupes cachées. Suite à quoi, on pourra attaquer l'arrière garde des assaillants... Ce n'est pas le plan le plus fin du monde mais c'est le seul que j'ai pour le moment.

''Je vois... Ils ne s'attenderont pas à être prit en tenaille par plusieurs monstres... Ni même probablement à ce que l'on ai vaincu un de leurs généraux... Enfin, je suppose que c'était le cas. Avec une petite escouade de golem et d'autres invocations, je pense que nous pouvons avoir un impact sur ce qui reste de guerre. Enfin, si ce n'est pas notre nombre qui fait la différence, on ferra le travail quand même... Je ne pense pas que les troupes de Naviento soient plus puissants que Rex. Après tout, ils sont à cheval sur la puissance contrairement à ici. Après tout, je pense que certains des plus puissants monstres du donjon ne sont pas des guerriers ''

Ce qui n'était pas tout à fait faux si on y réfléchissait bien. Dans son cheminement, combien de monstres avait-il rencontrer et qui, s'ils seraient présent, changerait complètement le combat? En terme de puissance brute, des monstres tels que des golems qui, restant indifférent, reste dans le donjon et qui attendent. D'autres, comme des élémentaires, aux pouvoirs impresionnants, qui restaient à dormir et qui attendent un réveil dans quelques siècles? Aux dragons et autres lézards géants? Les mages, les illusionnistes, les liches, les alchimistes, les empoisonneurs? Tout ses mages qu'il avait vu et entendu durant cette conférence? Les nécromantiens qui peuvent invoquer des armées de mort en claquant des doigts? Les vampires qui peuvent drainer la vie hors de leurs adversaires?

Pour le moment, c'est ce que voyait Karl. Après tout, il n'avait vu que des soldats courageux, mais beaucoup trop commun... Où étaient les monstres puissants qui pouvaient faire pencher la balance de cette bataille? S'il y en avait aucun, Overlord et Karl devraient agir en conséquence... Bien sûr, il se doutait que cette vision était restreintre pour le moment, mais comment pouvait-il savoir ce qui se passerait à l'intérieur du donjon?

La compagnie du grand démon et de cette démone, qui semblait être le bras gauche (ou droit, cette expression était mal connu du golem) de ce dernier. Bien que puissant, Karl savait qu'être seul contre un grand nombre pouvait se résumer à une défaite, voir sa mort, tout simplement. Bien entendu, il ferrait plusieurs morts avant d'être détruit, mais ce ne serait que peine perdu. Le golem augmentait ses chances de survies grâce à la présence d'Overlord et ce sentiment devait être réciproque. Depuis cette expédition, ils avaient pu constater la puissance ainsi que le talent que possédait l'autre.

Même s'il n'y avait point d'amitié pour le moment, la statue moqueuse trouvait qu'il y avait une sorte de ''complicité martiale''. Après tout, tout deux avaient confiance aux talents de l'autre et agissait en sachant que tel ou tel autre action serait bénéfique pour son partenaire. Bien sûr, ils n'étaient pas en phase ni rien de bien grand... Mais au moins, ils n'étaient pas des boulets l'un envers l'autre.
Ayant déjà commencé un autre golem, Karl avait commencer par sculpter le torse. Ce dernier, sans tête, aurait son visage inscrit sur ce dernier. Le sculpteur espérait ainsi dérouter l'adversaire avec des monstres de forme différente et qui n'avaient pas tous les mêmes points faibles. Après tout, n'avait-il pas fait les autres golems ainsi?

Parlant de ses derniers, Karl ne sentait plus ce lien qu'il avait avec eux en temps normal. Est-ce par la création de cette escouade de golem présentement ou bien parce que quelque chose de bien plus grave leur étaient arrivés? Non, mieux vaut ne pas y réfléchir... Sinon, il pourrait simplement foncer sur leur adversaire et tenter de tous les tuer pour savoir si tout allait bien pour ses golems. Les seuls qu'il pouvait considérer comme étant de véritable membre de sa famille...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:12

Une aube rouge venait de se lever... Beaucoup de Ket... Hem, de sang avait du couler durant la nuit. Ils en étaient en partie la cause mais le démon ne doutait pas que lui et son partenaire golémique n'aient pas été le seul à trancher des gorges Naviento durant la nuit. Pourtant les rapports restaient assez flou : à part le fait que l'attaque du donjon ennemi était imminente, que les armes de sièges étaient affaiblies et que plusieurs fronts allaient être attaqués simultanément, le démon en armure ne savait quasiment rien. Cela l'énervait mais il ne pouvait rien vraiment faire pour remédier à cela sans trahir la position de son allié et de lui même. Soupirant de frustration, le colosse regarda le fil de sa hache : il était toujours endommagé mais il pourrait servir à trancher une ou deux têtes. Ceci dit, il devrait faire attention à son arme fragilisée et prévoir d'en changer le plus vite possible. C'était dommage car il avait sué pour obtenir cette arme et il n'en était devenu que plus fort depuis le temps. Le problème était surtout : avec quoi la remplacer ? Une nouvelle hache ? Un grosse masse d'arme ou encore une épée comme son puissant père ? Enfin, pour penser à cela, encore faudrait-il ne pas avoir une bataille à préparer car cela était naturellement plus important qu'une hache au fil imparfait. Après tout, l'Overlord devait savoir le nombre de troupes exact qu'il pouvait commander : il savait pertinemment où étaient cachés ses larbins, où ces derniers s'étaient terrés, serrés les uns contre les autres dans des trous obscurs pour jaillir à la seconde où le signal convenu retentirait.


Le démon s'imaginait déjà entendre retentir les tambours de guerre, il s'imaginait déjà voir ses hordes de sbires aux yeux jaunes jaillit du sol, des murs et des plafonds pour fondre par surprise sur les assaillants avant de mourir par dizaine pour avoir le plaisir de piétiner le corps d'un pauvre type qui se serait retrouvé à un bien mauvais endroit. Pourtant, ces pseudos gobelins à eux seuls ne feront pas grande différence. Non, c'étaient à eux deux d'agir : à lui et à Karl, en frappant douloureusement l'arrière de l'armée ennemie. De plus, même s'il l'Overlord n'en était pas certain, ce plan pourrait marcher car les Navientos n'avaient pas encore enterrés ou fait flamber tous leurs morts... Ils n'en avaient tout simplement pas eut l'occasion ou le temps. Cela pourrait donc lui fournir un vivier assez important pour ses mutants : ces créatures étaient constitués de trois cadavres, quels que soit leur état ou leurs origines, tant que le nombre y était, c'était suffisant pour créer un monstre. Souriant sombrement, le guerrier révisa rapidement son répertoire de monstres guerriers utilisables : ses hordes de waargs allaient charger l'ennemi en premier lieux pour prendre l'arrière garde par surprise. En même temps, un nouveau groupe de gargouille allait faire mal aux rangs adverses et les Shaaksi allaient finir d'emboutir ses créatures belliqueuses qu'étaient les assaillants. Et à toute cette sauvagerie allait s'ajouter la fureur et la force brute des golems de son frère de bataille Karl Grim !


Jetant d'ailleurs un coup d'oeil aux dits créations de pierre, l'Overlord sentit son pouls s'accélérer : il n'avait vraiment pas envie d'être celui qui se retrouverait en face de ces monstres là ! Revenant au présent, le seigneur noir se tourna vers le golem au corbeau et lui dit :

-Il est l'heure, je vais envoyer un messager qui enverra mes larbins cachés dans le donjon à la guerre ! Maintenant, chargeons l'arrière de l'ennemi de la manière suivante : je vais invoquer mes bêtes qui chargeront à l'unisson. Leur but sera de distraire l'ennemi le temps que tes golems arrivent au contact. Soutien les et durant ce temps je vais les contourner le plus possible pour trouver des cadavres.

Commençant à avancer, le démon se concentra, étudiant ses réserves et invoquant la première vague de créatures : ses blessures étaient guéries et il ne les ressentait plus que comme un étirement douloureux occasionnel. Une quinzaine de tigres aux longs crocs apparurent devant lui et elles furent rejointes par une douzaine de gargouilles déjà parées pour la guerre. Ce commando suivit les ordres et chargea sur les rangs arrières ennemis beaucoup plus proche vu qu'ils s'étaient rapprochés d'eux à la fin de la nuit. Voyant son groupe réduit charger l'arrière garde des Navientos, l'Overlord cria à la statue moqueuse en prenant un chemin détourné :

-Fais leur mal ! Plus ils meurent, plus NOUS on a de troupes ! A la guerre ! Essayes quand même de laisser une poignée de survivant, même si c'est étrange et difficile à appliquer, ça pourrait se révéler utile d'avoir un peu de sang chaud sous la main.

Avançant donc sur une autre aile de l'arrière garde que Karl, le démon croisa le regard d'une étrange créature. Elle ressemblait aux stéréotype qu'on avait d'un ''diable'' : des pattes de bouc, des cornes et une queue qui s'enroulait peureusement autour de sa jambe... Une diablesse quoi. De plus, son armure la désignait comme une personne importante dans les rangs... Une personne à capturer. Ricanant entre ses dents, le démon envoya le plus puissant de ses éclairs démoniaque dans le groupe pour les disperser. Se rapprochant de l'officière appartenant à une espèce qu'il ne connaissait pas il sourit sous son heaume et lui dit avec sa voix vibrante d'énergie démoniaque :

-Bien le bonjour mademoiselle, vous m'excuserez mais je vais devoir vous faire prisonnière... Ne résistez pas si vous désirez garder tous vos membres !

Et Daggon frappa en direction de l'officière pour la déstabiliser : le mieux serait un coup de poing dans les gencives ou un éclair pour l'assommer mais il ne disposait pas de beaucoup de temps avant que le combat ne devienne plus furieux. D'ailleurs il risqua un coup d'oeil sur l'unité de golem et leur ''chef'' Karl : comment s'en sortait-il dans cette mêlée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:12

Le temps s'écoula alors que le golem travaillait. Sculptant sans relâche, apposant ses runes sur ses golems qui ne connaîtraient que la guerre, la statue moqueuse s'arrêta lorsque le grand démon lui annonça que l'heure des combats était arrivé. Au nombre de cinq, c'était le meilleur résultat que Karl pouvait faire en si peu de temps... De plus, il aurait été difficile d'en contrôler plus que ce nombre en même temps. Un golem plus complexe était plus difficile à manipulé... Ce qui expliquait pourquoi il n'avait pas toujours ses golems près de lui...

Cette idée lui fit penser à ses autres créations, se demandant s'ils s'en sortaient ou si ses craintes étaient fondés... Mais pour le moment, son attention s'orientait vers ses créatures qu'il avait créer. Outre le golem avec des massues aux bras, il avait tenter de sculpter d'autres formes de golems humanoïde. Un d'eaux, beaucoup plus impossants que les autres, avait été chargé de rune de protection. Un immense bouclier de pierre et un marteau de guerre complétait le tout. Le golem sans tête avait, en guise de bras, deux ''lames'' bien affutés. De la taille de réels bras, ils étaient courbés et plusieurs pointes empêcheraient des adversaires empalés de se sortir de cette situation. Un autre, basé sur un modèle plus agile, était presque entièrement rond... Ce qui permettrait de l'utiliser comme arme de jet ou bien de l'utiliser comme boule de quille... Il serait plus efficace pour ennuyer les adversaires plutôt que de les tuer. Le dernier, non le mondre, avait une forme plus similaire à Karl. Ceci dit, ses traits étaient plus grossier (n'ayant eu aucune éducation) et n'avait pas été aussi rafinés que son créateur. Cependant, sur un aspect que le sculpteur n'avait pas dénié, ce fût bel et bien les runes de combat sur ce dernier. Puisqu'il n'avait pas d'arme, il pourrait simplement en prendre une au sol et être aussi habile qu'un guerrier qui aurait actuellement perdu du temps à s'entrainer...

Transportant le golem rond, les autres hommes de pierre suivirent leur créateur. Karl, très rapidement, leur expliqua la base pour éviter les débordement:

''Si quelqu'un tente de vous attaquer, vous le frapper. Sinon, laisser-le tranquile... On a d'autre chose à faire que d'achever les survivants. S'il ne bouge plus, passer au suivant. Rester à porter de voix. Si je dis d'arrêter, vous arrêter. Si je dis de foncer, vous foncer. Etc, vous ectérer... Je pense...''

Le démon invoqua une grande variété de troupes qui s'engagèrent rapidement au combat. Les golems, légèrement plus lents, étaient derrière, mais approchait dangereusement des troupes de leurs adversaires... Overlord lui lança un avertissement, lui dissant que, plus les morts s'ammassaien, plus ils deviendraient puissant. Ainsi que de garder certains monstres en vie si possible. Ce que Karl considéra ''si possible'' était probablement impossible... Les golems ne s'arrêtaient pas dans un élan de combat... Ils attaquaient pour tuer, pas simplement pour handicaper ou mettre hors combat.

Le combat commença donc pour les golems. Lançant son compagnon au visage d'un monstre ennemis, ce dernier se prit l'équivalent d'un boulet de canon en plein visage. Continuant de rouler par la suite, il aidait les troupes d'Overlord en se plaçant derrière leurs adversaires pour les faire trébucher ou perdre pied. La réplique fût rapide, plusieurs archers tentèrent de percer de flèche ce régiment de golem. Bien que très innéficace contre la pierre, le golem au bouclier bloqua les projectiles avant de frapper la foule devant lui, projetant les adversaires dans les airs. Le golem aux massue combattait avec le sosie de Karl, ayant ramasser un arc et quelques flèches. N'était pas des plus mauvais, il touchait ses adversaires lorsqu'ils étaient assez stupides pour se mettre dans son point de vue. Le golem aux épées tentaient de se défaire de sa victime, toujours ampalé sur ses lames... Défault de fabrication, mais il finirait par ''couper'' ce problème en deux...

Karl, de son côté, avait ses armes aux poings... Mais il se devait de rester calme et de surveiller les débordement. Il indiquait une possible attauqe ou une faiblesse dans les rangs ennemis. Ils étaient lents, mais rien ne semblait pouvoir les arrêter pour le moment. L'effet de surprise, la puissance des golems ainsi que le nombre de troupes d'Overlord avait fait un très bon effet... Ce qui devrait continuer puisqu'il n'y avait aucun autre monstres important dans les environs pour les guider efficacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:13

L’Overlord adorait les charges brutales. Certes, il ne pouvait pas encore comparer cela à une charge glorieuse de cavalerie comme celle qu’il avait un jour observé… Une scène digne d’être peinte assurément. Certes, le démon en armure n’avait point l’âme d’un peintre mais il appréciait parfois s’entourer d’œuvre d’arts aux qualités… Martiales.  Aussi surprenant que ça puisse paraître en effet, l’Overlord avait plusieurs  peintures (plus facile à apporter dans sa nouvelle antre) représentant des scènes de guerre ou de massacres ‘’chevaleresques’’.  C’était son style habituel dirait la majorité des gens mais bon, qui pouvait se prétendre dans la tête de notre cher démon en armure ? Personne sans aucun doute car même les maudits prestidigitateurs qui s’y étaient essayés avaient péris d’une manière brutale et violente. Enfin bon, passons cet interlude pour nous concentrer sur le combat qui venait d’éclater près du donjon. Contrairement à ce qu’il pensait, il n’y avait pas un monceau de cadavres empilés ni même une misérable rangée de corps alignés sur le côté… Qu’avaient-ils fait des cadavres ? Ils les avaient pas enterrés les enfoirés ? Brûlés peut-être ? Mais c’était encore pire !!! Maudits sbires de Navientos ! Voilà qu’une partie de son plan venait de tomber à l’eau.


Pourtant cela n’était pas bien grave car il lui restait encore de la ressource : une bonne partie de ses troupes étaient encore vivante et il pouvait invoquer quelques monstres bien intimidant qui feraient des dégâts assurément.  Rentrant en contact avec les ennemis les plus proches qui étaient encore étourdis par la violence de l’éclair qu’il avait envoyé plus tôt avant le choc. Cela ne réussit pas à défaire la rangée de défenseur dont la « chef » me semblait bien inexpérimentée mais passons : cette poignée de monstres allaient poser problèmes mais pas pour longtemps. Puisant dans sa fureur, le grand guerrier balança un cri de force qui déstabilisa les ennemis les plus proches qui se remettaient petit à petit de l’éclair précédent. Le duo de coups  avait déjà été dévastateur mais alors la charge de Daggon avait le point de rupture du petit groupe de défenseur et, enfin, il se retrouva devant l’officière qu’il avait aperçue tout à l’heure. L’intéressée leva son arme mais eut le malheur de ne pas voir arriver un waarg sur son flanc. Couvert par deux gargouilles volant en rase-mottes, la bête put bondir en toute impunité sur le bras armé de l’officière pour l’immobiliser le temps que l’Overlord arrive à portée. Ecartant un semi-orc de son chemin d’un coup d’épaule plutôt violent puis désarma son ennemie. Pendant ce temps là, ses gargouilles maintinrent les ennemis à distance le temps qu’Over assomme la jeune femme.   Se retournant suite à la gauche qu’il avait assénée à son adversaire, le démon vit le massacre organisé par Karl et ses alliés… Il ne pû s’empêcher de dire aux survivants autour de lui :

-Et bien alors ça… Mieux vaudrait encore faire le mort ou vous rendre à mes hommes n’est-ce pas ?

En tous cas, des renforts ennemis arrivèrent sur cette entrefaite et ils étaient apparemment commandés par un lion de haute stature maniant une espèce de vouge double avec habilité. Un nouveau duo de gargouille l’attaqua et il en fit de la chair à pâtée en deux temps trois mouvements. Peu impressionné par cet exploit martial, l’Overlord croisa son regard alors qu’il posait son pied sur le dos de l’officière assommée, le Daedra l’observa se diriger vers le premier des golems avec une attitude hostile mais comme… Blasée ? Que ce que ça signifiait ? En tous cas, il n’avait pas vraiment le temps d’exploiter ça plus avant car il se mit à combattre les golems… Et à leur tenir tête ! Cette créature léonine était très dangereuse en tous cas, Karl devrait se montrer prudent  face au lion vu qu’il était le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:13

Alors que le combat fait rage et que les golems dominaient la mêlée, l'ennemi semblait avoir d'autres cartes dans ses mains. Un homme-lion se dressait devant eux alors que la bataille semblait être en faveur du démon et du golem. Arborant une arme que la statue moqueuse n'avait jamais vu, les gargouilles du démon ne firent pas long feu face à cet adversaire...

Il n'était pas un adversaire normal, c'était plus qu'évident... Sinon, il ne serait pas devant lui dans la bataille... C'était un phénomène qu'il avait souvent obeservé... Sur un champ de bataille, les grands puissants de chaque armées se rencontraient toujours... Plus qu'un simple hasard, c'était une obligation. Sinon, on ne pouvait caractérisé un combat de grande bataille, tout simplement!

Donnant un ordre à ses créations, les golems se placèrent derrière leur créateur, continuant le chaos et la destruction qu'il y avait avant l'arrivé de ce monstre. Chargeant la magie de ses poings, Karl n'eut d'autre réaction que de se lancer contre son adversaire. Ses golems n'étaient pas assez expérimentés ni assez puissant pour ce dernier. De plus, pour le moment, il devait s'occuper de ce dernier.

Évitant un coup de cette arme à longue alonge, le golem n'évita pas le coup de griffe que le lion lui assèna directement après. Visant le torse, les marques étaient profondes... Alors que Karl notait ses détails, pensant que sa peau de pierre était finalement réparer et aussi solide que possible, un autre adversaire semblait contredire ses pensés. Et bien plus étonnant était cet air blasé et son manque total d'émotion... Bon Dieu... Venait-il de bailler devant Karl???

Énervé et pensant que ce dernier lui lançait un défi, le golem fonça de plus belle. Le combat avec Rex ne lui avait rien donner en ce qui concerne ''éviter de foncer aveuglément''... Plutôt que d'utiliser son arme, le lion attendit que le golem s'approche de lui. Au dernier moment, empoignant le crâne du golem, il plaqua Karl au sol. Étant sur le ventre, encore secoué par l'impact, le lion commença à le trainer dans la terre. Autour du combat, les monstres n'osaient pas intervenir... C'était de la folie d'agir entre ses deux titans. Les golems de Karl préoccupait également les autres monstres, ce quiexpliquait la scène qui se déroulait à présent.

Laissant le golem au sol, après l'avoir trainé sur quelques mêtres, le lion poussa un soupir alors qu'il laissait le golem dans le sol, la volonté brissé par un tel affront... Si ce dernier n'était pas utilisé pour détruire le golem physiquement, le fait que le lion pouvait agir si facilement était très démoralisant... Surtout pour Karl qui avait l'habitude d'être le plus fort physiquement... En deux combats, deux personnes qui l'avait surpassé en puissance... Lui, un golem!

Poussant un soupire, l'homme lion s'éloigna lentement, commençant à frapper les troupes invoqués du démon. Karl ne semblait pas bouger pendant quelques instants. Secondes qui lui semblait durer plusieurs jours chacunes... La fierté et l'orgeuil brissé, le golem avait-il perdu toute volonté de combattre?

Néanmoins, Karl se releva. Plutôt que d'afficher la colère, la peur ou bien la déception, l'expression de total neutralité pouvait se faire voir sur Karl. Pour toute personne connaissant le golem, cette expression remplaçant son naturel jovial était pire que n'importe quel expression colérique... Si Overlord regardait le visage du golem à ce moment là, le malaise qu'il ressentirait ne serait pas sans fondement.

Prenant l'épée de Rex, chèrement acquise, le golem se dirigea vers le monstre qui l'avait humilié. Bien que ce dernier bloqua avec aisaince l'assault, il peinait légèrement à empêcher la statue moqueuse. Ses traits, autrefois blasé, semblait s'illuminer. Rencontrant peut-être un adversaire digne de ce nom, son visage s'allumait d'un sourire malsain, dévoilant ses crocs. Alors que la bataille fait rage autour d'eux, le contraste avait changer à présent. La statue joyeuse devenait innexpressive alors que l'homme lion catatonique commençait à y prendre plaisir... Pendant qu'ils étaient bloqués ainsi, le golem ne pouvait s'empêcher de dire:

''Domage que tout soit déjà terminé... Mais je ne suis pas d'humeur à joué...''

Posant sa force et son poid sur la lame, cette dernière traversa facilement le manche en bois de son assaillant. La qualité de cette lame n'était plus à prouvé, mixé à sa force brute, rien ne pouvait l'empêcher d'agir. Taillant le bois et la chair, le lion n'eut point le temps de réagir... Ayant été coupé dans son élan, le golem retira l'épée couverte de sang écarlate. Alors, tel la mer rouge, Karl traversa l'obstacle après l'avoir coupé en deux.

Continuant de donner des ordres aux golems, son épée taillait les adversaires qui se dressait devant lui. Il avait été trop longtemps comme les organiques, il ne pouvait être sourd à ses pulsions de golem, agissant pour détruire et tuer uniquement...

Il ne pouvait échapper à cette part de lui-même, peu importe l'intensité de sa joie et la grandeur de son sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:14

L’Overlord avait apparemment sous-estimé le niveau de l’arrière garde de Focus : il n’avait pas fait que laisser les plus faibles à l’arrière, comme d’habitude, il avait veillé à tout. Cela contrariait fortement le démon qui avait espéré une victoire éclaire, un assaut brutal qui n’aurait pas laissé le temps à l’ennemi de se reformer et de réagir. Pourtant, les faits le prouvaient : le ‘’ Blitzkrieg‘‘ d’Over avait échoué et ce n’était vraiment pas quelque chose de plaisant à voir. Après tout, chaque minute que dépensait le maître de la horde et ses alliés augmentaient le risque de voir débouler encore plus de renforts plus frais et mieux organisés. Quoique, sur ce sujet, ceux déjà en place semblaient être déjà d’un bon niveau : si la femme à la morphologie rappelant un diable ne s’était pas avérée être un grand défi, l’autre créature qui l’avait remplacée semblait être d’un tout autre niveau. La preuve en fut vite démontrée quand il humilia sans peine Karl Grim. Impressionné malgré lui, l’Overlord pensa directement à invoquer ses gardes du corps démoniaques. Ce trio de démons était sa plus puissante carte mais aussi celle qui avait la durée de vie la plus courte… Il ne fallait vraiment pas l’utiliser à la légère. Ses trois sbires étaient fort, assez pour vaincre la plupart des adversaires qui oseraient se présenter à lui… Le lion ne ferait pas exception si jamais Daggon devait engager le combat à un moment ou un autre.


Cependant, l’occasion ne se présenta même pas car, malgré ce qu’avait pensé le démon de guerre en premier lieu, Karl n’avait pas dit son dernier mot ! Se redressant et sortant l’épée du défunt Rex, la statue moqueuse avança avec une expression totalement neutre sur le visage, comme si il avait un véritable masque sur le facies. Présentant même à cette distance un déchaînement de violence, le démon de guerre sourit sous son heaume… Pauvre lion. Ce dernier ne comprit d’ailleurs que trop tard son erreur et se vit rapidement mit en pièces par un assaut brutal du golem au corbeau. Continuant sur sa lancée, Karl et ses alliés se chargèrent du gros des forces de Navientos avec facilité ce qui laissa le temps à l’Overlord de se charger de ses prisonniers. Ils n’étaient au final que 4 : la jeune femme, un couple d’elfes et un gobelin qu’il exécuta aussi vite car il n’était d’aucune utilité réelle et aussi parce que sa mort servirait bien d’exemple pour les autres. Une fois ces petits détails réglés, le démon attendit juste que ses alliés de pierre finissent leurs combats pour interroger rapidement ses prisonniers. Les résultats ne furent pas vraiment difficile à obtenir surtout après qu’un coup de poing aie fait vomir du sang à l’un des deux elfes sur les jambes de son partenaire… Salissant mais efficace. Ils nous informèrent donc que certains prisonniers n’avaient pas encore été  exécutés par manque de temps ou d’envie (ce n’était pas parce que Focus inspirait une crainte sans borgne que ses ordres étaient toujours exécutés dans l’instant si quelque chose d’autre réclamait de l’attention). Voyant là une occasion de profiter d’un surcroit de force et de désorganiser encore plus les forces de Navientos, le colosse se rapprocha promptement de Karl Grim pour lui crier presque sans ralentir :

-Il parait qu’il y a un camp de prisonnier à proximité. Si il reste des survivants, il faut aller les libérer pour désorganiser l’ennemi et nous octroyer des renforts, en avant ! Et massacrons tout ce qui nous barre la route !

Et, au vu de l’état de Karl (ou tout du moins de ce que l’Overlord arrivait à en discerner), il espérait qu’il y ait une forte résistance sur le chemin du petit campement comme ça le golem pourrait se défouler à loisir. Arrivé en vue du camp, le démon ralentit et invita d’un geste le golem et ses alliés à charger pour liquider les sentinelles… On verra après pour les survivants et comment les organiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:14

Bien que ce soit plutôt simple de savoir ce qui se passait dans la tête de Karl, ce dernier ne pensait plus réelement, se laissant porter par ses pulsions meurtrières qui avaient prit une bonne partie de son esprit. Bien qu'il tentait de ne pas tuer les adversaires qu'il rencontrait, tel que l'avait dit son compère de bataille, l'épée qu'il utilisait n'avait pas d'option pour ne blesser que légèrement. Découpant des adversaires ou les tenant en respect, sa maîtrise de l'arme n'était que très basique, mais efficace. Le groupe de golem se déplaçait rapidement, ne subissant que très peu de dégâts... Ils ne font pas le poid, tout simplement...

Le démon fini par le rejoindre et lui cria:

-Il parait qu’il y a un camp de prisonnier à proximité. Si il reste des survivants, il faut aller les libérer pour désorganiser l’ennemi et nous octroyer des renforts, en avant ! Et massacrons tout ce qui nous barre la route !

''C'est comme si c'était fait...''

Comment il avait obtenu ses informations? Peu importe... Il devait avoir interroger les cadavres ou bien les vivants... Peut-être les deux en même temps. Pauvre Yorick, je le connaissait... Mais il était un vrai bavard, que ce soit dans la vie ou la mort! Mais pour le moment, il semblerait que la survie de prisonnier pouvait être régler grâce à un massacre orchestré par golem en cibémol mineur!

Malgré le fait qu'il ne pensait plus clairement, les objectifs lui était encore clair... Et son côté artistique se mêlait à ses sombres pensés... Ce qui était plutôt étrange... Après tout, on ne découpait pas un adversaire pour en faire une oeuvre d'art! Il y avait des organiques qui pensaient ainsi? C'était beaucoup trop perturbant pour y penser... Ils allaient attaquer un camp pour libérer des prisonniers et, grâce à eux, reprendre des guerriers pour combattre! Pour continuer la guerre! Ou, dans le pire des cas, ne pas mourrir à l'extérieur des remparts... On ne voulait pas perdre des hommes et des femmes ayant juré de protéger le donjon!

Une fois arrivé, le démon lui fit les honneurs pour attaquer. Acquiessant d'un geste rapide de la tête, la statue moqueuse fit signe aux golems de le suivre. Pendant qu'il marchait, il expliquait brièvement le plan.

''Tuer tout ceux qui sont aggressif, soyez gentil avec les autres et faite attention... Les organiques sont fragile... À part le petit, personne essaie de libérer les gardes... Vous risquez de les brisser...''

Et ils arrivaient au contact avec l'ennemi. Que fait le démon alors que le fer et la pierre se rencontrait? Alors qu'il empalait un adversaire avec son épée, il devait faire attention pour ne pas frapper, par accident, un allié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:15

Comment faire passer le message à un groupe de prisonnier qu'on venait libérer ? Tout simplement en souillant leurs visages anxieux du sang de leurs ex geôliers et bourreaux. C'tait exactement ce à quoi s'appliquait le démon en armure depuis qu'il avait atteint avec ses troupes et celles de Karl le modeste camp de prisonnier et déclenché un nouveau combat sanglant. Cependant, ce combat ci  était encore plus aisé à mener que le dernier car aucun officier digne de ce nom n'était à la tête des rares hommes de Naviento resté derrière. Après tout, même un chef compétent comme Focus aurait ressentit la grogne dans ses rangs si il délestait trop d'hommes à  l'arrière : il n'était jamais agréable de rester sur le banc de touche alors que ses camarades pillaient et décimaient les adversaires en face. D'ailleurs il était même possible que le Lion affronté plus tôt aie été là car personne d'autre n'avait accepté la tâche de commandant d'arrière garde. Officier le plus récemment promu ou simple malchanceux à la courte paille, la guerrier à l'étrange arme double s'était donc vu refourgué au grade de planton... Pauvre type, mourir lors de l'affectation la plus ennuyeuse au monde, il y a mieux comme mort. Cependant, la créature à eut l'honneur de mourir en guerrier même si elle n'a pas vu venir sa fin... Une chance qu'ils ont refusé à la majorité des gens du donjon.

Rassuré sur ce point, l'Overlord ne fit donc pas de cadeau aux sbires de Focus encore présent sur place et, même si il était moins brutal que le groupe de Karl, il ne fit pas moins des ravages sanglants qui horrifièrent certains des prisonniers... Certains seulement car le reste semblait toujours posséder la fureur de vivre et de se battre. La preuve en fut fait quand Over frappa du plat de la chaussure le ventre proéminent d'un ogre aussi grand (voir même un peu plus) que le démon lui même, l'envoyant butter contre une grande cage en fer. Cette cage devait servir à calmer les plus récalcitrant ou les plus dangereux des prisonnier car un paire de main griffues saisit le cou de l'ogre et serra de toutes ses forces en creusant la chair graisseuse de la créature. Dépassé par cet assaut surprise, le gros ogre rugit et voulut se dégager mais il ne réussit pas à le faire avant qu'un coup de hache ne lui ouvre le ventre et répande son contenu au sol. Satisfait, Daggon ouvrit la cage d'un autre coup de son arme endommagée et observa un grosse beast Hiena en sortir... Celle là s'était abandonnée à sa part d'animalité on dirait. Trapue, musclée et recouverte de fourrure brune, la beast ramassa la masse d'arme de l'ogre avec un ricanement et salua le démon en armure avant de retrousser son museau canin : il restait des prisonnier à libérer et des ennemis à tuer, voilà ce qui se lisait dans son regard.

Souriant sous son heaume et plissant ses yeux oranges, le Daedra fixa le regard de la Hiena avant de lui faire signe de libérer le reste des prisonniers du donjon. Envoyant plusieurs gargouilles la couvrir (bien qu'au vu de sa rage au combat ce fut somme toute inutile), le démon s'assura que ses propres prisonniers soient toujours surveillés par le reste de ses gargouilles puis ordonna à ce qui restait de sa meute (7 individus) d'éliminer les ennemis restant. La bataille se passait plutôt bien et, quelques minutes plus tard, une dizaine de membres du foyer de Daggon  étaient libérés et équipés. Il devait en rester d'autres mais ils avaient soit déjà été exécutés soient déplacés et dans ce dernier cas, on ne pouvait plus rien pour eux. Rassemblant son commando que dirigeait de facto la grosse beast hargneuse, l'Overlord consulta le petit groupe rapidement puis hocha la tête : ça ferait l’affaire.

Retrouvant la position de Karl, le démon de guerre s'amusa de le voir en pleine action... Franchement, il aurait bien sacrifié une centaine de Larbin pour deux comme lui... enfin, à condition que deux êtres tel que la statue de guerre existe en ce bas monde bien entendu ! Se rapprochant avec le reste de ses troupes et les prisonniers libérés, Over haussa la voix pour dominer la mêlée qui diminuait d'instant en instant :

-Karl ! Les prisonniers sont libérés ! Notre tâche ici est terminée ! A présent, cherchons une approche pour surprendre les forces présentes dans le donjon ! Nous pouvons charger directement, essayer de passer par le port du donjon en faisant le grand tour ou encore chercher un accès au souterrain !

Daggon n'aimait pas plus que Karl l'idée de plonger dans les égouts pleins d'eau du donjon mais ce serait un bon élément de surprise si on parvenait à se glisser là dedans. L'assaut frontal restait préférable mais pourrait aussi bien réserver de mauvaises surprises au duo de guerriers. La dernier option, celle de faire le grand tour, risquait de leur faire perdre un temps précieux mais restait néanmoins l'option la plus sûre. En tous cas, le temps risquait vite d'être compté pour eux deux : les sbires de Navientos finirait bien par se rendre compte que quelque chose clochait à l'arrière et organiser des défenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:15

Alors que les golems avaient engagés le combat, le démon s'occupait de tuer un ogre et, par la même occasion, libérer les prisonniers afin que ses derniers leur vienne en aide. C'était un bon plan, beaucoup plus simple que d'expliquer à un golem comment ouvrir une cage ou bien comment couper des liens sans découper les mains du prisonnier. Néanmoins, le carnage lui fit oublier ses petits détails sans grand importance. Le combat lui était beaucoup plus important pour le moment.

Ceci dit, un détail le fît réagir beaucoup plus qu'à son habitude. Alors qu'il combattait, l'arme d'un des adversaires lui était familière... Beaucoup trop familière pour que ce dernier ne la reconnaisse pas. La lance d'obsidienne qu'il avait lui-même sculpté, taillé et réparé à de nombreuse reprise... L'arme que porte normalement Sardonyx était dans les mains de cet hurluberlu, un orc à son avis. Cependant, une personne normale aurait pu croire que ce dernier avait prise l'arme alors que Sardonyx l'avait perdu durant un combat. Mais la vérité était toute autre et Karl le savait... Même sans ses bras et ses jambes, Sardonyx préférait mourrir plutôt que de laisser son arme dans les mains d'un adversaire...

Bloquant les coups du golem avec la pointe surdimensionné, constitué d'obsidienne, la statue moqueuse frappait avec intensité et le plus rapidement qu'il pouvait. Son adversaire, incapable de trouver un moment pour contre-attaquer, pliait lentement sous ses coups. Une fois qu'il était à terre, le golem planta l'épée dans l'épaule du guerrier, lui arrachant une plainte. Laissant l'épée planter dans le guerrier, ainsi que dans le sol, Karl reprit la lance avant de plaquer son adversaire de son poid. Criant sa douleur, parmis les autres cris durant le combat, le golem ajouta simplement, de sa voix sans émotion:

''Où est le cadavre du golem? Où as-tu prit la lance?''

''Tu pense que je vais parler? Ce n'est pas un peu de douleur qui me ferra parler!''

''Comme tu le désir... J'atteindrais bien ce seuil rapidement...''

Après quelques minutes durant lesquelles le golem de guerre prit presque un malin plaisir à écrasser chaque os de ses mains, la douleur eu raison de la tenacité de cet orc. La torture n'était pas le désir de tuer ou d'handicaper un adversaire, mais de lui faire croire que ce seuil pouvait toujours être repoussé pour causer encore plus de douleur. Alors qu'il apprenait l'endroit où ce dernier avait été abbattu, l'homme de pierre reprit son épée et, par la même occasion, le combat. Cependant, les golems travaillaient bien contre les faibles résistances, malgré les quelques ''blessures'' qui commençaient à s'accumuler.

-Karl ! Les prisonniers sont libérés ! Notre tâche ici est terminée ! A présent, cherchons une approche pour surprendre les forces présentes dans le donjon ! Nous pouvons charger directement, essayer de passer par le port du donjon en faisant le grand tour ou encore chercher un accès au souterrain !

''Les souterrains... Je dois aller chercher ce qu'il reste d'un ami là-bas... Et je connais un point d'entrer. J'ai déjà fait des inspections pour vérifier s'il y avait un besoin de rénovation... Enfin, je pense... Si tu as un itinéraire tracé et sûr, nous pouvons le prendre... Peut-être est-ce le même endroit...''

Rengainant son épée, il gardait la lance en main. La statue se devait de retrouver les fragments de son ami... Si c'était sur le chemin, Karl en serait bien heureux... Mais pour le moment, tout pouvait attendre. Ils avaient un donjon à sauver et des troupes à massacrer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:22

La bataille s'était achevée sur une remarquable entraide tactique entres les différentes forces en présences de la zone : les prisonniers, les forces de Daggon et bien entendu la troupe de golem... Tous avaient joint leurs forces pour causer un beau petit bain de sang dans les rangs et l'efficacité de l'alliance s'étalait sous les yeux du démon qui en restait positivement remué. Retournant un cadavre d'un coup de bote, il écrasa pour faire bonne mesure le faciès du reptile qui vivait encore apparemment (ou tout du moins, il vivait encore assez pour cracher un glaviot ensanglanté sur la botte ferrée) et le démon en remit deux ou trois quand il se rendit compte que ses coups ne faisaient qu'empirer l'état de ses bottes... Certes, ça manquait de logique mais qui se soucie de la logique d'un démon après tout. Rassuré quand à l'état du-à présent plus que probable-décédé, le colosse en armure d'acier secoua la tête et passa en revue les survivants trouvés. Il y avait bien entendu la Hyèna robuste et au museau ensanglanté et à la masse d'arme cassée, une dragonne furieuse qui avait visiblement envie d'en découdre et quelques autres. Continuant son inspection, le démo en armure finit par tomber sur un visage familier... enfin, ''familier'' était un bien grand mot et sous-entendait une relation amicale ce qui n'était pas vraiment le cas. La harpie répondant au nom de Shivrei se tenait près de la chef du groupe autoproclamée et cela ne semblait pas vraiment lui plaire. Elle avait toujours eut l'air de vouloir commander, ne plus être à la place de la ''chef'' devait l'ennuyer un peu... Tant mieux ah !

Dédaignant à nouveau le groupe en entendant un cri de douleur, l'Overlord remarqua le manège de Karl : il le savait certes un peu belliciste quand la situation le demandait mais de là à torturer gratuitement un ennemi à terre ? Non, il devait y avoir quelque chose là dessous et d'ailleurs, le golem finit par lui révéler ce qui le troublait : un ami à lui mort ? Mourant ? Il comprenait donc la nécessité d'aller enquêter mais il fallait d'abord pour cela revoir leurs tactiques et les ordres à donner. Fixant d'abord Karl, il lui dit :

-Je ne connais pas trop d'entrées pour les souterrains du donjon tout du moins, pas ceux situés à l'extérieur. Nous allons donc devoir entrer d'une manière ou d'une autre dans les arrières des troupes de Focus. De là, on pourrait descendre dans les souterrains plus tranquillement.

Disant cela, il observa la route qui menaient aux portes enfoncées du donjon et repartit ses troupes, invoquant même ses petits guerriers à la peau grisâtre et aux yeux rouges tout en réunissant les cadavres utilisables. Regrettant un fugace instant de ne pas pouvoir utiliser le corps de lion pour fabriquer un mutant guerrier, l'Overlord constitua pourtant une demi-douzaine de ces monstres hideux comme force de frappe. Avançant en cadence, Daggon ordonna à une partie des prisonniers de surveiller les prisonniers de l'autre camp, ceux qu'il avait épargné pour diverses raisons. Prenant la tête, sachant pertinemment que Karl et ses golems suivraient, Daggon avança vers le donjon... Le combat allait subir un revers qui déplairait fortement aux sbires de Focus... Maintenant, CHARGEZ !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:27

-Je ne connais pas trop d'entrées pour les souterrains du donjon tout du moins, pas ceux situés à l'extérieur. Nous allons donc devoir entrer d'une manière ou d'une autre dans les arrières des troupes de Focus. De là, on pourrait descendre dans les souterrains plus tranquillement.

Le démon laissa quelques temps de réflexion au golem, donnant ses ordres en ce qui concerne les prisonniers. Ceci dit, la facilité des combats présentement le laissait songeur... Ce n'était donc pas de redoutables guerriers qui, en a peine quelques heures, avaient prient les remparts et qui avaient envahis le donjon? Allons, il avait faillit être détruit, lui et le démon, contre le fils de Naviento! Focus, lui, devait être d'une puissance remarquable ainsi que ses hommes de confiance... Alors pourquoi est-ce que le combat était simple? Ce n'était pas simplement les golems et les troupes d'Overlord qui avaient changer la balance...

La conclusion logique était que, dans le donjon, les autres monstres résidant au donjon réussissait à vaincre les troupes du dragon. Prit en étaux, les forces seraient affaiblis, que ce soit à cause des combats incessant ainsi que le nombre de mort qui ne cessait d'augmenter dans le clan de Naviento. Dans le donjon, la mort n'était que temporaire... Du côté logistique, c'était un cauchemard d'envahir le donjon de cette méthode. Le seul moyen de vaincre serait d'attaquer Oni et ainsi de brisser la puissance des trois... Le grand des forces devait appuyer la démarche du dragon noir vers cet objectif... D'autres devaient acheminé les prisonniers hors du donjon pour les tuer pour de bon...

''Il faudra prendre le lieu de sortie des troupes de Naviento... Que ce soit leurs blessés ou nos captifs. Par la suite, établir une résistance pour les arrêter de passer et ainsi combattre plus efficacement. Empêcher les lâches de fuir et secourir nos alliés et amis pourqu'ils retournent dans la bataille le plus rapidement. Enfin, c'est mon point de vue, bien évidement. Je te laisse le soin de penser à quelque chose de plus élaborer, mais ceci me semble le plus logique.''

Karl pouvait bien être une puissante créature, mais la stratégie n'était pas son point fort. Ce n'était simplement pas ce pour quoi il avait été créer après tout. Ce serait le problème du grand démon de créer un plan beaucoup plus efficace. après tout, n'était-il pas celui qui avait mené tant de monstres en bataille durant de nombreuses expéditions militaires?

Alors que le démon et ses troupes avançaient, Karl et ses golems suivaient ce dernier sans la moindre hésitation. Pour le moment, c'était la puissance qu'ils apportaient contre leurs adversaires dans le champ de batail qui serait décisif. Si d'autres monstres, aussi puissant que ce lion ou, dans le pire des cas, comme Rex, étaient présent, ce serait à ses hommes de pierre que reviendrait la dangereuse mission de les détruitre ou de les mettre hors-combat. Mais les golems ne ressentaient rien, pas même Karl. Sauf, dans ce cas, d'une colère grandissante et d'une rage qui semblait être incalculable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:28

L'attaque frontale semblait être la seule option viable restante : si l'Overlord aurait encore bénéficié de ses larbins, il aurait sans doute opté pour une tactique visant à harceler puis séparer le gros des forces des Navientos en usant d'une combinaison astucieuses de tous ses types de sbires. Cependant, ce n'était pas le cas vu que ses larbins étaient dispersés aux quatre coins du donjon pour combattre les forces des envahisseurs, Over devrait donc compter avec ces sbires présents actuellement. Charger dans le tas était bien son genre : prouver sa valeur en frappant à tour de bras et en étant le dernier debout, c'était son style. Mais il devrait taire ses envies pour l'instant et se concentrer sur autre chose de plus subtil. Il pourrait bien sûr se frayer un chemin au coeur de l'ennemi puis déclencher un éclair surpuissant comme il l'avait utilisé plus tôt dans la bataille. Cependant, le risque que cette manœuvre ne le vide de son énergie restait très grand et se retrouver vulnérable à ce moment là signifierait sa mort... Définitive. Donc, même si l'assaut restait une option possible, l'Overlordp référait l'améliorer d'abord. Et ce fut un des spectres de l'oeil noir qui lui apporta son soutien. Se glissant à ses côtés, à peine plus visible qu'un courant d'air, le monstre lui glissa à l'oreille :

-Seigneur noir, il serait peut-être possible pour nous de vous être utile : si vous arrivez à séparer ne serait-ce qu'une partie des forces de Naviento du groupe principal, nous saurons les éliminer avec nos griffes... Il suffira de nous glisser dans leur dos en traversant la matière pour les éliminer en un instant.

Hochant la tête, le démon se caressa la nuque d'une main et dit ''très bien'' en murmurant pour ne pas que Karl entende l'échange et le prenne donc pour un fou qui parlait tout seul... enfin, si jamais il en avait quoi que ce soit à faire ! Lui jetant d'ailleurs un coup d'oeil, l'Overlord remarqua que Karl semblait toujours autant prêt à en découdre. Arrivant en vue des portes du donjon, Daggon inspira profondément : ses gardes étaient autour de lui, ses alliés présent... Il ne restait plus qu'à y aller et tout casser ! Cependant, ses troupes avaient besoin d'une entrée fracassante et remarquable, quelque chose qui forcerait un groupe à se détacher pour l'affronter personnellement. Ce n'était pas qu'il voulait voler la vedette à Karl et à ses hommes de pierre mais il fallait surtout pouvoir fendre le flot des ennemis en deux. Pour cela, Over décida d'utiliser son éclair puissant qui frapperait en plein milieu des forces encore présente à l'arrière du donjon. Les hommes que Daggon cibla semblaient deux fois plus nombreux que ceux du campement mais surtout, ils semblaient mieux équipés et plus hargneux que les précédents adversaires. Il restait pourtant un avantage au duo de défenseur : les ennemis encore présent aux portes du donjon étaient là sans doute car leurs soins étaient encore en cours ce qui signifiait qu'ils étaient pour la plupart affaiblis ou blessés d'une manière ou d'une autre. Prenant cela en compte, l'Overlord choisit biens es cibles puis dit :

-Je vais faire dans le sonore et le dégeulasse, ça c'est mon style... Un bon éclair dans les gencives va les attirer sur nous... Après cela, pas de pitié !

Se préparant, le démon finit après une dizaine de secondes à envoyer un éclair tonitruant qui sembla venir directement du ciel (ce qui n'était pas le cas, c'est juste l'effet de zone du sort) pour frapper les imprudents qui ne les avaient pas vu arriver. N'attendant pas de voir les effets du sort, Daggon fonça avec le groupe compact de ses sbires sur une aile des assaillants restant, espérant que Karl aille dans l'autre pour effectuer un mouvement de tenailles. Rentrant donc dans le flanc ennemi encore sonné, l'Overlord laissa parler la fureur de ses armes et ses sbires... La contre-attaque venait de commencer ! A la bataille !

[HJ 666 mots tout juste mouahaha je suis trop fort ! A présent Karl, je ne sais pas si tu veux qu'on affronte encore des monstres différents mais si tu veux des sous-offs ou des trucs du genre j'en ai encore de réserve ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:30

-Je vais faire dans le sonore et le dégeulasse, ça c'est mon style... Un bon éclair dans les gencives va les attirer sur nous... Après cela, pas de pitié !

L'éclair d'Overlord frappa durement les combattants de Naviento, certains tombant, mort ou blessé, au sol. Alors que le grand démon prenait l'adversaire sur le flanc droit adverse, il menait la charge sur le flanc gauche avec ses troupes. Frappant les monstres, la défense de ses derniers n'était néanmoins pas des plus relâchés... Peut-être que la qualité des troupes avat augmenté, puisque les meilleurs guerriers était au front. Ses derniers étaient donc plus fort que l'avant garde? À la bonheur dans ce cas! Ce serait intéressant de voir si les golems pourraient encore tenir face à ce défi!

Leurs ennemis étaient beaucoup plus tenace et, malgré la puissance des golems, ils avançaient lentement... Mais ils avançaient, c'était bel et bien le cas! Aidé de monstre et d'invocations d'Overlord, ils étaient appuyés constament et leurs failles étaient protégés. Avec la lance de Sardonyx, Karl avait prit une position plus défensive, tentant de reprendre un peu le contrôle de cette colère qui l'habitait. Il devait avoir l'esprit vide et plus serein pour bien contrôler ses golems: la moindre erreur pourrait être fatal après tout.

Alors que le grand colosse de pierre, tentant de nettoyer la zone avec son énorme marteau et se protégeant avec son bouclier, ce dernier explosa en milles et un morceaux. Se protégeant des débris à l'aide de son bras, le regard de Karl se dirigea vers les troupes de Naviento, cherchant du regard celui ou celle qui avait bien pu oser (et réussir) une telle action. Les golems de Karl, conscient du danger ainsi que de ceux que courrait les organiques alliés, tentaient de les protéger de ses débrits plutôt dangereux.

Devant lui se trouvait un nain lourdement armuré, maniant une hache de bataille. Bien que son armure puisse le ralentir, ses attaques étaient rapides et précises. De son autre main, il utilisait ses dons innées de la magie pour utiliser la terre contre les monstres, tentant de leur balancer des rochers de bonne taille. Mais le plus effrayant était qu'il avait réussi à détruire la pierre aussi rapidement... Et ils étaient tous fait de pierre! Cette incantation devait prendre quelques temps à prononcer, mais le golem voyait déjà cet immonde personnage remuer les lèvres, récitant de nouveau le sort qui brissait le roc.

Alors que Karl dit à ses golems de protéger les organiques alliés, il se dirigea vers le nain qui, de son côté, attendait le golem de pied ferme. Que pouvait faire le golem pour le moment, sinon de tenter de tuer cet adversaire le plus rapidement possible? Il était de pierre et, s'il était détruit, les autres golems ne pourraient être diriger efficacement... Mais Overlord est loin, trop loin pour lui venir en aide...

Il devait jouer le tout pour le tout, une fois de plus...

Le nain finissait son incantation, dirigeant sa main, chargé d'énergie destructrice vers le golem. Il n'était qu'un tas de pierre en devenir pour lui après tout... La lance de Sardonyx s'approchait de lui, mais son incantation était prête. Le golem ressentit, par miracle, le léger changement dans l'atmosphère magique. Déviant légèrement sa trajectoire au dernier moment, le sort ne l'atteignit pas de plein fouet, ce qui en réduissit grandement son efficacité. Mais si la lance avait percé l'armure du nain, ce dernier restait debout. Touché au niveau des côtes, c'est à cet endroit que le nain visa son attaque. Alors que des morceaux de pierre se brissait sous l'impact, la fragilité du golem à cet endroit était la preuve que son assault avait fonctionner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:33

L’Overlord était dans son élément au cœur des combats ça il en était certain. Ce dont il n’était pas aussi sûr c’est le fait de savoir si son corps allait le soutenir longtemps : lui n’était pas du tout en pierre et ses sortilèges commençaient  à lui pomper du mana et de la vigueur malgré qu’il le nie. Une bonne recharge lui ferait le plus grand bien… Une recharge constituée de sang  et d’un peu de repos. Pour la première, Over n’avait véritablement qu’à tendre la main pour en trouver et s’en abreuver quand à la seconde partie de la recharge, il lui faudrait attendre un bon moment avant d’espérer en trouver. Alors autant ne pas trop s’en préoccuper inutilement pour l’instant et se battre jusqu’à la mort ! Ou bien jusqu’à ce qu’il s’endorme en plein milieu du bain de sang… Ce qui serait fort humiliant mais amusant à imaginer. Enfin, vu le coup qu’il venait de se prendre au niveau de la cuisse droite et qui le fit chanceler, il y avait peu de chance qu’Over sombre dans un autre sommeil que celui qui lui serait définitivement imposé. L’adversaire qui venait de lui infliger cette blessure plus insultante que sérieuse fut soudain soulevé de terre par la gorge avant d’être violemment plaqué au sol dans une prise de lutteur. Une fois l’impertinent plaqué au sol et sonné, le démon en armure lui écrasa la tête a cinq ou six reprises … Non mais !

Satisfait de sa barbarie, le colosse écarta sans ménagement son bras droit qui tentait de le soigner de manière magique : il n’était pas une nunuche et la douleur qui arrivait en vagues dans sa jambe légèrement endommagée lui permettrait de rester attentif plus longtemps… Et plus furieux. Car la fureur lui serait utile à présent : elle le rendrait plus fort et plus résistant pendant un moment et plus il aurait de raisons de s’énerver plus il serait fort. C’était justement comme ça que devait fonctionner Karl même si il n’en montrait rien enfin il pouvait se tromper du tout au tout mais c’était ce qu’il voyait de sa position actuelle. Explosant la mâchoire d’un ennemi sans casque d’un uppercut du gauche, Over se servit de sa main levée pour prendre sa hache à deux mains et frapper de haut en bas l’ennemi déséquilibré. Le résultat fut net et sans bavure, permettant à Daggon de piétiner le cadavre ennemi et d’avancer sans ménagement à travers les rangs ennemis. Cependant, si lui avançait sans peine, il n’en était pas le cas pour Karl : il semblait en difficulté face à un ennemi capable de lancer de gros blocs de roche et surtout de détruire les golems avec une facilité déconcertante ! Il y avait de quoi être impressionné mais l’Overlord ne l’était pas… Il était plutôt contrarié au contraire. Décidant d’aider Karl, le démon en armure envoya  Shilae défendre le golem contre le lanceur de sort : la solution la plus simple serait que la jeune femme attaque le nain magicien avec des pieux de glace bien ciblé pour interrompre l’incantation. La concentration du nain pourrait bien se révéler supérieure à la douleur ressentie en cas de coup au but mais la première attaque surprendrait sans doute assez l’enchanteur pour lui faire perdre son sort… Ce qui serait un atout non négligeable.

En tous cas, après quelques instants de cavalcade crispée à travers le petit champ de bataille, la démone se mit à lancer des projectiles de glace sur le nain en armure avec une précision tout à son honneur… Elle devait sans doute avoir peu d’échouer une nouvelle fois ! Oubliant momentanément ce petit souci, le Daedra  envoya son genou dans l’entre-jambe non protégée d’un grand guerrier à la peau pale et aux yeux rouge se tenant devant lui. Ce dernier se plia assez pour que le démon puisse effectuer avec ses deux mains (sa hache s’étant ‘’malencontreusement’’ retrouvée coincée dans le torse d’un ennemi) une brusque torsion du cou de son grand adversaire. Écoutant avec une satisfaction sans égale le bruit des os se brisant, l’Overlord récupéra sa hache et se remit au travail… Allez, qu’encore une poignée meure ! Dés que les adversaires présents périrent sous ses coups puissants, le démon s’arrêta en profitant de la protection de deux mutants pour leur ajouter quelques confrères en mutilant les cadavres. Cette nouvelle vague de sbires morts-vivants allait sans doute faire pencher la balance en faveur de leur camp et l’Overlord s’en réjouit d’avance, il ne restait plus qu’à couper l’ennemi en deux pour aller aider Karl… Si il n’était pas trop tard pour profiter du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:33

L'assault du nain avait porter ses fruits, mais la démone avait planté plusieurs piques de glace dans ce dernier également. La douleur de la lance ainsi que ses pieux de glace lui tordait légèrement le visage d'une certaine forme de douleur. Karl, de son côté, n'avait pas attendu pour contre-attaquer. Lâchant la lance (après tout, elle ne bougerait probablement pas de cet endroit) avant de frapper durement le casque du nain. l'enfonçant directement sur les yeux de ce dernier, sa vision était alterné, pour ne pas dire qu'il était plongé dans les ténèbres. Frappant de nouveau, cette fois ses deux mains réunis pour former une masse des plus puissante, le golem frappa la tête du demi-homme pour lui enfoncer la tête jusqu'au coeur. Bien entendu, il ne causa que de léger domage cérébraux important, ce qui plaça le nain dans un état de coma... ce qui expliqua sa chute ainsi que son manque total de réaction lorsqu'il tomba au sol dans un fracas.

Le combat avait cesser près du golem, ce qui lui permettait de regarder les blessures que son adversaire lui avait imposé. Il donna un ordre qui permettait de continuer la défense aux autres golems, mais il se devait de regarder. Alors que les morceaux de pierre tombait au sol, la statue moqueuse pouvait voir que son métabolisme avait été grandement atteint. Ayant perdu un bon quart de la pierre qui constituait le tronc de son armature, il ne pourrait pas se réparer facilement. La magie de destruction l'avait atteint et ses effets restraient probablement quelques moment...

Il détestait l'avouer, mais il devrait faire attention pour une fois...

Alors qu'il reprenait la lance du corps du nain et qu'il recouvrait sa blessure, Karl remarqua qu'Overlord se dirigeait vers lui. Bien qu'il était encore sous le coup des émotions, la statue semblait un peu plus calme dans ses envies de combat... Ou du moins plus calme en vue de ses blessures qu'il ne pouvait réparer pour le moment.

''Pas besoin de t'en faire pour un golem tel que moi, Overlord... Il en faut bien plus pour me tuer pour de bon... Ne t'en fait pas pour moi et continue, les troupes ont besoin de toi, pas de moi!''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:34

L’Overlord ne pu s’empêcher de rire, rire en plein milieu du champ de bataille. C’était une attitude dangereuse qui allait forcément attirer l’attention de nombres d’adversaires sur sa propre personne mais le démon s’en fichait. Envoyant un uppercut du gauche à un ennemi, le faisant décoller du sol, le Daedra rugit devant lui pour expédier l’adversaire au loin avec son cri de puissance pure. L’appel animal du cri centra encore plus l’attention sur lui et Over s’en réjouit : avant la fin de cette guerre, il voulait donner libre court à tout son art martial et à toute sa violence… Et pour ça il lui fallait du sang et des cadavres ! Oubliant momentanément sa fatigue aussi bien mentale que physique, l’Overlord frappa de manière horizontale avec sa hache endommagée et fit perdre l’équilibre au duelliste qui s’était avancé devant lui. Un coup de pied sauvage dans le ventre le fit tituber en arrière assez longtemps pour qu’il pare une autre attaque avec le manche de sa hache. Le second ennemi armé d’une courte lance qui venait de l’attaquer vit son nez assez fin s’enfoncer dans son visage avec un grand bruit de craquement d’os quand la paume ouverte de Daggon le cueillit au visage… Et oui on sous-estimait parfois grandement la vitesse des mains du démon. Cependant le problème restait ses jambes car elles étaient beaucoup plus lentes… Et un guerrier qui ne pouvait suivre son jeu de jambe et l’accorder à la vitesse de ses coups restait faible.

Cette évidence fit grogner le guerrier en armure surtout que ce point de vue fut vite confirmé quand un coup de dague l’atteignit aux côtes car il n’avait pas été assez rapide pour s’écarter du chemin du duelliste de tout à l’heure. Grognant de douleur car la dague s’était bien logé dans la chair, le colosse arracha l’arme vicieuse et contre-attaqua avec un éclair de force jaillit de sa paume… Surprise enfoiré ! Ricanant sous son heaume, le démon s’autorisa un coup d’œil vers Karl… Juste à temps pour voir son adversaire s’effondrer avec un morceau enfoncé dans le corps… Bien joué la statue ! Ruant l’épaule en avant dans un nouveau duo de guerriers, le démon se démena pour les pousser sur ses mutants horriblement déformés qui n’en firent qu’une bouchée. En tous cas, il semblait aux yeux de Daggon que la bataille se terminait de plus en plus vite en leur faveur : au vu du nombre des mutants (que Daggon agrandit encore grâce aux cadavres tout frais), il était normal de penser que l’adversaire commencerait à céder sous la pression. Poussant encore leur avantage, les forces combinées de Karl et d’Over finirent par venir à bout des ennemis encore présent… Comme si ces derniers ne voulaient plus trop opposer une résistance si acharnée. Laissant ses sbires se rapprocher de la ligne de front en se rapprochant de Karl et de sa démone de service, l’Overlord s’enquit de l’état de son allié. Jugeant rapidement la situation, le démon dit :

-Que tu sois un golem ou pas n’a pas d’importance : tu es important ne penses pas le contraire… A présent, viens ! On doit toujours retrouver ton allié n’est-ce pas ? Laissons nos troupes avancer sous la supervision de Shilae et fonçons jusqu’aux sous-sols car plus personne ne peut nous retenir. Mais avant cela, si tu permets…

Ouvrant la paume de sa main vers le haut, l’Overlord récita une courte formule et une espèce de crâne monté sur pattes d’araignées apparut. Lui donnant rapidement des directives, le démon le laissa s’en aller à toute vitesse. Grognant, il fit signe à Karl de le suivre par une voie détournée, laissant le soin à Shilae d’achever les ennemis qui restaient et qui semblaient de plus en plus agités comme si une mauvaise nouvelle venait de leur parvenir. Cependant, cela ne les concernaient pas vu qu’ils devaient se rendre dans les sous-sols et que pour cela, l’Overlord ouvrait la voie en espérant ne pas tomber sur des ennemis en grand nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Grim

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:34

-Que tu sois un golem ou pas n’a pas d’importance : tu es important ne penses pas le contraire… A présent, viens ! On doit toujours retrouver ton allié n’est-ce pas ? Laissons nos troupes avancer sous la supervision de Shilae et fonçons jusqu’aux sous-sols car plus personne ne peut nous retenir. Mais avant cela, si tu permets…

Bien que Karl ne pensait pas qu'il était le membre le plus important dans cette guerre, il est vrai qu'il avait fait sa part. De plus, il devait retrouver les restes de Sardonyx pour le moment... Il ne pouvait pas se permettre d'attendre plus longtemps... Qui sais s'il pourrait retrouver les restes de ce dernier s'il restait innactif. Il devait le faire ou bien être détruit en essayant. Cependant, si le grand démon lui accordait son appui, il ne risquait peu sa vie... Ou presque si son bras droit utilisait des sorts de glace dans quelques conditions. Mais puisque celle-ci continuerait les carnages, il ne retoudait que très peu cette situation une fois de plus.

Se relevant, le golem de guerre s'appuia sur la lance, espérant qu'il ne serait pas trop endomagé pour pouvoir combattre en cas de problème. Alors que le grand démon lui fît signe de le suivre, Karl donna comme ordre à ses golems d'écouter l'aide de camp d'Overlord et de la protéger. Ce n'était pas une tâche trop complexe, ce pouvait être fait rapidement. Suivant le démon, la statue moqueuse était prête à toute situation...

-----

... Sauf à cette annonce de la rédition complète et totale du camp des Naviento! Ayant été vaincu et, par un coup de théâtre, un membre de la même lignée que ce dernier avait prit le pouvoir. La paix avait donc été conclue aussi rapidement et abruptement que cette guerre avait commencer parait-il... Cependant, ce n'était pas le moment pour penser à ceci, loin de là! Alors qu'il se dirigeait dans les sous-terrains avec Overlord, ils ne rencontrèrent aucune rsistance malgré les quelques tensions entre  les habitants du donjon et les monstres Navientos. Il ne prit que très peu de temps pour retrouver ce qui restait de Sardonyx...

Ayant été explosé sous un impact d'une violence extrême, on pouvait voir les contours de son corps dans un des murs de pierre. Les fragments qui se trouvaient par terre étaient reconnaissables entre milles! Enfin... Pour l'artisan qui l'avait créer bien entendu... Cherchant un peu, malgré ses mouvements ralentis par sa blessure, Karl fini par retrouver un bon morceau de la tête de son compagnon. Bien que le visage avait simplement été détruit, la tête restait cependant en très bon état.

''Hum... J'aurais espérer que tu soit en meilleur état mon ami... Ceci dit, je peux te réparer à présent... J'en suis soulager...'' Dit le golem avant de se tourner vers le grand démon. Je pense que l'on doit se séparer maintenant Overlord... Je sais que tu as d'autres choses à faire... Après tout, je ne sais pas si tout les ennemis se sont rendus et ce que tu veut continuer de faire en ce qui concerne cette ''rédition''... Moi, je dois retrouver mes blessés afin qu'ils ne deviennent pas des morts... Cependant, je dois te dire merci pour tout ton aide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Overlord

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Une armée de pierre et de sang   Jeu 17 Nov - 1:34

La tension semblait avoir changée depuis peu. Over avait du mal à s'en rendre vraiment compte mais en tendant l'oreille il perçut comme un atténuement de la vigueur de chaque camp... Comme si quelque chose troublait tout le monde. Le quelque chose étant la surprenant mais non moins utile reddition des ennemis encre en place, le duo en profita pour progresser en rencontrant une résistance minime. Amusé par la vision des ennemis si arrogants et sûrs d’eux à présent réduit à l’état de prisonnier de guerres, le démon fut encore plus amusé lorsque le duo croisa la route des autres prisonniers, ceux de leur camp. La Hyèna massive était toujours à la tête du groupe et l’autre emplumée suivait toujours avec son air maussade mais au moins étaient-ils tous là. Ricanant, il leva un poing victorieux mais serra les dents sous son heaume à cause de la douleur : ses blessures n’étaient pas encore tout à fait fermées et encore moins guéries. Autant dire que chaque geste l’élançait mais heureusement, la bataille était finie… S’il voulait s’effondrer, il en avait à présent le droit.

Mais avant cela, il voulait mener à bien la petite recherche que le golem tenait tant à effectuer à propos de son ami disparut. Connaissant parfaitement les rigueurs d’un combat d’une telle ampleur, le démon ne se faisait que peu d’illusions quand au sort de l’autre golem mais il suivit son partenaire de combat dans les sous-sols malgré tout. Trouvant rapidement les restes du compagnon de Karl Grim, le démon au heaume un peu griffé l’écouta, s’inclina et prit rapidement congé du golem. L’aventure semblait se terminer ici mais…  En réalité… Pas tout à fait.

Traversant plusieurs portions de couloir, remontant des étages et se déplaçant aussi vite que ses blessures le lui permettaient, il arriva finalement devant Shilae qui tenait littéralement en laisse une autre démone… L’officière du début de l’assaut. Souriant narquoisement à l’attention de la captive encore blésée, le colosse la détailla de bas en haut. Cette dernière lui rendit son regard avec une certaine… Indifférence. Cela provoqua un certain sentiment mélange d’amusement et de colère chez le démon qui prit le menton de la prisonnière entre ses doigts et serra. Arrêtant lors des premiers craquements, le démon relâcha la jeune femme qui n’avait pas trop bronché et détacha ses fers. Souriant, il lui glissa ‘’tu commences comme soldat dés demain’’ puis lui tourna le dos… Il lui restait encore une petite chose à accomplir. Changeant de niveau, l’Overlord accéda une zone ou des combats avaient encore laissé des cadavres : parfait pour la petite expérience qu’il venait d’envisager. Faissant récupérer des cadavres et beaucoup de pièces d’armures, le démon en armure à pointes se replia chez lui pour un travail plus que macabre.  Dans son atelier, Daggon réussit par un procédé impie mélangeant toutes les formes de science et de magie qu’il connaissait pour lier une ‘’âme’’, un corps et une armure… Formant ainsi le premier ‘’Vanquisher’’ dont il avait imaginé les plans en observant à la fois Karl et ses mutants de guerre.

Le Behemot de métal s’animant, l’Overlord ne put s’empêcher d’éclater de rire : finalement, la puissance… Il n’y avait que ça de vrai ! Et avec unt el monstre blindé et meurtrier à son service, il allait pouvoir profiter d’un surcroit de pouvoir et de puissance de feu plus qu’appréciable ! Malgré la fin de l’assaut des Navientos, Over avait hâte de pouvoir tester son abomination au combat !... Quitte à créer lui même l’occasion…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une armée de pierre et de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre de jade
» Le sang dans le jeu vidéo...
» [WIP] SUPER CONFLIT ARMÉE 3
» Armée franque
» Ce fichu QUEEL qui me fais perdre mon sang froid !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_My Life as a Dungeon Keeper_ :: Donjon :: Rez de chaussé :: Rempart-
Sauter vers: